Recherche avancée
visiter
7198
Date de mise à jour: 2011/11/21
Condensé de la question
Présentez les différentes catégories de meurtre ainsi que les détails.
Question
Présentez les différentes catégories de meurtre ainsi que les détails.
Résumé de la réponse

On peut répartir les meurtres de plusieurs manières. On peut évoquer brièvement certaines formes de meurtres telles que:

1- Répartition du meurtre selon qu'il soit légal ou illégal.

2- Répartition du meurtre selon le temps dans lequel il a eu lieu.

3- Répartition du meurtre en fonction de l'application de sa sentence telle que: l'exécution par fusillade, pendaison ou lapidation et bien d'autres formes.

4- Répartition du meurtre selon qu'il soit presque volontaire ou purement dû à une erreur. Probablement, votre question porte sur cette catégorie de meurtre.

Réponse détaillée

Votre question est très générale et manque un peu de précision. Nous ne savons pas exactement à quel genre de meurtre vous faites allusion. En effet, les meurtres se répartissent de plusieurs manières et si votre question était plus précise, cela nous aurait facilité la tâche de vous donner une réponse plus concise. En guise d'exemple, on ne peut pas soulever une question et vouloir toutes les explications sur les catégories d'homme avec les détails car, les hommes sont classés de différentes manières: selon leur confession religieuse, leur race, leur peau, leur sexe, leur niveau d'étude, leur nationalité, leur âge et bien d'autres facteurs. En ce qui concerne les différentes formes de meurtres, on a aussi diverses répartitions, nous présentons ici de manière résumé certaines formes:

1- La répartition du meurtre selon qu'il soit légal ou illégal.

Est considéré légal l'élimination des personnes qui sont condamnés à mort pour avoir commis un homicide, un crime qui exige une exécution, les mécréants qui sont en pleine guerre avec un pays islamique, des personnes qui manifestent l'islam en apparence mais entreprennent des conspirations contre le gouvernement islamique avec des actions tels que l'incitation à l'insurrection…Toutefois, tuer des personnes en dehors de ce cadre est considéré comme un crime illégal.

2- On répartit également le meurtre en fonction du temps où il s'est produit. Ainsi, un meurtre commis dans les mois sacrés est plus sévèrement punis que s'il était commis dans d'autre mois.

3- En ce qui concerne l'exécution de la sentence de l'homicide, on peut citer la fusillade, la pendaison, la lapidation et bien d'autres formes d'exécution.

4- Le crime se répartit aussi d'une autre manière, en fonction de l'attitude qu'on doit adopter vis-à-vis du criminel. Si un criminel commet un meurtre légalement, on ne lui fera rien du tout. Mais lorsque dans certaines situations, cette élimination se fait sans avoir avisé l'état islamique (juste pour troubler l'ordre public) ce genre de crime est puni dans le sens de blâmer. L'homicide sur des innocents est passible de la peine de mort. Dans certains cas, la famille de la victime verse une somme à la famille de l'assassin dans le but de demander l'exécution de la peine de mort, et dans ce cas, il n'est même pas nécessaire que cette somme soit versée. Lorsque la condamnation à mort se substitue par le dédommagement ou si la somme de dédommagement est préalablement fixée, cette somme varie en fonction des situations. Et dans la plus part des cas, c'est l'assassin qui doit verser lui-même cette caution. Si le crime a été commis par pure erreur, l'assassin est tenu de verser des dommages et ce genre de paiement constitue une forme d'assurance publique.

5- Il existe une autre forme importante de répartition de crimes: et de quel genre de crime dépend cela. Probablement votre question fait partie de cette catégorie. Ainsi, on peut répartir les crimes en fonction de:

a- Homicide volontaire: c'est un crime dans lequel le meurtrier utilise un moyen et volontairement tue un être humain ou alors, qu'il s'en prenne à quelqu'un d'autre en faisant usage d'un objet susceptible de provoquer la mort même s'il n'avait pas l'intention de tuer cela est considéré comme un crime.[1]

De manière générale, l'homicide volontaire, est un acte prémédité mais dans certains cas, l'accomplissement d'une action peut provoquer un homicide volontaire. En guise d'exemple, si un infirmier ou une infirmière refuse d'apporter des médicaments ou de la nourriture à un patient interné dans un hôpital, et que cela provoque la mort du patient, cet infirmier ou cette infirmière sera condamné pour homicide volontaire même s'il n'a pas accomplit ce meurtre directement. Si dans l'homicide volontaire la victime est un croyant, en plus des peines prévues contre l'assassin, il est probable qu'il demeure dans l'enfer pour toujours.[2]

De la même manière que la victime peut accuser quelqu'un de meurtrier ayant commis un homicide volontaire, il est également possible d'indexer plusieurs personnes comme étant des meurtriers et les punir en conséquence.[3]

En ce qui concerne l'exécution de la peine de mort, il faut tenir en considération certains facteurs tels que l'appartenance à une même religion, le sexe, l'affranchissement ou l'assujettissement…

b- Un meurtre peut être considéré comme presque volontaire. C'est-à-dire sans aucune intention de commettre un crime, quelqu'un peut poser un acte qui se solde par la mort de quelqu'un d'autre. Le chirurgien peut au cours d'une opération poser un acte qui provoque la mort d'un patient.[4] On peut expliquer le crime presque volontaire d'une autre manière: le comportement de quelqu'un peut aboutir à un acte antisocial tel que l'homicide, il peut être conscient par rapport à ce qu'il est en train de faire, mais il ne s'attendait pas au résultat qui s'est produit.[5]

On ne peut pas appliquer la peine de mort en ce qui concerne le meurtre presque volontaire. On peut juste réclamer des dommages dans ce cas de figure.

c- Un meurtre peut être due à une erreur et se produire par simple omission. Ici, le meurtrier n'avait aucune intention de tuer, mais accidentellement, il se retrouve en pleine situation de meurtre. En d'autres dépourvues de toute volonté et de toute intention mais qui aboutit à un résultat tragique.[6] Un chasseur par exemple peut vouloir abattre un animal en lâchant un tir sans s'en rendre compte qu'il y avait quelqu'un dans les parages, mais ce tire touche la personne et provoque la mort.[7] Si un mineur ou un fou commet un meurtre, leur intention est également classée dans la même catégorie avec celui d'une personne qui a commis le crime par erreur, mais leurs tuteurs doivent verser des dommages à la famille de la victime.[8] Il existe pleins d'autres moyens pour prouver qu'un crime a été commis entre autre les aveux de l'accusé, les preuves palpables… Comme vous pouvez le constater, nous avons expliqué cinq catégories de meurtre et d'homicide. On peut aboutir à d'autres formes après d'intenses recherches et après considération de certains facteurs également. Etant donné que les explications fournies ont été un peu générales et qu'on peut surtout trouver la dernière partie dans les livres de jurisprudences et dans les livres de droits, on ne sait exactement à quelle partie votre question se rattache. Etant donné que vous êtes un étudiant en droit, il serait préférable d'apporter plus de précisions à votre question afin que certaines zones d'ombres soient écartées et que vous obtenez la réponse précise à laquelle vous aspirez.



[1]- Tahrir Ul wasilah, imam Khomeiny, vol 2, page 508-509, Intichârât darul ilm, Qom, 2ème édition; il y a également l'article 206 du code pénal islamique

[2]- Sourate Nisaa: 93, Wasa'il Ul shia, Mohammad ibn Hassan Horr Amili, vol 29, page 31, hadith 35074, Mo'assassa Ahl-Ul-bayt, Qom 1409 hégire lunaire; Traduction de Tafsir al Mizan, Mohammad  Hossein Tabataba'i, vol 5, page 62

[3]- Article 212 du code pénal islamique

[4]- Tahrir Ul wasilah, vol 2, page 554, question 5 et aussi l'article 295 du code pénale islamique.

[5]- Irj Goldouzian, le droit privé pénal, Mo'assassa, l'institut des éditions dans les universités, 6ème édition, 1378, page 108

[6]- Id, page 109

[7]- Tahrir Ul wasilah, vol 2, page 554, question 7 et l'article 296 du code pénale islamique

[8]- Article 221 du code pénal islamique.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire