visiter
657
Date de mise à jour: 2014/09/08
Condensé de la question
est-ce que le vénérable Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille) a-t-il expliqué le sujet de l\'absence et du soulèvement de l\'Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue)?
Question
pourquoi la question de l\'Imâm Mahdi n\'est pas expliqué explicitement par le vénérable Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille)?
Résumé de la réponse
Avec l'avènement de l'Islam, le principe existentiel de Mahdi (que Dieu hâte sa venue) était indubitable tant que les musulmans ne se doutaient pas de l'existence de cet Imam. Le vénérable Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille) a expliqué pour les musulmans le principe existentiel de Mahdi (que Dieu hâte sa venue) et aussi un résumé de ses particularités. Il a dit à propos de la constitution d'un gouvernement basé sur le Monothéisme et la justice par l'Imâm Mahdi, avec le pouvoir de déraciner l'oppression, de dominer l'islam et enfin d'employer certains réformes par cet Imâm. Il encourageait ainsi les musulmans par ces promesses réjouissantes.1
Il y a beaucoup de traditions attribuées au Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille) sur l'existence de l'illustre Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue), et au sujet de son soulèvement et de son apparition qui ont été rapportées par les Sunnites et les Chiites. En prêtant  attention à ces traditions, on peut comprendre que la question de l'Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) au temps du Prophète de l'islam (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille) était une vérité parmis les musulmans. La croyance à l'existence de cet Imâm pur et pieux dans un futur précis, était tellement courant entre les hommes qu'ils demandaient seulement au sujet des questions secondaires  à propos de cet Imâm (comme sa parenté avec le Prophète, son nom, son surnom, le temps de son soulèvement, les signes de son apparition, la cause de son absence etc) et le vénérable Prophète répondait à toutes ces questionnes. Il informait, de temps en temps, de l'existence de l'Imâm Mahdi; par exemple: Mahdi  dont la venue a été promise à la humaine, appartient à Moi et il sera de la génération des enfants de Fâtémeh (que le salut de Dieu soit sur elle) et de Hossein (béni soit-il).2 Le vénérable Prophète exprimait quelque fois le nom et le surnom de l'Imâm et en d'autres occasions, il parlait d'autres signes et de symptômes qui le concernent.
Ces traditions sont disponibles dans les livres Chiites en plus des livres Sunnites comme "Yanabi-ol Mavadat".
Réponse détaillée
Il y a beaucoup de traditions sur la naissance, l'absence, l'apparition et le soulèvement mondiale et les autres particularités de l'Imâm Mahdi  (que Dieu hâte sa venue) de la part du Prophète d'Islam et des autres Imâms. En réalité, depuis des années avant la naissance de cet Imâm, on avait prédit ses particularités. Par exemple, il est issu de la Famille du Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille), des enfants de Fâtémeh (que le salut de Dieu soit sur elle) et de la génération d'Imam Hossein (béni soit-il). On prédit aussi qu'il remplira la terre de le justice, avec son soulèvement et sanglant mondiale. Ces narrations sont tellement nombreuses qu'on ne peut pas trouver de pareil pour les autres questions islamiques.4 Tellement que c'est une question indispensable dans la religion chiite d'Asni Achari.3 Ayatollah Sâfi Golpâigani a recueillie une partie de ces narrations dans son précieux livre nommé "Montakhab-ol âssâr".
Ici, nous énumérons les traditions disponibles dans les livres Chiites et Sunnites à propos de l'Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) qui ont été rapportées par le vénérable Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille).
L'imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) dans les livres Chiites :
La question de l'absence et le soulèvement de l'Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) en Islam est tellement indubitable qu'on trouve beaucoup de livres dont l'ancienneté de certains retournent à l'époque pré-christianisme. Par exemple, Hassan ibn Mahboub Zarâd, l'un des narrateurs authentiques Chiites, avait écrit le livre "Almochaiékheh", cent ans avant majeur l'Absence de l'Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) et a cité des narrations à propos de l'Absence de l'Imâm Mahdi.5 Ayatollah Amini, dans le livre de "Justicier du monde", énumère, de la part des hommes de Najachi, sept personnes notable qui ont écrit, avant la naissance de l'Imâm, à propos de la question de l'Absence.
Le savant Mozafar (que la clémence de Dieu soit sur lui) a écrit dans le livre nommé "Aghaéd-ol Imâmieh": si la pensée de mahdavisme n'était pas prouvé par le Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille), les plaidants menteurs du premier siècle comme Keysânnieh, Abâsian etc. n'auraient pas plaidé d'être le Mahdi du temps (que Dieu hâte sa venue).6
Cheikh Sadough (que la clémence de Dieu soit sur lui) dans le précieux livre nommé "kamâl-e-din va tamâm-o-namat" énumère 45 traditions attribuées au vénérable Prophète (et pas aux autres Imâms) à propos des particularités de l'Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) et de son existence.7
Par exemple: Abdollah ibn Abbas rapporte de la part du Prophète de Dieu que: Dieu a regardé la terre et m'a choisit pour la prophétie, il a regardé pour la deuxième fois et a choisit Ali (béni soit-il) pour d'être Imâm. Après, Dieu m'a ordonné qu'Ali soit mon frère, mon ami favori, mon mandataire, mon successeur et mon ministre. Alors, Ali et moi dépendons l'un et l'autre. Il est le Mari de ma Fille, Fatémeh, et aussi le Père de mon deux Petits-Fils, Hassan (béni soit-il) et Hossein (béni soit-il). Sachez-vous que Dieu Nous (Lui et Moi) a mis comme des Arguments pour ses créatures. Il a mis aussi des Imâms, de la génération des enfants de l'Imâm Hossein (béni soit-il), pour se soulever sous Mon ordre (pour qu'ils instaurent Ma religion et qu'ils gardent Mon testament). Neuvième génération des enfants de l'Imam Hossein (béni soit-il) c'est le Ghaém dans Ma famille, ou autrement dit, c'est le Mahdi dans Ma nation qui est le plus ressemblant de Moi du point de vue de portait, de parole et des actes. Il apparaitra après une longue Absence et une stupeur décevante pour dominer la religion de Dieu tout-puissant. Il triomphe à l'aide de Dieu et ses anges, et remplit la terre de la justice, à la même façon qu'elle était remplit de l'oppression.8
Ibn Abbas a aussi rapporté de la part du Prophète de Dieu (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille): après Moi, mes Successeurs et les Arguments de Dieu pour le peuple sont 12 personnes. Le premier est mon Frère et le dernier, mon Enfant. On s'interroge qui est ton Frère? Le Prophète réponde: Ali ibn Abitâleb (béni soit-il). On s'interroge qui est ton Enfant? Il réponde: Mahdi qui remplit la terre de la justice à la même façon qu'elle était rempit de l'oppression. Je jure par qui M'a fait justement prophétiser, s'il reste seulement un jour du monde, Dieu le fera tellement long afin que mon enfant, Mahdi (que Dieu hâte sa venue), sort de l'Absence. Dans le même temps, Jésus Christ descend du ciel et imite sa prière à Mahdi (que Dieu hâte sa venue). Alors, la domination de Mahdi (que Dieu hâte sa venue) prend de l'est à l'ouest du monde.9
Il faut citer que nous pouvons trouver beaucoup d'autres narrations dans les autres livres de Chiites.
Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) dans les livres de Sunnites:
Mahdavisme, la croyance à l'Existence de Mahdi (que Dieu hâte sa venue) et son Apparition ne se limitent pas aux Chiites, mais les grands narrateurs Sunnites ont rapporté , dans leurs livres, les traditions relative à cet Imâm par l'intermédiaire des premiers musulmans et Issu du prophète, tant qu'en outre des livres Chiites, les livres des autres religions islamiques (Hanafi, Chaféii, Mâleki et hanbali) sont plein des narrations du Prophète à propos de Mahdi (que Dieu hâte sa venue)et son Apparition. 10
Conforme à la recherche des grands chercheurs, les narrateurs Sunnites ont rapporté les traditions relative à Imâm Mahdi (que Dieu hâte sa venue) par l'intermédiaire de 33 Issu du Prophète d'Islam (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille). 106 personnes des grands savants reconnus Sunnites ont rapporté aussi , dans leurs livres, des nouvelles à propos de l'Apparitions d'Imâm Absent et 32 d'entre eux ont composé indépendement des livres à propos de l'Imâm Mahdi.11
Masnad Ahmad ibn Hanbal (mort en 241 H.) et Sahih Bokhâra (mort en 256 H.) sont des livres reconnus de Sunnites, écrit avant la naissance de l'Imam Ghaém (Mahdi). On peut y trouver les narrations relative à cet Imam comme la narration d'Ahmad ibn Hanbal de la part du Prophète d'Islam (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille): s'il reste un jour de la vie du monde, Dieu choisira sûrment une personne d'entre notre Famille et Lui, Il remplit le monde de la justice à la même façon qu'il est remplit de l'oppression. 12
Ibn Abi-al-Hadid, un grand chercheur Sunnite, écrit: toutes les sectes islamiques croient unanimement que l'age du monde ne finit qu'après l'Apparition du Mahdi (que Dieu hâte sa venue).13
Cheikh Soleiman Ghondouzi, le savant reconnu Sunnite, écrit dans le livre de "Yanabi-ol Mavadat": un juif nommé Nasal, vient chez le Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille) et au milieu de ses questionnes, il pose à propos des successeurs du Prophète. Le Prophète répond: mon successeur c'est Ali ibn Abitaleb, et après lui, mes deux Petit-Fils, Hassan et Hossein, et après eux, il y aura 9 Imâm de la génération de Hossein. L'homme juif demande leurs noms et le Prophète dit: après la mort de Hossein, son Enfant c'est Ali, et aprèes la mort d'Ali, son Enfant ... et après la mort de Hassan, son Enfant c'est Hojat Mohammad-al Mahdi. Ce sont les 12 Imâms.14
Il faut citer que les Vahabites, un des plus radical des groupes opposés des Chiites, ont aussi accepté cette question (Mahdavisme). Tant qu'un des plus important des centres de l'Arabie Saoudite, le centre Râbetat-ol Alam-ol Islami, a distribué une déclaration: Mahdi est le dernier des douze Califés de Rached que le Prophète fait la nouvelle dans les narrations de Sahah et d'autre part, beaucoup des compagnons du Prophète d'Islam ont rapporté les narrations à propos de Mahdi (que Dieu hâte sa venue). Certains des narrateurs ont dit que les traditions relatives à Mahdi sont d'une sorte de Sahih (Juste) et à la fois Hosn (Beauté) et en total ce sont certainement consécutif. Pour eux, La croyance au soulèvement de Mahdi est nécessaire et C'est une croyance indubitable des Sunnites que personne ne la dénie pas à l'exception des ignorants et innovateurs.15
Enfin, certain chercheurs islamiques estime que 200 narrations sont entrées par les Sunnites tant que cela, chez les Chiites, atteint plus de mille narrations.16 Parce que les Chiites estiment les narrations des Imâms et celles des paroles du Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille) comme un argument, mais pour les Sinnite seules les narrations du Prophète sont valable.
En révisant de tout ce qui s'est dit, nous comprenons que le Prophète (que les salutations divines soient accordées à lui et a sa sainte famille) a bien expliqué le mahdavisme pour son peuple dans le lieu de Ghadir-e Khom dans le même temps qu'il a choisit Amir-al momenin (béni soit-il) pour son successeur et aussi, pour conduir le peuple. Mais les Sunnites ont divergence de vue dans cette histoire, comme le cas du premier Calife après la mort du Prophète, tant qu'ils présentent un autre critère. Mais ce qui est indubitable, c'est que la questionne de l'Imâm Mahdi a été annoncé par le Prophète et ça montre l'importance de cette questionne.
1 Ibrâhim Amini, Le Justicier du monde, p. 92
2 le même, p.40
3 Mahdi Pichvaii, les caractères des leaders, p.693
4 référence à "Bedâyat-ol Maâref-ol Elâhieh"
5 Mahdi Pichvaii, les caractères des leaders, p.695
6 référence à "Bedâyat-ol Maâref-ol Elâhieh", chapitre de "Aghidat tanâfi f-el Mahdi"
7 Cheikh Sadough, "Kamâl-e din va tamâm-o namat", chapitres 24 et 25
8 le même, chapitre 24, narration 2
9 Mohammad Ali Charghi, "Osoul-e Vâfi", p.226
10 Mahdi Pichvaii, les caractères des leaders, p.697
11 le même
12 le même
13 le même, p.700
14 Nâser Makârem Chirâzi, "Tafsir Nemouneh", vol. 7, p.375; "50 leçon des principes de croyance pour les jeunes", p.306
15 Nâser Makârem Chirâzi, "Gouvernement mondial de l'Imâm Mahdi", p.151
 
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

  • Quelle est l’exégèse de l’Imam Hassan Askari (béni soit-il), du verset « Louange à Dieu, Seigneur des mondes » ?
    4141 COMMENTAIRE DU CORAN 2012/03/05
    Cette exégèse est attribuée à l’Imam Hassan Askari et il y a ceux qui considèrent, pour certaines raisons, que cette attribution n’est pas certaine. Il s’agit de l’exégèse des versets de la sourate Al-Fatiha (Prologue ou ouverture et de la sourate Al-Vache jusqu’au verset 282. Cette exégèse ...
  • Quel est la différence entre Satan et l'âme malveillante?
    7202 ÉTHIQUE PRATIQUE 2010/07/22
    La vraie nature de l'homme appelée âme a plusieurs dimensions dont trois évoquées dans le Saint Coran (âme malveillante-âme blâmer, âme apaisée).L'âme renvoie à tout penchant animalier qui agit sur l'homme, une dimension ...
  • d’où vient le concept de Wilayat Al-Faqih?
    5884 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2007/12/16
    Le concept de « Wilayate Faqih » signifie le gouvernement d'une société islamique qui est dirigée par quelqu'un qui ait atteint le niveau de l'Ijtihad (capacité de répondre à des questions contemporaines basées sur des concepts et des valeurs islamiques, en se référant aux principales sources islamiques : Le Coran et ...
  • Qu'est-ce que signifie le stratagème de Dieu ?
    6507 COMMENTAIRE DU CORAN 2008/12/20
    " Le stratagème" signifie de prendre une mesure et trouver une solution dans les œuvres bonnes et mauvaises. Pour cette raison, dans le noble coran, le terme stratagème s'est employé, également, avec l'adjectif " mal".Le stratagème de Dieu : Plusieurs versets ...
  • Quelle est la philosophie des peines dans la vie des saints privilégiés ?
    3216 THÉOLOGIE ISLAMIQUE ANCIENNE 2011/08/24
    Le prodige, la munificence et la gratification des créatures sont les buts de la création. Ces objectifs n’ont rien de contradictoire avec la présence des créatures maléfiques et les calamités. Car le premièrement le monde dans lequel nous nous trouvons est le monde de la matière dont ...
  • Quel âge auront les gens de l’enfer et du paradis ?
    7225 COMMENTAIRE DU CORAN 2012/02/19
    La notion de changement de forme et d’âge des humains n’est valable que pour la vie dans le monde d’ici-bas. Mais, il n’en est pas, ainsi, dans l’autre monde, surtout dans le paradis. Il n’y aura plus des enfants, des adultes, des personnes moins âgées et ...
  • Comment est ce que Dieu agit dans la vie des hommes ?
    2811 GNOSE THÉORIQUE 2012/10/24
    L’action de Dieu sur tous l’univers de la création ainsi que la vie des hommes repose surement sur la sagesse et la volonté divine s’applique sur l’univers à travers cette voie des traditions divines et la volonté active de Dieu s’applique sur toutes ces lois. ...
  • Que veut dire Abou Basir dans un hadith dans lequel on parle de la vision de Dieu avant le jour du jugement ?
    4718 شهود قلبی 2012/10/24
    Bien qu’il soit impossible de percevoir la vérité de l’essence de Dieu puisqu’il couvre toute chose et rien ne peut le contenir, il marque toute chose grâce à la manifestation qu’il a dans toute créature et se reflète dans toute chose. En effet, on lit dans le ...
  • Quelle la signification du verset 24 de la sainte sourate « Le butin » (Dieu s’interpose entre l’Homme et son propre cœur)?
    6491 COMMENTAIRE DU CORAN 2011/02/13
    Le mot arabe « Yahawl » dans le verset vient de la racine « Hawl » qui signifie s’interposer entre deux choses. Lorsque l’on évoque l’idée d’une interposition, cela exige d’abord, qu’il y ait deux objets pour qu’un troisième vienne s’interposer entre les deux premiers. Ensuite, ...
  • Les miracles, comment peut-on les définir et les prouver ?
    3952 SCIENCES CORANIQUES 2012/03/11
    Le miracle signifie une chose surnaturelle, qui constitue, d’un côté, un défi et de l’autre coté, une prétention de la part de son auteur. La chose surnaturelle ne correspond pas aux lois naturelles, elle les dépasse. Le fait que les miracles sont une vocation surnaturelle ne signifie ...

populaire