Recherche avancée
visiter
3077
Date de mise à jour: 2011/08/24
Condensé de la question
Les compagnons de l’imam Hossein (as) ne pouvaient pas avoir de l’eau à partir du puit ?
Question
La distance entre le campement de l’imam Hossein (as) et le fleuve Euphrate le jour d’Achoura n’était pas si loin. Ils pouvaient avoir de l’eau en creusant un puit. Cela s’est-il produit ?
Résumé de la réponse

 le plus injuste des gestes des partisans de Yazid face à l’imam Hossein (as) fut de priver son campement d’eau, un élément vital indispensable. L’imam entreprit beaucoup d’initiatives très fructueuses pour résoudre ce problème. L’une de ces initiatives fut un puit que l’imam et ses compagnons on essayé de creuser mais les ennemis les avaient sévèrement contrecarré dès qu’ils l’apprirent.

Réponse détaillée

il est clair que le soulèvement de l’imam Hossein (as) s’est déroulé à l’époque où les omeyades étaient au pouvoir et qu’ils étaient réputés pour la falsification de la vérité. C’est pour cela que le soulèvement de Karbala a été l’objet d’une conspiration et d’une fausse propagande sans pareille. Ce fut aussi le cas à l’époque des Abbassides. Ils ont poursuivi la même politique des omeyades. Ils étaient même pire que les 1 ers dans leur rapport sévère et virulent avec les Alaouites. Voila pourquoi certaines réalités et beaucoup de détails sur l’évènement du soulèvement de l’imam Hossein ne nous sont pas parvenus. La révolution de l’imam Hossein (as) remonte à plusieurs jours avant l’Achoura. Depuis le jour où la caravane est partie à Médine pour arriver à la Mecque après avoir traversé plusieurs escales. Et de là elle a prit la route de l’Iraq et après avoir suivi une itinéraire elle s’est installée à Karbala. Mais quand nous consultons l’histoire du soulèvement, nous ne voyons aucune allusion sur les évènements et les faits qui se sont produis sur le parcourt de la caravane. Beaucoup de choses qui se sont passées le jour de l’Achoura ont été dissimulées. L’un des faits est le problème de la soif qui avait sérieusement menacé l’imam et ses compagnons. Oui ! Dans différentes sources de hadith, de Ziarat et d’histoire, des textes fiables et crédibles évoquant le problème de la soif de l’imam Hossein (as) et montre que ce grand personnage a été assassiné la bouche sèche. Voici quelques uns de ces hadiths :

1- Allamah Nouri et Allamah Majelisi rapportent de ce hadith : « Hossein ibn Ali, les membres de sa famille et ses compagnons ont été injustement assassinés, leurs âmes et leurs corps ont été inhumainement traités et ils sont mort la bouche asséchée par l’excès de soif »[1]

1- L’auteur de Moustadrak Wasa’il rapporte cette parole de l’imam Mohammad Baqir (as) : « l’imam Hossein (as) le héro de Karbala est tombé martyr en même temps qu’il était lobjet d’injustice, affligé, assoiffé et consterné »[2]

3- Allamah Majelisi cite ce hadith : « l’ange Gabriel avait révélé à Adam les évènements qui allaient se produire sur l’imam Hossein (as). il lui avait par exemple dit : ton fils sera victime d’une tragédie face à laquelle d’autres tragédies ne représenteront rien. Adam demanda : De quelle tragédie s’agit-il ? L’ange Gabriel répondit : « Hossein sera assassiné pendant qu’il aura soif, seul, sans assistance, méconnu et sas soutien »[3]

D’autres hadiths s’ajoutaient à ces trois[4] et confirment que l’imam Hossein (as) a été confronté à un sérieux problème de soif. Mais nous ignorons beaucoup de détails. Il existe quand même des hadiths montrant qu’ils avaient essayé de creuser un puit pour avoir de l’eau :

1- Selon certaines sources : « … L’imam s’empara d’une pioche, fit neuf pas derrière la tente des femmes située vers le sud et creusa la terre. Une eau fraiche jaillit. L’imam et tous ses compagnons s’abreuvèrent et remplirent leurs gourdes… »[5] Il est possible que les compagnons eurent recours à ce procédé vue que Karbala est situé à proximité de l’Euphrate et que le niveau d’eau est élevé. Mais les ennemis comprirent et se déployèrent pour empêcher cela.

2- Il est écrit dans l’histoire : «dès qu’Obeydollah ibn ziyad appris cela il rédigea immédiatement une dépêche dans laquelle il ordonnait à Oumar ibn Sa’d d’empêcher la famille de l’imam Hossein (as) d’avoir accès à l’eau. Il écrit ceci dans sa lettre : « on m’a informé que Hossein et ses compagnons ont creusé un puits à partir duquel ils ravitaillent en eau. Avec cela, il n’y a aucun moyen pour qu’il se laisse vaincre. Dès que tu prendras acte du contenu de cette lettre, tu dois empêcher Hossein et ses camarades de creuser un puits et ne les laisse pas se promener à la recherche d’eau.[6]

3- Il est rapporté dans Manakib que la famille de l’imam Hossein a été privée d’eau trois jours et trois nuits. Ils creusaient parfois un trou afin d’avoir de l’eau pour autre usage que la boisson, mais les ennemis venaient vite le remplir de terre. (peut être que les eaux superficielles de ce genre de puits de fortune n’étaient pas propre à la consommation), parfois Abou Fadhl brisait le siège au bord de l’Euphrate et ramenait un peu d’eau. La veille de l’Achoura, Ali Akbar et 50 compagnons se rendirent au bord du fleuve et ramenèrent de l’eau. Mais il n’était plus possible le matin d’achoura de ramener de l’eau au campement de l’imam Hossein (as).[7] C’était d’ailleurs l’intention de l’ennemi qui voulait affaiblir les Ahl-ul bayt à travers une soif intense. En effet, les partisans de Yazid connaissaient bien la bravoure des hommes de cette famille. Ils savaient que vaincre les Ahl-ul-bayt n’allait pas être facile si la soif ne prenait pas les dessus sur eux. Avec cette méthode inhumaine, ils avaient fini par affaiblir physiquement les combattants de l’imam Hossein et les massacrèrent.[8]

Consulter le thème similaire à la question 580, l’imam Hossein et le refus d’eau le jour de l’achoura. (site 633)



[1]- Moustadrak wasa’il, vol 10, page 238, Behar ul anouar, vol 98, page 27

[2]- Moustadrak wasa’il, vol 10, page 240

[3]- Behar ul anouar, vol 44, page 246

[4]- Moustadrak wasa’il, vol 10, page 238, Behar ul anouar, vol 98, page 46 ; Kamil Ziarat, page 131 Sawab al a’mal, page 89 ; Behar ul anouar, vol 44, page 304, Kafi, vol 6, page 392

[5]- Madina al ma’âjiz, page 245

[6]- Al Foutouh, Abou Ahmad ibn Ali, page 893, 1ère édition 1372, les éditions intisharât ilmi et Farhangui

[7]- Moutahi amâl, Sheikh Abbas Qomi, page 427

[8]- Biographie de l’imam Hossein, page 387, Sayyed Hashim Rassouli Mahalatî

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

Liens