Recherche avancée
visiter
5025
Date de mise à jour: 2010/07/31
Condensé de la question
Le fait que le verset de la purification se trouve au milieu de ce verset ne signifie-t-il pas sa restriction ? Qui sont les gens de la demeure prophétique ?
Question
Le fait que le verset de la purification se trouve au milieu de ce verset ne signifie-t-il pas sa restriction ? Qui sont les gens de la demeure prophétique ?
Résumé de la réponse

Pour répondre à la première partie de la question, il faut dire le fait que le verset de la purification se trouve au milieu d'un verset veut dire qu'il est en totale confirmité avec ce qui est dit avant et après ce verset et si cela n'est pas destiné, exclusivement, aux épouses du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), il s'applique, au moins, à elles, d'une manière générale. Mais, il faut se rendre compte que premièrement : Mais si on suppose d'accepter une telle chose, il ne s'agit là que d'une manifestation stylistique qui ne peut pas résister face à un argument solide. Donc, il faut, forcément, abandonner cette analogie en raison de l'existence de nombreux autres indices. Deuxièmement : L'ordre des versets n'implique pas le fait que le verset de la purification s'apllique aux épouses du prophète.

Mais le premier point c'est que dans les paroles et les écrits, l'exploi de l'Iltifat et de la proposition incise, bien qu'il porte atteinte à la cohérence des paroles et des écrits, mais, s'il est accompgané d'analogie, non seulement, il ne contredit pas la pureté et l'élégance du langage, mais au contraire, cela lui apporte la beauté. Par consquésent, il ne s'avère nécessaire que le verset de la purification s'applique aux épouses du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), uniquement parce qu'il se trouve au milieu de ce verset. Ce verset vise des personnes particulières qui sont " Ashâb al-Kisâ" (les Gens du manteau). Sont nombreux les indides qui viennent à l'appui de cette affirmation, par exemple :

1- Selon une série des hadits rapportés, le verset de la purification fut descendu, d'une manière indépendante et distincte, et le noble prophète ( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), ordonna de le situder au milieu de ce verset pour pour suggérer qu'il faut faire une distinciton entre les gens de la demeure prophétique et les épouses du Messager de Dieu et pour éliminer cette illusion que les gens de la Maison du prophète ( bénédiction de Dieu à lui et à ses descendants), pourraient, comme ses épouses, préférer la vie dans le monde d'ici-bas au Messager de Dieu.

2- Le ton de la parole de Dieu change dans ce verset, après l'emploi de plusieurs pronoms féminins au pluriel qui sont l'endroit des époudes du prophète (Paix et bénédiction de Dieu soient sur lui et sur ses descendants), Dieu emploie le pronom masculin au pluriel. Or, les pronoms qui se réfèrent aux Ahlul Bayt sont au masculin pluriel.

3- Le mot "Ahl" ne s'applique pas en arabe à l'épouse, sauf pour un sens virtuel. C'est pour cette raison que Umm Salama chez qui le verset de la purification fut descendu deamanda au prohpète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descenants) de faire partie des Ahl-ul Bayat, demande rejetée par le Messager de Dieu qui dit à Umm Salam : Tu as ton rang, tu es pour le mieux. Se référant à cette affirmation, Zeid Ibn Argham dit : " le titre des Ahl-ul Bayat ne s'applique pas aux épouses du prophète.

4- Aucune des épouses du prophète (Paix et bénédictions de Dieu sur lui et sur ses descendants) n'a pas revendiqué que ce verset s'adresse à elles, ce alors que Aisha avait, fortement besoin d'un tel argument dans la guerre de Jamal.

5- Au verset 29 de la sainte sourate 33, le mot تردن " encline" temoigne du fait que Dieu n'a pas une volonté extraorinaire à l'endroit des épouses du prophète, Mais, Il a voulu, par sa Volonté crétaive et inéluctuble que que les Ahl-ul Bayat (les gens de la demeure prophétique) soient écartés de toute souillure.

6- Les Ahl-ul Bayat évoquent le célèbe évènement des gens du manteau ( Ashâb al-Kisâ). Par conséquent, le teme " Ahl-ul Bayt" comme le tire des Gens du manteau et celui des gens du Kisâ et Youm al-Dar, est un titre ayant un effet d'annonciateur.

Mais, le deuxième point c'est que ces versets s'adressent au prophète pour dire à son prophète : "  Ô Prophète! Dis à tes épouses: "Si c'est la vie présente que vous désirez et sa parure, alors venez! Je vous demanderai [les moyens] d'en jouir et vous libérerai [par un divorce] sans préjudice. Mais si c'est Dieu que vous voulez et Son Messager ainsi que la Demeure dernière, Dieu a préparé pour les bienfaisantes parmi vous une énorme récompense"

L'intediction faite aux épouses du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) s'explique le fait que de ce côté aussi, la souillure ne peut être introduite chez les gens de la demeure prophétique, car Dieu a voulu qu'ils soient purs de tout défaut et éloignés de toute soulillure. Or, l'odre du verset ne contredit pas le fait que le verset de la purification désigne les Ashâb al-Kisâ (les gens du manteau).

Mais pour répondre à la seconde partie de la question, compte tenu de ce qu'on vient d'expliquer, il faut, seulement, insister sur ce point que les hadiths rapportés et transmis par une chaîne multiple et interrompue, le terme "Ahl-ul Bayat" s'applique au prophète ( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), le vénéré imam Ali ( béni soit-il), la vénéré Fatima ( que la paix de Dieu soit sur elle) et les vénérés Imams Hassan et Hossein ( bénis soit-ils). Les autres imams infaillibles aussi en font partie dans le cadre de l'interprétation allégorique et symobolique du verset de la purification.

Réponse détaillée

Cette question est avanée par ceux qui disent que le verset de la purification s'applique, entre autres, aux épouses du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descenants) ou au moins, les concerne, généralement, et c'est parce qu'il est situé au mileu des versets qui s'adressent à elles. Mais, il s'agit d'une prétention sans argument. En outre, il existe de nombreuses preuves et arguments qui la contredisent. Les points ci-dessous peuvent contribuer à la vérité :

1-             Quoique nous estimions que l'odre et l'arragement du Coran eurent été accomplis par le très vénéré prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), penant son vivant, cepenant il faut tenir compte du fait que selon une série de hatiths authentiques, le verset de la purification fut révélé d'une manière séparée et indépendante et il n'existe même un seul hadith selon lequel le verset de la purification porte sur les époudes du Messager de Dieu. On en également commpe preuve le fait que si on enlève le verset de la purification, cela ne porte pas atteinte ni à la cohérence ni à la conjonction des autres versets. 1[1] si ce verset est introduit dans cette partie, c'est parce que le coran voulait faire allusion à tous les membres de la famille du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), en les classifiant en deux catégories, l'une comprenant les gens de la demeure prophétiuque et l'autre comportant les épouses du prophète. Le coran veut faire comprendre que tous les parents et proches du prophète ne sont pas du même rang et qu'il y parmi ces derniers ceux à qui Dieu a accodé une faveur particulière, et a voulu qu'ils soient écartés de toute souillure. Autrement dit, même si nous acceptons que les versets, avant et après le verset de la purification, s'adressent aux épouses du prophète ( paix et bénédiction de Dieu sur lui et sur ses descendants), nous pouvons prouver par deux manières que le terme Ahl-ul Bayt ne désigné que les Ashâb al-Kisâ ( les gens du manteau), à savoir, le prophète ( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), le vénéré Ali( béni soit-il), la vénérée Fatima ( beni soit-elle), les vénérés Hassan et Hossein ( que la paix de Dieu soit sur eux).

A.                            l'Iltifat : L'Iltifat est une méthode linquistique qui consiste à procéder au passage d'un système de référence à un système d'adresse et vice versa. L'Iltifat dans le noble coran suit une logique implacable. Cette méthode est utilisée par exemple dans la sainte sourate Al-Fatiha (l'Ouverture). Là, il s'agit du passage système d'adresse absent (Louagne à Dieu), à un système d'adresse présent (Nous t'improns l'aide). L'emploi de l'Iltifat dans le verset de la purification consiste à faire comprendre ce point que l'élimination de toute souillure des gens de la demeure prophétique est d'une tellement importante même les épouses du prophète eurent été rappelés à l'odre pourque aucun défaut et vice ne visent, de leur côté, les Ahl-ul Bayt. 2[2]

B.                             l'emploi de la préposition incise: La préposition incise est utilisée dans l'art de l'éloquence. Cette méthode est utilisée, à plusieurs reprises, dans le noble coran. 3[3] Une telle préposition incise est employée dans ledit verset pour que quinconque ne fasse cette illusion que les gens de la demeure prophétique et les imams infaillibilités et les épouses du noble prophète ont le même rang, en d'autres termes, suggérer le fait que, tout comme les épouses du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur des descendants), les gens de la demeure prophétique et les imams infaillibles pourraient commettre le péché et la faute. Ce alors que les gens de la demeure prophétique sont écartés de toute souillure et défaut et péché. C'est pour cette raison qu'on le rappelle dans une préposition incise : " «O vous, les Gens de la Maison! Allah veut seulement éloigner de vous la souillure, et vous purifier totalement.» 4 [4]

2-             Dans ces versets, Dieu emploie 20 pronoms au pluriel fémin et Il change, ensuite de ton, et emploie un pronon maculin. Il s'agit d'une grande analogie donnant tort à ceux prétendent que le verset de la purification s'adresse aux éppouses du prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants).

3-              Les étymologues estiment que le terme " Ahl" n'applique pas à l'épouse sauf s'il s'agit du domaine virtuel. 5[5] Quoique que le terme " Ahl-ul Bayt" désigne l'épouse dans le verset 73 de la sainte sourate " Ils dirent : " T'étonnes-tu du commandement de Dieu ? La miséricorde de Dieu et ses bénédictions soient sur vous, gens de la maison ! Il est digne de louange, glorieux, vraiment ! ", Mais, il faut dire que, ici, en dépit de l'existence d'une analogie, cela ne contredit pas le sens virtuel. Dans le verset sus-mentionné, il existe une analogie sur un tel usage. Dans dans le verset de la purificagon, non seulement, il n'existe pas une analogie pour ce caractère virtuel, au contraire, il existe une analogie qui le contredit. C'est pour cette raison que, Umm Salama dit, après la désecente du verset de la purificairon, si elle aussi, elle comptait dans le rang des Ah-ul Bayat ? Ou elle demande au prophète de lui permettre de faire partie des gens de la demeure prophétique.6[6] Or, si le terme " Ahl-ul Bayt" s'appliquait aux épouses du prophète, il n'aurait aucune raison qu'Umm Salama pose une telle question. C'est pour cette raison que Zayd Ibn Arghan indique que le titre " Ahl-ul Bayat" ne s'applique pas les épouses du prophète. 7 [7]

4-             Selon les hadiths, rapportés par les Sunnites,  Aisha et Umm Salama affirmirent, explicitement, que le verset de la purification ne les visaient pas. 8[8] Selon Allameh Amini ( que la paix de Dieu soit sur lui), si ce verset concernait les épouses du prophète, Aisha l'imprimait, certainement, sur le front de son chameau, dans la guerre de Jamal, mais, elle n'entreprit pas une telle œuvre, alors qu'elle avait tellement besoin de ce genre d'arguments. 9 [9] Ceci étant dit, deux groupes prétendirent que le verset de la purification était destiné aussi aux épouses du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants). Le premier groupe, ce sont des rapporteurs tels que Akrameh et Moghatel Ibn Soleiman et Orvat Ibn Zobeir, qui ont exprimé, en queque sorte, leurs points de vue personnels là-dessus et là où ils cité Ibn Abbas pour rapporter des hadiths, ils sont accusés de mensognes. 10 [10] Le deuxième grouope se sont les commentateurs et les exégètes sunnites qui se sont appuyés sur l'argument de l'ordre unique des versets pour avancer une telle chose, mais l'unité de l'odre, ne peut pas résister face à un argument solide.

5-             Au verset 29 de la sainte sourate 33, le mot تردن " encline" temoigne du fait que Dieu n'a pas une volonté extraorinaire à l'endroit des épouses du prophète. En d'autres termes, Dieu leur a donné le choix, tout en leur rappelant que si elles voulaient être honorés d'être l'épouse du Messager (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), elles devaient se conduire dans la voie des justes. Dans le verset de la verset de la purification, la providence et la volonté créative et éternelle de Dieu 11 [11] reposèrent sur l'émergence d'une famille, écarte et éloignée de toute souillure. Or, les gens de la demeure prophétique jouissent d'une particularité spécifique. Dieu a voulu écarter cette famille de toute souillure, une grâce spécifique qui n'est accordée qu'à ceux qui en préparent le terrain avec leurs efforts inlassables. Il s'agit d'une Volonté inéluctable qu'elle ne peut pas être destinée aux épouses du prophète de l'islam. Car, dans les versets précédents, il est, clairement, précisé que les épouses du prophète pourraient être enclines à vouloir la vie d'ici-bas et son faste et dans ce cas, elles ne pourront pas avoir l'honneur d'être l'épouse du prophète. 12 [12]

6-              Dans le terme "Al-al Bayt" Al ( A et L), fait allusion à un évènement qui s'est produit; et qui un effet d'annociateur,13[13]me par exemple Yawm ul-Dar où le prophète de l'islam, le très vénéré Mohammad annoncé, pour la première fois, sa mission prophétique à un certain nombre de gens, réunis, dans la maison d'Abou Talib. Le verser de la purification parle de ceux qui étaient présents dans un endroit précis (Selon les hadiths, c'était la maison d'Umm Salama) et le prophète les couvrit sous son manteau. Il s'agit du noble prophète, du vénéré Ali, de la vénérée Fatima et des vénérés Hassan et Hossein. 14[14] En fait, le titre des Ahl-ul Bayat et les Ashâb Kîsa est le même. Les preuves qui viennent à l'appui de cette affirmation sont :

A.                            Dans les versets antérieurs et postérieurs, " Bayt" s'est ajouté aux épousés au pluriel, ce qui signignife la chambre des dames. Donc, "Ul-Bayt" aussi doit être une chambre spéciale.

B.                            Selon les hadiths, le verset vise la personne du prophète (Paix et bénédiction de Dieu sur lui et sur ses descendants). Reste-t-il donc, la place à une autre exégèse lorsqu'il s'agit du domaine touchant le prophète.

C.                            Au verset 73 de la sainte sourate Houd, le terme " Ahl-ul Bayat" est employé avec les lettres " ال" et " لام", et signifie les gens de la maison, à savoir le vénéré Abraham ( béni soit-il), et Sara. Certes, les probababilités comme quoi, le terme " Ahl-ul Bayat" désigne les gens de la Kibla et les épouses ou les proches du vénéré Abraham sont exclues. Cela peut aider à mieux comprendre le sens du mot " Ahl-ul Bayat" dans le verset de la purification". 15[15]

7. Si nous étudions, minutieusement, ces versets et le verset de la purification, nous serons persuadés que le verset de la purification ne concerne pas les épouses du prophète et nous serons conduits à cette certitude que ce verset fut révélé, uniquement, à l'endroit des Ashâb Kisa (les gens du manteau).

Ces versets s'adressent au prophète (que la paix et la bénédiction de Dieu sur lui et sur ses descendants). " Ö le prophète ! Dis à tes épouses : " Si c'est la vie présente que vous voulez, et son décor, alors, venez que je vous donne du bien et vous congédié d'un joli congé". Cela veut dire que Dieu a ordonné à son prophète de laisser libres ses épouses choisir entre Dieu et son Messager et la vie d'ici-bas. En outre, Dieu s'adressant aux épouses du prophète dit : " Femmes du prophète ! Celle de vous qui apportera une turpitude délarée, le châtiment lui sera doublé, par deux fois! Cependant, cela reste facile à Dieu et celle de vous qui demeure dévouée à Dieu et à Son messager, et qui fait œuvre bonne, nous lui apporterons par deux fois son salaire, cependant, que pour elle, Nous avons préparé une noble part". C'est ainsi que Dieu s'adresse directement, aux épouses du prophète pour les rappeler à l'ordre, ce qui s'inscrit dans le prolongement des ordres de Dieu qui recommande à son Messager à notifier et communiquer ces remarques à ses épouses.

La philosophie d'Iltifat dans ce verset consite à indiquer que les épouses du prophète lui sont liées et c'est pour préserver la dignité du rang de la prophétie et les gens de la Demeure que Dieu s'est adressé, directement, à elles. C'est pour cette raison que Dieu s'adressant aux époudes du prophète, dit " ! Celle de vous qui apportera une turpitude délarée, le châtiment lui sera doublé, par deux fois!" celle de vous qui demeure dévouée à Dieu et à Son messager, et qui fait œuvre bonne, nous lui apporterons par deux fois son salaire" Dieu veut suggérer que la faveur accordée aux épouses du prophète et ces rappels à l'odre à leur endroit, sont destinés à écarter toute souillure de la Demeure prophétique. Le verset de la purification " Dieu ne veut autre chose, en vérité, que faire partir de vous la souillure e, gens de la maison, et vous purifier, excellement", montre que Dieu a recommandé, par Sa Volonté législative, aux épouses du prophète d'en faire ainsi, pour éloigner des gens de la demeure prophétique, toute sorte de souillure. En vérité, Dieu a voulu définir des obligations pour les épouses du noble prophète, parce qu'Il veut que de ce côté aucune souillure ni défaut ne soit porté à l'endroit des gens de la Demeure prophétique.  

Cela veut dire que Dieu a voulu éloigner les Ahl-ul Bayat de toute souillure et cette question est d'une importance primordiale à tel point qu'Il ne veut pas qu'une atteinte y soit portée de la part ceux qui y sont liés et rattachés. C'est pourqui, Dieu parle du double chatiment et de la double récompense pour les épouses du prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui et sur ses descendants). 16 [16]

1-                             Le fait que le verset de la purification vise, exclusivement, les Gens du Manteau " Ashâb Kîsa" n'est pas en contradiction avec l'ordre du verset et compte tenu de la méthode " Iltifat" ou " la préposition incise" qui y est employée" il faut dire que le verset ne s'adresse qu'aux Gens du Manteau.

2-                             le terme " Ahl-ul Bayt" réunit le noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), le vénéré Ali, la vénérée Fatima et les vénérés Hassan et Hossein (bénis soitent-ils). Il s'agit d'une expression spéciale employée dans le noble coran 17 [17] et le terrme "Ahl-ul Bayat" est un titre ayant un effet d'annociateur. 18[18] Finalement, il est nécessaire de poser cette question que si tel est le cas, comment se fait-il que les imams infaillibles (bénis soitent-ils) se considèrent comme Ahl-ul Bayt ? 19[19] Pour répondre à cette question, il faut dire que ce verset s'adresse aux gens de demeure prophétique et évoque le rang de la mission prophétique et l'étendue et le domaine de ce verset doivent être déterminés et précisés au moyen des preuves et des hadiths. Les preuves disponibles témoigent du fait que le verset de la purification voulait confier les rênes de la société musulmane aux gens de la demeure prophétique. Les preuves en sont :

A.                                            l'Emir des Croyants, le vénéré Ali (béni soit-il) évoquait devant les Emirgrants et les Compagnons son appartenance aux Ahl-ul Bayat pour rappeler sa priorité en vue de prendre en main les rênes de la société musulmane.20[20]

B.                                            Lors de la réunion du Collège de six membres désignés par le deuxième calife, ‘Ali a rappelé à ses collègues sa qualité de membre de la Famille du Prophète: "Je vous prie de me dire, s'il y a parmi nous, quelqu'un d'autre que moi que Dieu ait lavé de toute souillure, et purifié complètement Ils répondirent: "Non.  21[21]

C.                                            L'imam Hassan (béni soit-il), lorqu'il est devenu calife, il s'appuya sur le verset de la purification pour prouver sa qualité pour diriger l'Oumma islamique. 22[22]

D.                                            L'Imam Hossein (béni soit-il) aussi se référa à ce verset pour prouver sa compétence. 23[23]

E.                                            Le prophète ( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), se présentait  pendant neuf mois consécutifs devant le domicile de la vénéré Fatima ( bénie soit-elle) et du vénéré Ali ( béni soit-il),  au moment où il voulait se rendre à la mosquée pour faire des prières et disait : "Que la paix, la bénédiction et la clémence de Dieu soient avec vous, Ô gens de la Maison" et puis il récitait le  le verset de la purification " O vous, les Gens de la Maison! Allah veut seulement éloigner de vous la souillure, et vous purifier totalement" 24[24]

Est-ce le prophète avait d'autre objectif que de dire aux Msusulmans de les suivre, après sa mort ? C'est pour cette raison que ce titre s'applique aux Imams infaillibles, car ce sont eux qui sont les véritables dirigeants de l'Ouma islamique".

Pour apporter un commentaire sur " Alif" et " Lam" dans le terme arabe de Ahl-ul Bayt" il existe deux interprétations :

1-                                             Que ce mot soit pris en considération en fonction de la déscente du verset.

2-                                             Que ce titre soit considéré comme un ordre pour écarter toute souilliure et prouvre la pureté.

S'agissant de la première interprétation, les Ahl-ul Bayt (les Gens de la Maison) ne sont que les Ashâb Kîsa, les 5 personnes recouvrits, dans un jour précis, sous le manteau.

S'agissant de la deuxième inteprétation, les autres imams infaillibles aussi partagent, du point de contenur du verset de la purification, ce rang et ce titre avec les 5 personnes, appelées, les Gens du menteau. Donc, ce titre s'applique, à eux aussi, et c'est pour cette raison que le prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) dit : Salman est de nous, les Ahl-ul Bayt. 25 [25]

Interrogé à ce propos par Ibn Kassir, le vénéré Imam Sadegh (béni soit-il) dit : " Les Ahl-ul Bayat sont les mêmes 5 personnes, mais les autres Imams infaillibles aussi s'appuyent sur un autre verset du coran, c'est-à-dire le verset 75 de la sainte sourate 8 " le Butin" ( Et ceux qui, ayant cru par la suite, émigrent et combattent en votre compagnie, ceux-là sont des vôtres. Ceux qui sont liés par la parenté ont, d'après la prescription de Dieu, priorité les uns par rapport aux autres. Dieu est Omniscient)-   pour dire que, eux-aussi, ils bénéficient de cette faveur spéciale; 26[26] autrement dit, l'interprétation du verset indique que les autres dirigeants de la société musulmane, à savoir les Imams immaculés aussi bénificent de cette faveur spéciale pour être écartés de toute souillure. Le verset 75 de la sainte sourate " le Butin" du noble coran prouve que le verset de la purification s'applique, également, aux Imams infaillibles, 27[27] non pas du point de vue de la parole, mais, en matière de commentaire et d'interprétation.


[1] Tabatabai, al-Mizan, t. 16, p. 311-312

[2] Korki, Nafahat al-Hout, p. 85, Mozafar, Mohammad Hassan, Dalael al-Sedgh, seyyed Ja'far Morteza Ameli, Ahl-ul Bayt dans le verset de la purification, pp.58-61

[3] La sainte sourate " Joseph" versets 28 et 29, la sainte sourate vache, versets 73-75, la sainte sourate " l'évènement", verset 75 et la sainte sourate " Lugmân" versets 13-16

[4] CF: Ahl-ul Bayt dans le verset de la purification, pp. 60-62, Eshraghi, Shahah al-Dinn et Fazel Lankarani, Ahl-ul Bayt, pp.53-81

[5] CF: Taje al-Arousse, t. 1, p. 217, Lessan al-Arab, t.1, p. 38; Mofradat Ragheb, p. 29. Or, selon des hadiths relatés du prophète, ce dernier n'a pas admis que son épouse Umm Salama soit comptée parmi les gens de la demeure prophétique, tout en lui disant qu'elle a son rang et qu'elle était le mieux. CF: Siyouti, al-Dar al-Mansour, t. 5, p. 198, Bahar-ol Anvar, t. 35, p. 217 et 228

[6] CF: Tafsir-e Ibne Kassir, t.3, pp. 484 et 485; Bohrani, Seyyed Hashem, Ghayat ul-Maram.

[7] Ibne Timiyeh, Menhaj al-Sonnat, t. 4, P.21; Sahih Mosalam, t.7, p. 123, Bahar ol-Anvar, t.35, p. 230, et t. 23, p. 117. Ibne Hajar Asghalani, al-Savaegh al-Mohragha, p. 147, Bohrani, Seyyed Hashem, Al-Borhan FI Tafsir al-Ghor'an, t. 3, p. 324

[8] Badran, Abdol Ghader, L'Illustration de l'histoire de Damas, t. 4, p. 908, Majma'al Bayan, t. 8, p. 356, Les Ahl-ul Bayt dans le verset de la purification, pp. 20-28; Tabatabai, Al-Mizan, t. 16, pp. 316-324.

[9] Une citation du libre " Ahl-ul Bayat" dans le verset de la purification, p. 78.

[10] CF: " Ahl-ul Bayat" dans le verset de la purification, p.22; Eshraghi et Fazel

ankarani, Les Ahl-ul Bayt, pp. 5-53; Moussavi, Allameh Sharaf al-Dinn, Al-Kalamat al-Ghora fi Tafsil al-ZAhara, Ghamous al-Rejal, commentaire sur l'état d'esprit de Orvat, Dalael al-Sedgh, t.2 p.95,

[11] La volonté créative de Dieu est une volonté inéluctable et éternelle et la volonté législative comporte un libre arbitre ainsi que les ordres et les interdits définis par le Tout-Puissant.

[12] CF: Eshraghi et Fazel Lankarani, Ahl-ul Bayt; pp.81-92

[13] Un titre qui fait une mention au monde extérieur et ce qui fait l'objet, c'est ce qui

xiste à l'extérieur et non pas le titre lui-même.

[14] Aroussi Hovayzi, Abd Ibn Jome'h; Tafsir Nour Al-Saghalyne, t. 4, pp. 276 et 277.

[15] CF : Eshraghi et Fazel Lankarani, Ahl-ul Bayt dans le verset de la purification, pp.

12-142

[16] Ahl-ul Bayt dans le verset de la purification, pp. 38-51

[17] CF: Tabatabai, al-Mizan, t.16, p. 312.

[18] CF: Ahl-ul Bayt, p. 112.

[19] Tafsir Nour Al-Saghalyne, t. 4, p. 275.

[20]  Ibne Abi al-Hadid, Commentaire sur la Voie de l'Eloquence, t. 6, pp. 11 et 12.

[21] Bohrani, Seyyed Hashem, Ghayat ul-Maram, p. 265, Ehtejaje Tabarssi.

[22] Ghamous al-Rejal, t. 6, p. 20.

[23]  Ibn Tabvous, Lahouf, p. 53.

[24] Tafsir Ibn Kasir, t. 3, p. 483

[25] Ghamous al-Rejal, t. 4, p. 423.

[26] Aroussi Hovayzi, Abd Ibn Jome'h; Tafsir Nour Al-Saghalyne, récit de Abdol

ahman Ibn Kassir , t. 4, p. 273.

 [27] Eshraghi et Fazel Lankarani, Ahl-ul Bayt dans le

verset de la purification, pp. 112-143 et 5-53.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

  • Quel est l’avis de l’Imam Khomeiny au sujet du nationalisme ?
    1031 SYSTÈMES ET ORDRES 2017/05/20
    Nous avons des sources crédibles telles que Sahifeh-ye Nour (le Livre de la Lumière), et Sahifeh-ye Imam, qui incluent l’ensemble des discours, des propos, des déclarations, des interviews et des lettres de l’Imam Khomeiny; mais n’avons pas trouvé une pareille chose. Donc, le texte susmentionné qu’on a ...
  • Exposer l’importance du hadith de Kisaa.
    3772 ÉTUDE FORMELLE DU HADITH 2012/01/16
    Le saint de Kisaa qui figure dans les livres de hadiths et Mafatih ul Jinan de Sheikh Abbas Qomi présente une importance en deux aspects. L’un sur la question de l’imamat et la wilaya l’autre sur l’infaillibilité. L’imamat et la wilaya des Ahl-ul-bayt (as) sont ...
  • Quels sont les versets coraniques qui sont considérés comme le Dou’a (l’invocation), ou qui équivalent à l’invocation ?
    10595 دعا 2012/10/09
    Les versets du coran, dans lesquels Dieu est sollicitée pour satisfaire un besoin, accorder un bienfait ou un pardon, sont considérés comme l’invocation et dans certains cas, ils équivalent à l’invocation. Chacune invocations tirée du noble coran porte sur un sujet particulier et traduit une demande faite ...
  • Je voulais savoir si islamiquement il est détestable de porter l’habit noir ? Quelle est la position de l’Ayatollah Bahjat à ce sujet ?
    7324 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2011/08/24
    Il ressort des enseignements religieux que la femme doit porter un habit qui doit couvrir son corps et elle doit surtout éviter de capter l’attention. Quand elle est en présence d’un non intime. Il est évident que la couleur noir, comparée à d’autres couleurs, est ...
  • Quels sont les fondements de l'émission d'une fatwa?
    3803 THÉOLOGIE ISLAMIQUE ANCIENNE 2009/07/22
    Au sens propre du terme, le mot "Ijtihad" signifie fournir d'inlassables efforts ou bien la capacité. Dans le jargon des "Faghih" (jurisconsultes religieux) "Ijtihad" signifie mener un maximum d'efforts scientifiques pour la déduction en vue d'obtenir un décret religieux tiré des sources et des arguments. Dans ...
  • Pourquoi dit-on de l'imam Hossein (as) qu'il est Tharoullah ?
    3570 ÉTHIQUE THÉORIQUE 2011/12/19
    Thar signifie " Vouloir le sang " et aussi " Sang " conformément au premier sens, on désigne l'imam Hossein (as) Tharullah dans ce sens que Dieu est son tuteur qui prend sa revanche. Mais, si on considère Tharullah dans le sens de sang de ...
  • où vit l’imam du temps
    2995 THÉOLOGIE ISLAMIQUE ANCIENNE 2011/08/24
    Nous avons 3 sortes de hadiths à ce sujet :Des hadiths qui ne déterminent pas un lieu fixe comme résidence de l’imam du temps ; toutefois certains hadiths parlent des savanes et montagnes comme lieu de résidence du guide du temps ; ...
  • quel est l'avis de l'Ayatollah Hadavi Tehrani à propos du Khoms en cas d'inflation?
    2386 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2011/10/22
    la réponse de l'Ayatollah Mahdi Hadavi Tehrani sur cette question se présente comme suit: si on utilise l'argent sur lequel le Khoms été extrait pour l'achat de quelque et qu'après un bout de temps le prix de cette chose augmente, dans ce cas cette chose ...
  • Quelles sont les idées de l’Association « Hojjatieh » ? Cette Association est-elle active de nos jours ?
    3885 HISTOIRE DU FIQH 2011/06/21
     L’Association «  Hojjatieh » fut fondée en 1953, dans la foulée du Coup d’Etat 19 août,  par le cheikh Mahmoud Tavallai Halabi, avec pour le motif de combattre le Bahaïsme. Ayant une structure générale compliquée, cette Association avait des comités d’enseignement, de recherches, de rédaction, d’orientation. Cette ...
  • Retracez la vie morale de l'imam Sadjad (as).
    3362 BIGRAPHIE DES INFAILLIBLES 2011/11/16
     Le quatrième guide était un homme accomplit, distingué et élu par Dieu. Il était un exemple palpable de perfection en ce qui concerne la morale, l'adoration et la science. C'était le symbole parfait du coran et le reflet du messager de Dieu (ç). Durant la ...

populaire

Liens