Recherche avancée
visiter
7188
Date de mise à jour: 2012/05/20
Condensé de la question
Y a-t il dans le coran, des verstes contenant une vision esthétique ?
Question
Y a-t il dans le coran, des verstes contenant une vision esthétique ?
Résumé de la réponse

Le terme " beau" a divers sens, entre autre, approprié, bon, magnifique, joli.  Le terme " beau" représente, littéralement,  un voile transparent et orné de motifs, couvrant la perfection. En général, la beauté se divise en quatre catégories, à savoir, la beauté perceptible, la beauté imperceptible, la beauté relative (acceptable), la beauté absolue. Du point du coran, la beauté humaine, les beautés de la nature, la beauté spirituelle, et la beauté éthique comptent au nombre des phénomènes de la beauté. De même, l'esthétique cognitive dans le coran se compose de certains principes, dont : "  Les objectifs définis (avoir le but), la proportion et l'équilibre, la mise en ordre, la diversité et la disproportion, la belle diversité de couleurs, se purifier, se détacher des vices et des défauts. La vision esthétique du coran repose sur  ses fondements de l'ontologie, de l'épistémologie, et cela diffère avec les fondements de l'esthétique telle qu'est perçue dans la pensée occidentale.

Réponse détaillée

Le coran est un livre qui fut révélé par Dieu à Son messager pour guider l'homme et pour lui  décrire et définir toutes les vérités de l'univers. A ce propos, Dieu dit : " Et le jour où dans chaque communauté, Nous susciterons parmi eux-mêmes un témoin contre eux, Et Nous t'emmènerons [Muhammad] comme témoin contre ceux-ci. Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans".[1]Donc, le noble coran a abordé de nombreux concepts qui jouent un rôle majeur dans la correction de la vision intellectuelle de l'homme. L'un des concepts, mentionnés, dans de nombreux versets du coran, est celui de la beauté. De toute évidence, pour acquérir une vision approfondie et précise, il faut, tout d'abord, en préciser la définition et la limite et puis, il faut en utiliser les hypothèses et les fondements, pour réfléchir, profondément, sur les verstes et les exemples, pour que la vision esthétique prenne forme.  Le terme " beau" a divers sens, entre autre, approprié, bon, magnifique, joli.  Le terme " beau" représente, littéralement,  un voile transparent et orné de motifs, couvrant la perfection. La beauté explique une situation, une belle qualité qui représentant l'ordre et l'harmonie, accompagnés de grandeur et de pureté, dans un objet, et qui suscitent l'admiration de la raison, de l'imagination et des désirs sublimes et transcendants de l'homme et qui apportent le plaisir et la détente.[2]De multiples définitions sont, usuellement, présentées pour la beauté. Selon l'une d'entre elles, la beauté est une coordination, une harmonie, qui place nos plaisirs dans un même trajet, un même parcours et qui donne naissance à une belle pensée.[3] Allamah Mohammad Taghi Jaafari (que  Dieu accueille son âme dans le paradis),  précise ce point que, c’est en constant, avec précision, une belle œuvre de la création, que l'homme imprègne son sens pour la beauté, atteigne la perfection. Il  définit la beauté, en ces termes : " un voile transparent, orné de motifs, couvert sur la perfection". Selon cette définition, la beauté est celle qui, tout en satisfaisant le sens pour la beauté de l'homme, le conduit, également, à la perfection.[4] la beauté se composte de diverses formes, et chaque école l'a divisé en divers types, en fonction de ses propres fondements de l'ontologie et de  l'épistémologie. En général, la beauté se divise en quatre catégories.
1. La beauté perceptible, comme les  fleurs et les forêts.

2. La beauté imperceptible, comme la liberté, la science et…

3- La beauté rationnelle valeureuse, comme la sagesse, la justice et d'autres détachements spirituels.

4. La beauté absolue et impérissable.[5]

Dans ses versets lumineux, le noble coran énumère les beautés et appelle les hommes à réfléchir. En outre, il appelle les hommes à acquérir les beautés, que ce soit la beauté spirituelle, ou que ce soit la beauté matérielle et tangible.  De ce qu'on retire de ces versets, l'on constate que, non seulement, le coran considère la beauté comme autorisée, mais aussi, il la présente comme quelque chose d'appropriée et d'appréciable, pour subvenir aux besoins spirituels de l'homme.[6] " Et c'est Lui qui a assujetti la mer afin que vous en mangiez une chair fraîche, et que vous en retiriez des parures que vous portez. Et tu vois les bateaux fendre la mer avec bruit, pour que vous partiez en quête de Sa grâce et afin que vous soyez reconnaissants".[7]  Avec leur éloquence hors pair,  ces versets sont l'un des mystères dans les réflexions et les méditations de l'esthétique cognitive.[8] Par conséquent, le coran incarne, lui-même, la manifestation de la beauté et les phénomènes de l'esthétique cognitive et les signes de la beauté s'y trouvent. Les versets de ce genre sont nombreux dans le noble coran, ce qui prouve que Dieu est la source de toutes les beautés et que la beauté avait été prise en compte dans la création de l'univers et de ses bienfaits.  Dans le lexique coranique, il existe des termes qui sont employés pour désigner la beauté. Dans une sorte de classification, ces versets sont :

  1. Jamal (très belle), Hasan (ce qui apporte de la joie, agréable), Zinat( Une chose belle qui s'ajoute à une autre pour l'orner et la rendre beaucoup plus belle). Ce sont les trois termes axiaux de la beauté.
  2. Hilyeh (décoration),  Bahjat (beauté, la joie, la gaité), Zukhruf (orné, habillé, brillan),  Taswil( Quelque chose dont l'âme a envie, et qui manifeste la laideur en beauté.
  3. Les termes que, de l'avis de certains,  ont une existence d’interprétation dans la sphère de la beauté, tels que la  broderie de la beauté et la mode (pour le toilettage).
  4. Certains termes qui traduisent certains éléments et caractéristiques de la beauté, comme  la lumière, la  couleur, la  valeur.

Les phénomènes de l’esthétique du coran

Dans le cadre de ses objectifs sublimes et transcendants, le noble coran nous montre quelques exemples des beautés de l’univers, ainsi qu’un avant-gout des beautés spirituelles et morales, un petit épisode des beautés de l’autre monde, qui sont énumérés dans les axes suivants :

  1. La beauté de l’être humain : le noble définit les étapes de la promotion de l’homme, tout en insistant sur l’harmonie et l’équilibre qui caractérisent ces étapes, dit : « Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite ».[9] Et après la création de l’homme dans cette forme la plus parfaite, Dieu s’en vante et dit : « puis Nous avons transformé cette goutte en un caillot de sang dont Nous avons fait un embryon où s’est dessiné le squelette que Nous avons recouvert de chair, pour en faire, en fin de compte, un nouvel être, bien différencié. Béni soit donc Dieu, le Meilleur des créateurs ! ».[10] A vrai dire, la proportion des organes du corps humain, l’arrangement de caque membre dans place qui lui est due, ainsi que le fonctionnement précis du corps humain,  sont, tous, bien calculés, et leur beauté n’a cessé et ne cesse, toujours et encore, pas  de susciter l’admiration des savants et des scientifiques. Cette beauté ne se  limite pas à l’apparence de l’être humain, car elle  comporte, également, une dimension spirituelle et intérieure (ésotérique), et elle peut conduire l’être humain aux plus hauts degrés de la perfection et du salut.
  2. Les beautés de la nature : Tout homme, quelle qu’en soit la tendance et à dans toute époque,  lorsqu’il contemple la nature, il se laisse fasciner par ses merveilles et ses beautés et son âme se rafraichit. Le paysage des montagnes imposantes, les rivières courantes, le lever du soleil d’un endroit et son coucher à un autre endroit, le tonnerre, qui, chacun, font une partie des beautés stupéfiantes, constituent d’autres manifestations de la beauté dont le coran donne une description dans le cadre de la nature sans vie  et crée une autre fenêtre de l’esthétique. Les versets portant sur la nature sont appelés les versets naturels et les exégètes en ont énuméré plus de 750, qui se divisent, eux-mêmes, en diverses catégories, et dont nous vous en citons, quelques-uns, ci-dessous.
  1. « N’ont-ils donc pas observé le ciel au-dessus d’eux, comment Nous l’avons bâti et embelli; et comment il est sans fissures? ».[11]
  2. « Nous avons décoré le ciel le plus proche d’un décor: les étoiles ».[12]
  3. « Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction(3). Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l’avons protégé. Tel est l’Ordre établi par le Puissant, l’Omniscient ».[13]
  4. « Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l’avons embelli pour ceux qui regardent ».[14] On peut, également, trous des exemples pareils dans les autres parties du noble coran telles que la sourate 93 (Ad-Duha (Le jour montant),  le verset 1, la sourate 74 (AL-Muddattir) (Le Revêtu d’un manteau), le verset 34, la sourate 18 ( Al-Kahf, la Caverne), le verset 86, la sourate 27 ( An-Naml, les fournis), le verset 60, la sourate 22, ( Al-Hajj, le Pèlerinage), le verset 5, la sourate 50 (Al-Qaf), les versets 7-11.
  1. La beauté spirituelle et morale : la différence dans les fondements de l’esthétique cognitive de l’Islam et les écoles humanistes de l’Occident, réside dans le fait qu’en Islam, l’étendue de la beauté dépasse la beauté naturelle et concrète et comprend, également, les domaines spirituels et moraux. A ce propos, le noble coran dit : « Et sachez que le Messager d'Allah est parmi vous. S'il vous obéissait dans maintes affaires, vous seriez en difficultés. Mais Allah vous a fait aimer la foi et l'a embellie dans vos cœurs et vous a fait détester la mécréance, la perversité et la désobéissance. Ceux-là sont les bien dirigés ».[15] La patience et le pardon  aussi comptent  parmi les comportements qui sont expliqués d’une belle manière : « Supporte donc, d’une belle patience ».[16] «   Et Nous n'avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, que pour une juste raison. Et l'Heure [sans aucun doute] arrivera! Pardonne-[leur] donc d'un beau pardon ».[17] Le coran parle également d’un divorce sans préjudice : « Ô Prophète! Dis à tes épouses: «Si c’est la vie présente que vous désirez et sa parure, alors venez! Je vous donnerai [les moyens] d’en jouir et vous libérerai [par un divorce] sans préjudice ».[18] De multiples versets sont mentionnés, à ce propos, dans le noble coran, dont le verset 73 de la sourate  73 et le verset 49 de la sourate 33.

Les principes de la beauté dans le noble coran

Il suffit de passer en revue le noble coran pour y trouver les éléments et les signes pour la beauté, qui sont considérés comme les caractéristiques de la création divine dans l’univers, dont :

  1. Avoir un objectif : L’un des fondements importants de l’esthétique dans le coran réside dans l’accent qui est mis sur le but ; car l’invitation du coran consiste, essentiellement, à guider les gens et à les exhorter à suivre les messages divins et spirituels. On ne peut pas définir la beauté et l’art, uniquement, dans les cadres matériels et artistiques limités. A tire d’exemple,  lorsque le coran, parle, dans ses récits, de  leur dimension artistique et met en relief, dans le cadre de belles expressions, leur contenu,  l’objectif  en est de guider l’être humain et de mettre l’accent sur la puissance et la capacité immense et illimitée de Dieu.[19]
  2. La proportion et l’équilibre : l’ordre de l’Univers repose sur une géométrie précise et disciplinée. Ce point est évoqué dans les versets du coran : « Nous avons créé toute chose avec mesure ».[20] « Allah sait ce que porte chaque femelle, et de combien la période de gestation dans la matrice est écourtée ou prolongée. Et toute chose a auprès de Lui sa mesure ».[21] «  Celui à qui appartient la royauté des cieux et de la terre, qui ne S’est point attribué d’enfant, qui n’a point d’associé en Sa royauté et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions »[22] «  Puis quand elles atteignent le terme prescrit, retenez-les de façon convenable, ou séparez-vous d’elles de façon convenable; et prenez deux hommes intègres parmi vous comme témoins. Et acquittez-vous du témoignage envers Allah. Voilà ce à quoi est exhorté celui qui croit en Allah et au Jour dernier. Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose ». [23]«  «  Celui Qui a créé et agencé harmonieusement, qui a déterminé et guidé, ».[24]
  3. L’arrangement ordonné et beau : l’un des signes importants est la mise en ordre ou pour mieux dire la discipline et l’arrangement, ce dont le noble coran a évoqué plusieurs exemples : «  Et quant à la terre, Nous l’avons étalée et y avons placé des montagnes (immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée ».[25] « accoudés sur des lits bien rangés ».[26] « et des coussins rangés ».[27] « Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront [pour demeure] des étages [au Paradis] au-dessus desquels d’autres étages sont construits et sous lesquels coulent les rivières. Promesse d’Allah! Allah ne manque pas à Sa promesse ». [28]
  4. La diversité et les conflits : En même temps qu’il y ait une unité et une cohérence dans l’ordre de la création, une diversité et une variété spectaculaires y régissent,  et l’on constater auprès des corps inanimés, des végétaux, des animaux et des êtres humains. «  Et sur la terre il y a des parcelles voisines les unes des autres, des jardins [plantés] de vignes, et des céréales et des palmiers, en touffes ou espacés, arrosés de la même eau, cependant Nous rendons supérieurs les uns aux autres quant au goût. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent ».[29]
  5. La belle variété de couleurs : Un certain nombre de versets font allusion à la variété de couleurs. Le noble coran présente la couleur verste comme le bienfait, la gaieté et la décrit comme une couleur paradisiaque. A ce propos, le noble coran dit : «  Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart. Et ils seront parés de bracelets d’argent. Et leur Seigneur les abreuvera d’une boisson très pure ».[30]Le coran présente la couleur jaune comme une couleur qui apporte la joie. Dieu dit : « Ils dirent: «Demande donc pour nous à ton Seigneur qu’Il nous précise sa couleur». - Il dit: «Allah dit que c’est une vache jaune, de couleur vive et plaisante à voir ».[31] De même,  il y a d’autres versets comme le verset 13 de la sourate 16,  les versets 27 et 28 de la sourate 35 et le verset 21 de la sourate 39 du noble coran aussi font la mention des couleurs et de leur variété.
  6. Le détachement des vices et des défauts : Le détachement des vices et des défauts  est un autre signe de la création divine, point sur lequel le noble est allé dans la sourate 67 lorsqu’il parle de la beauté du ciel : « Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque? ».[32]Ce point est évoqué dans certains autres versets du noble coran.[33]

 


[1]La sourate 16, le verset 89.

[2] Moein, Mohammad, Farhang-e Farsi, Téhéran, Editions Amir Kabir, 1981.

[3] Kharqani, Hassan, “ Les Concepts de l’esthétique cognitive dans le coran », Revu des études islamiques, p.11,  2008, n° 80.

[4] Jaafari, Mohammad Taqi, ‘ La beauté et l’art du point de vue du Coran”, p.174, L’Institut en charge de l’élaboration des ouvrages de l’Allamah Jaafari, 2006.

[5] Idem, pp. 162 et 163.

[6] Idem, pp.133-136, Editions Sherkat-e Sahami, Imprimerie du Ministère de la culture et de l’orientation islamique, BI Ta.

[7] La sourate 16, le verset 14.

[8] Fazilat, Mhmoud, “ L’Esthétique du Coran”, p.22, deuxième publication, Edition Samt, Téhéran, 2008.

[9] La sourate 95, le verset 4.

[10] La sourate 23, le verset 14.

[11] La sourate 50, le verset 6.

[12] La sourate 37, le verset 6.

[13] La sourate 41, le verset 12.

[14] La sourate 15, le verset 16.

[15] La sourate 49, le verset 7.

[16] La sourate 70, le verset 5.

[17] La sourate 15, le verset 85.

[18] La sourate 33, le verset 28.

[19] Ayazi, Seyyed Mohammad Ali, “ Les principles et les fondements de l’esthétique dans le noble coran », le site d’information Tebyan.

[20]La sourate 54, le verset 49.

[21] La sourate 13, le verset 8.

[22] La sourate 25, le veset 2.

[23] La sourate 65, les versets 2-3.

[24]La sourate sourate 87, les versets 2-3.

[25]  la sourate 15, le verset 19.

[26] La sourate 52, le verset 20.

[27] La sourate 88, le verset 15.

[28] La sourate 39, le verset 15.

[29]La sourate 13, le verset 4.

[30]La sourate 76, le verset 21.

[31] La sourate 2, le verset 69.

[32] La sourate 67, le verset 3.

[33] Pour plus d’information, RF : Hassan Khaqani, «  Les Concepts de l’Esthétique cognitive dans le Coran », «  Revue des études islamiques », 2008,  n° 80, p.11, Mahdi Moti’ei, Les Fondements de l’Esthétique cognitive dans le coran » «  Le Coran à la lumière de la théorie esthétique », «  Revue trimestrielle de l’art », 2006, n°70,p.210, Hassan Balkhari, «  Les fondements théoriques de l’esthétique de l’Islam dans le Coran », «  Revue trimestrielle de l’art », 2006, n°70, pp. 164-171.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire