Recherche avancée
visiter
2883
Date de mise à jour: 2011/05/22
Condensé de la question
comment la constitution de la république islamique d’Iran a-t-elle été rédigée ?
Question
comment la constitution de la république islamique d’Iran a-t-elle été rédigée ?
Résumé de la réponse

 la constitution de république islamique d’Iran est l’engagement national et religieux du peuple Iranien rédigé conformément à la sublime législation islamique et déterminant la nature des devoirs, des droits et du système politique de la nation Iranienne. Donc la République islamique d’Iran est un système fondé sur l’expression populaire de la religion et par conséquent, sa constitution doit se rédiger avec la participation du peuple et la législation islamique. C’est pour cette raison qu’elle doit traverser ces étapes :

1 – Une proposition de texte conçue par les savants du pays et inspirée des principes de la loi islamique et les constitutions d’autres pays qui ont réussi dans ce domaine.

2 - Formation du conseil constitutionnel très expérimenté et composé de s spécialistes en tous les domaines et tendances politiques et élu au suffrage universel du peuple iranien. 

3 – Etude et analyse de la proposition de texte de la constitution et la validation de chaque article et alinéa du document et la rédaction du texte final en 12 chapitres 175 articles, un préambule et une conclusion par le conseil des sages (conseil constitutionnel) élu le 24 Aban 1358.

4 - Soumettre la constitution au referendum après le travail de rédaction du conseil constitutionnel.

5 - L’adoption de la constitution par vote absolu du peuple le 12- 9 – 1389

6 - promulgation du fondateur de la République islamique d’Iran, l’imam Khomeiny en tant que guide de la révolution. Cette constitution a été amendée en 1368 sous l’ordre de l’imam Khomeiny et cela a donné lieu à 177 articles.

Réponse détaillée

 la constitution de la République Islamique d’Iran est un engagement national et religieux du peuple de cette nation. En plus de préciser le rapport de l’homme avec Dieu l’ensemble des lois de cette constitution inspirée de la législation divine détermine le système politique et administratif du pays. Elle aborde les obligations de l’homme vis-à-vis de Dieu et les droits mutuels des hommes. Elle est le symbole démocratique d’une société religieuse soutenu par le guide suprême dans le système du gouvernement islamique, les initiatives perpétuelles des maîtres de lois dans l’extraction des dispositions à partir des textes sacrés (le coran et la sunna des guides infaillibles). Elle jouit aussi du soutien de la nation. On peut désigner la constitution de la république islamique d’Iran par «constitution inspirée de la législation divine » c’est-à-dire qu’elle a été rédigée selon les principes de la loi divine. Dès le début de la révolution, l’imam voulait que le système politique et la constitution soient déterminés par le peuple à travers un referendum afin d’éviter un dictat. C’est ainsi que dans un referendum organisé le 12 favardin 1358 le peuple iranien laissa entendre à 98 pourcent qu’il voulait «une république islamique » comme régime politique.

La rédaction de la proposition de texte de constitution fut amorcée par le conseil de la révolution et le gouvernement provisoire et avec l’ordre de l’imam Khomeiny. Cette proposition de texte fut soumis au peuple le 24-3-1358 à travers un journal très répandu afin de recueillir les avis et les opinions du peuple et des savants. L’imam Khomeiny insista pour qu’un conseil constitutionnel soit élu pour procéder à une étude finale de la loi fondamentale : le code électoral de ce conseil fut approuvé et 75 personnes ont été élue le 12-4-1358 pour siéger dans cet organe. Le conseil constitutionnel entra en vigueur le 28 -4-1358 à la suite d’un message de l’imam Khomeiny qui insistait sur ces points :

A – la révolution et sa victoire sont fondées sur l’islam et de la capitale au point le plus éloigné du pays notre nation a donné son sang et avec le cri «Allah Akbar », elle a exprimé  qu’elle reconnaissait la légitimité de la république islamique.

B – Les lois doivent donc être toutes de nature islamique. Ce serait une violation de l’opinion de la quasi majorité du peuple si un seul de ses articles allait à l’encontre de la législation islamique et ce serait un abus de pouvoir pour le conseil constitutionnel.  

C – Seuls les érudits du conseil sont habiletés à déterminer si chaque article est en accord ou en contradiction avec la loi islamique doivent profiter de l’expérience des autres membres versés dans le droit, la gestion et la politique.

D – Si quelqu’un s’intéresse aux idéologies occidentales ou orientales il doit se démarquer de la déviation car l’intérêt et le bonheur de notre nation exigent qu’on s’éloigne de tel système qui n’a concouru qu’a rétrogradé ces sociétés et les mener vers l’échec.

Ces membres doivent s’abstenir d’interpréter les textes sacrés selon leur opinion personnelle car on ne peut saisir le profond message islamique sans confronter les données dans tous les aspects

E – les savants élus ne doivent pas se laisser influencer dans l’expression de leur avis islamique par les écrits propagandistes des écrivains occidentalisés. Ils doivent s’efforcer pour que la loi fondamentale soit générale et garantisse les intérêts et les droits des générations futures. Cette constitution doit être conçue de manière à éviter toute discrimination et surtout pour servir d’éventuel model pour toutes les autres révolutions islamiques qui voudront s’inspirer de la révolution islamique d’Iran.[1]

Beheshti le martyr ce conseil réussit après trois ans d’effort à rédiger le texte de la constitution de la République islamique d’Iran en 12 chapitres et 175 articles un préambule et une conclusion le 24 Aban 1358. Elle est adoptée par le peuple le 12-9-1358. Elle est amendée sous l’ordre de L’imam Khomeiny en 1368 et se retrouve avec 177 articles.[2]

Pour avoir plus d’informations sur les étapes de la rédaction de la constitution, il faut lire l’histoire de la loi fondamentale de la république islamique d’Iran de Hamid Zanjani Abbas Ali ou consulter le site www.hawzah.net / articles / articles. Aspx ? Id = 5153



[1]  - Extrait du message de l’imam Khomeiny au conseil constitutionnel

[2]  - La constitution et les garantis de son application, centre d’étude et de recherché du séminaire religieux de Qom, un groupe de chercheurs

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

Liens