visiter
3999
Date de mise à jour: 2012/05/13
Condensé de la question
Est-il permis de construire une mosquée à l’intérieur d’un cimetière ?
Question
Est-il permis de construire une mosquée à l’intérieur d’un cimetière ?
Résumé de la réponse

Bureau de l’honorable Ayatollah ol-Ozma Khamenei (que Dieu étende son ombre) :

C’est permis, si ledit cimetière n’est pas un terrain destiné au Waqf ou il n’est pas une propriété privée ou il ne fait partie des lieux publics et utilisés par les habitants de la région pour célébrer diverses  occasions, et que la construction de la mosquée ne cause pas la profanation ou l’exhumation des tombes musulmanes.

Bureau de l’honorable Ayatollah ol-Ozma Sistani (que Dieu étende son ombre) :

C’est permis, si le terrain n’est pas déclaré Waqf pour l’enterrement.

Bureau de l’honorable Ayatollah ol-Ozma Makarem Shirazi (que Dieu étende son ombre) :

L’on ne peut se transformer le cimetière en mosquée que dans le cas où l’enterrement n’y est, absolument, pas autorisé. D’ailleurs, la construction de la mosquée ne doit, surtout, pas aboutir à l’exhumation des tombes des oulémas. Cependant, il est autorisé d’y accomplir dans cette mosquée. Vous devez tenir compte du fait que si le terrain est déclaré Waqf pour le cimetière, le terrain ne peut être utilisé qu’à cette fin, à moins que les autorisations d’enterrements n’y sont pas possibles, pour certaines raisons. Dans ce cas-là, ils devront vendre le terrain pour acheter avec son argent un autre terrain destiné au cimetière et le déclarer Waqf. S’il y, suffisamment de terrain pour le cimetière, l’on peut s’en servir pour construire la mosquée, le Hosseinieh (édifice destiné aux manifestations de religion et de prière), la bibliothèque etc.

Bureau de l’honorable Ayatollah  Mahdavi Hadawi Tehrani (que Dieu lui accorde sa bénédiction) :

Si le terrain n’est pas destiné à un Waqf particulier, ou la mosquée est construite de la manière à ne pas y empêcher la possibilité d’enterrement, la construction de la mosquée est permise. Cette construction n’est pas permise, dans le cas où le terrain est déclaré Waqf, uniquement, pour le cimetière, ou la construction de la mosquée empêche de procéder à des enterrements, à moins que l’usage du terrain pour le cimetière s’avère impossible, pour certaines raisons, par exemple, son placement dans une zone résidentielle ou le risque de la contagion d’’infection. Et c’est en fonction de l’avis du Faqih (jurisconsulte islamique), remplissant toutes les conditions, que l’usage de terrain change du cimetière à la mosquée.

Lien au site d’Istifta’at

Cette question n’a pas la réponse détaillée

 

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire