Recherche avancée
visiter
3735
Date de mise à jour: 2012/03/08
Condensé de la question
Qui est Hussayn Ibn Numayr ( Tamim) ?
Question
le nom d’une personne, appelée, Hussayn Ibn Numayr( ou Hussayn Ibn Tamim) est évoqué dans les livres traitent le drame de Karbala ? Qui est-il ? Est- ce c’est la même personne ou l’un de ses compagnons, qui tua Habib Ibn Mazahir ?
Résumé de la réponse

Hussayn Ibn Numayr fut l’un des dirigeants omeyades. Issu de la tribu «  Kundah », il ne cessa pas d’afficher une grande animosité à l’égard de la famille du vénéré Imam Ali. Il fut impliqué dans la mort de Habib Ibn Mazahi, l’un des compagnons de l’imam Hussein, tombé en martyr,  au jour d’Achoura, en l’an 61 de l’hégire lunaire. Il apporta la tête de ce martyr à Koufa pour le faire parvenir au  palais d’ « Inb Zyad ».

Réponse détaillée

Conformément aux livres et aux écrits traitant le drame de Karbala,  Hussayn Ibn Numayr 1[1] fut l’un des dirigeants omeyades. Certains livres et écrits traitant le drame de Karbala le présent sous le nom de Hussayn Ibn Numayr 2[2] et certains autres, sous le nom d’Hussein Ibn Tamim. 3[3] Il était connu pour son grande animosité vis-à-vis de la famille d’Ali. Lors de la guerre de Sefin, il se trouvait dans l’armée de Mu’awiyah. Il devint, plus tard, l’un des commandants de l’armée de Yazid. Au moment du soulèvement de Muslim Ibn Aqil, à Koufa, il était le chef de police d’Ibn Zyad. Il avait pour mission de traquer et d’arrêter Muslim Ibn Aqil. Pour ce faire, il procéda à la fouille maison par maison, à Koufa. C’est lui, également, qui  arrêta Qais bin Mus-har , l’envoyé de l’Imam Hussein (béni soit-il). Il l’envoya auprès d’Ibn Zyad qui le fit tomber en martyr. 4 [4]

En l’an 60 de l’hégire lunaire,  Hussein Ibn Ali (béni soit-il), se souleva contre Yazid et se déplaça de Médine vers la Mecque et prit, ensuite, la route vers l’Irak. Ibn Zyad, qui était gouverneur de Yazid Ibn Mu’awiya, à Koufa, chargea «  Hussayn Ibn Numayr », accompagné d’une armée nombreuse,  d’aller barrer la route à l’Imam Hussein, à Qadisiyah. Il déploya ses troupes d’infanterie et de chevalerie dans cette région pour faire face à l’imam Hussein, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui.  . Il fut impliqué dans la mort de Habib Ibn Mazahir, l’un des compagnons de l’imam Hussein, tombé en martyr,  au jour d’Achoura, en l’an 61 de l’hégire lunaire. Il apporta la tête de ce martyr à Koufa pour l’amener au palais d’ « Ibn Zyad ».  5[5]

En l’an 64 de l’an 64, lorsque « Abdullah Ibn Zubayr » se dressa, à la Mecque, contre «  Yazid Ibn Mu’awiya »,  souverain de l’époque et se réfugia, dans la maison de Dieu, la Kaaba, Hussayn Ibn Numayr installa la baliste sur le mont d’ « Abou Qabiss » et visa la Kaaba. 6[6]

En l’an 65 de l’hégire lunaire,  en qualité de commandant de l’armée de Shâm (Syrie (traditionnellement : l’ensemble Syrie-Liban-Palestine), il réprima le soulèvement des «  Tawwabin » (les Repentants), dirigée par Sulayman Ibn Surad al-Khuza'i  . Ce dernier fut tué, dans cet affrontement. 7[7]

En l’an 66 de l’hégire lunaire, marquant le soulèvement de Mukhtar Thaqafi, Hussein Ibn Numayr fut tué par Ibrahim Ashtar. 8[8] Ibn Ziyad aussi fut tué lors de la guerre avec Ibrahim Ashtar.  Certains sont d’avis que Hussayn Ibn Numayr, ce criminel,  fut tué par les compagnons de Mukhtar Thaqafi, près de Mossoul. 9[9] Il y a ceux, également, qui estiment que c’est Qassim, fils de Habib Ibn Mazahir, qui lui tendit une embuscade et l’assassina. 10  [10]  

 


[1]  Bihar al-Anwar, t. 45, p. 335.

[2] al –Dinwari, Abu Hanifa Ahmad  Ibn Dawood,  Al-Akhbar al-Tiwal

[3] Al-Tabari, Abu Jaafar Mohammad Ibn Jarir ( 310 du calendrier chrétien) tarikh al-umam wa-al-muluk, ( Tarikh-e Tabari) , t. 5, p. 439.

[4] Al-Hashimi al-Bassari, Mohammad Ibn Sa’ad Moni’a ( 230 du calendrier chrétien), Al-Tabaqat al-Kubra Khamissah, t.1, p. 463.

[5] Tarikh-e Tabari, t.5, p. 439.

[6]  Ismaël Ibn Omar Ibn Kathir i ( 774 du calendrier chrétien), al-Bidayah wa'an-Nihayah , t.8, p.225, Abu Al-Fada, Beyrouth, Dar ul-Fikr, 1986.

[7]al-Bidayah wa'an-Nihayah, t.8,p. 253.

al-Bidayah wa'an-Nihayah [8], t.8,p. 290, l’Encyclopédie islamique, t.7, p.458.

[9] Al-Massoudi Abu al-Hassan Ali Ibn al-Hussein Ibn Ali, Muruj adh-dhahab wa ma'adin al-jawhar , t.3, p.97.

[10]  Tiré de la Culture d’Achoura.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

Liens