Recherche avancée
visiter
3097
Date de mise à jour: 2010/05/12
Condensé de la question
Pourriez-vous apporter des explications sur la pureté immaculée et l’infaillibilité de la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle) ? Quel est le point de vue du sunnisme là-dessus ? Et comment le chiisme répond au doute exprimé à ce sujet ?
Question
Pourriez-vous apporter des explications sur la pureté immaculée et l’infaillibilité de la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle) ? Quel est le point de vue du sunnisme là-dessus ? Et comment le chiisme répond au doute exprimé à ce sujet ?
Résumé de la réponse
 continue.....
Réponse détaillée

La pureté est une qualité intrinsèque et une force intérieure qui empêche la personne qui en bénéficie de penser à commettre un péché ou même de passer à l’acte. Dans l’expression cela signifie « exemption de tout péché et de toute erreur ou de toute déviation. L’Allameh Tabatabaï affirme à ce propos que « la pureté ou la pureté immaculée » est un état de fait chez un être humain infaillible qui le protège de ce qui n’est pas autorisé (comme l’erreur et le péché).[1]

Dans une classification générale, la pureté se divise en deux catégories : 1- l’immunité et l’infaillibilité complète. 2- la pureté relative avec une intensité variable.

Conformément à cette classification  l’infaillibilité et la pureté immaculée est attribuée aux 5 groupes suivants :

1-     Tous les Prophètes de Dieu.

2-     Tous les Imams.

3-     Tous les anges divins.

4-     La pureté hors des 3 cas précités (car la pureté immaculée n’est pas obligatoirement liée à la prophétie ou à l’imamat, puisque l’on peut être en présence « d’une personne pure et infaillible » sans qu’il soit prophète), comme la vénérée Fatimah Zahra ou la vénérée Marie (bénies soient-elles).

5-     Une catégorie d’êtres humains  très dévoués.

 

La pureté immaculée des Imams n’est pas différente de celle des prophètes. Ils sont purs et immaculés à la naissance.[2]  Sauf qu’au sujet des Imams infaillibles, l’on parle de connaissance, d’explication et d’analyse des révélations divines, au lieu de parler de notification et de réception des révélations. [3]

La preuve intellectuelle et l’argument rationnel de la pureté immaculée des Imams infaillibles (bénis soient-ils) et la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle) sont les mêmes que ceux des Prophètes de Dieu. En ce qui concerne les arguments narratifs ou les preuves traditionnelles de ces personnes vénérées, les voici :

Le verset 33 de la sainte sourate « les Partis »[4] du noble Coran: « Dieu ne veut que vous éviter l’impureté, ô Membres de la Famille du Prophète, et vous purifier excellemment ». Le pluriel utilisé dans ce verset est au masculin et il ne concerne point les épouses du noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants). Selon les différentes interprétations, le verset est limitatif. Le « vous » s’interprète par « vous seuls » « rien que vous » car le don accordé par Dieu Tout puissant ici est propre à la sainte famille du noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et ne concerne par l’autrui. Aussi, dans la phrase « Dieu ne veut que vous éviter l’impureté » fait référence à la volonté créative du Dieu. Le Tout Puissant a décidé de faire exister. Il a ordonné de part sa volonté créative d’immuniser la sainte famille du noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) de tout péché et de toute déviation. Il ne s’agit pas ici de la volonté législative de Dieu, car la volonté législative engendre une obligation et un devoir de se garder de tout péché. Or, nous savons bien que cette obligation ne se limite pas à la seule famille du noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et que tous les musulmans ont l’obligation de rester purs et propres.

Et enfin concernant le mot impureté, celui-ci signifie « chose impropre » dans le sens du terme[5] et si dans certaines explications ou analyses ce mot a été interprété comme «  péché », « fausse croyance » , « jalousie », « avarice » etc, il s’agit de nombreux cas et exemples de ce mot qui possède une définition et une signification très large. Quoiqu’il a en soit, l’article mis (alif et lam dans la langue arabe –ndlr-) devant le mot impureté –toujours dans la logique de la langue arabe) montre une signification globale. Cela voudrait dire que dans ce verset, Dieu, de part sa volonté, a décidé d’immuniser les membres de la famille du noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) contre tout péché et toute déviation et erreur.

La phrase « et vous purifier excellemment » signifie purifier et insiste encore une fois sur le rejet de ce qui est impur et mauvais cité dans la phrase précédente du verset. Le mot « purifier excellemment » est utilisé dans son sens absolu et il insiste à nouveau sur sa définition. En conclusion, Dieu Tout Puissant a insisté à plusieurs reprises sur sa volonté d’immuniser les gens de la demeure du noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) de toute erreur, de toute déviation et de tout péché. Enfin, sur la base des récits sunnites, Oum Salamah et Aïcha, ont clairement affirmé que ce verset n’était pas révélé pour elles et qu’il ne les concernait pas.[6] Bien entendu, il existe d’autres arguments qui montrent très clairement que les gens de la demeure du noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants)  se limitent aux 14 infaillibles.[7]

 

-          De la pureté immaculée de la vénérée Fatimah Zahra et les sunnites :

Même si les sunnites accordent de nombreux traits illustres à la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle)[8], cependant la plupart d’entre eux ne lui connaissent pas l’infaillibilité, tout comme pour les autres Imams immaculés d’ailleurs. Mais compte tenu des arguments que nous avons apportés pour le verset 33 de la sainte sourate « les Partis » du saint Coran, ainsi que de l’aveu de tous, comme quoi, la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle) fait partie des gens de la demeure prophétique, on peut en conclure qu’elle possède la pureté immaculée et l’infaillibilité. On peut d’ailleurs prouver sa pureté immaculée par les traits illustres de cette grande Dame exprimés dans les différents livres des sunnites. Dans ces livres et concernant les traits illustres de la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle), on peut lire que Dieu se met aussi en colère lorsque la vénérée Fatimah est en colère.[9] Si cette grande Dame était une personne faillible et qu’elle était comme tout un chacun, elle pourrait très bien se mettre en colère pour n’importe quoi ou dans n’importe quelle situation pour des choses non importantes, pour des raisons peut être non valables. Or, si l’on admettait que Dieu se met en colère lorsque cette personne est en colère, alors cela signifierait que Dieu aussi se mettrait en colère pour des choses non importantes et même injustement parfois ! (Que Dieu nous en garde et nous en préserve). Or, ceci et on le sait, est complètement incompatible avec la sagesse, la puissance, l’unicité et toutes les qualités de Dieu Tout Puissant, ce qui est inconcevable.

En effet, dans l’expression de certains oulémas sunnites on constate un aveu tacite de la pureté immaculée et de l’infaillibilité de la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle). A titre d’exemple,  Seyyed Mahmoud al-Alousi, l’un des plus célèbre exégète sunnite du noble Coran, reconnaît dans l’exégèse du verset 42 de la sainte sourate « La famille d’Amran » la pureté immaculée et l’infaillibilité, à la sainte Marie (bénie soit-elle), toutefois, il critique le point de vue de ceux qui la considère comme la maîtresse de toutes les femmes du monde en apportant de nombreux témoignages et arguments pour affirmer que la maîtresse de toutes les femmes du monde n’est autre que la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle).[10] Il est donc tout à fait clair qu’avec tout ce qui vient d’être dit, ici, on ne peut qu’admettre la pureté immaculée de la vénérée Fatimah Zahra (bénie soit-elle).



[1] Tabatabaï, Seyyed Mohammad Hossein, al Mizan, vol.2, p.134, à propos de la pureté des prophètes.  

[2] La guidologie, Mohammad Taghi Mesbah Yazdi, p.673.

[3] La charte des opinions des imâmites, p.110, 111, la question sur la pureté, Hssan Youssefian, p.43.

[4] Le verset 33 de la sainte sourate « les Partis » du saint Coran : « Dieu ne veut que vous éviter l’impureté, ô Membres de la Famille du Prophète, et vous purifier excellemment ».

[5] Qu’il soit subversif de nature ou selon le discernement et la charia ou à la fois, cf les précisions de Ragheb dans son livre « Mofradat al-Coran ».

[6]  Abdelkader Badran, l'histoire de Damas, vol4, p.908 ; "Majma' al-Bayân, Tome 8, p.356 ; Qandouzi, « Yanabi’al- Mowda », p.249 ; Ibn Hajr Asqalani « al-Wassaegh al-Mohraqa », p.141 et les gens de la demeure prophétique dans le verset 33 de la sainte sourate « les Partis », p.20-28 ; Tabatabaï, Seyyed Mohammad Hossein, al Mizan, vol.16, p.316-324.

[7] Cf index ahl ul-Beyt, question n° 829 (site 898)

[8] Hakem, Mostadrak Hakemvol.4, p.139 n° Hadth 4783; Dâr al Maarafa, 1998, Sharh al-Novi, vol8, p.243,  Dâr Abi hayan,  1995, site Sunna News.

[9] Hakem, Mostadrak Hakemvol.4, p.139 n° Hadth 4783.

[10] Seyyed Mahmoud al-Alousi, Rouh al Maani, vol.2, p. 149.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

Liens