visiter
409
Date de mise à jour: 2017/10/18
Condensé de la question
qu’est-ce que c’est la religion finale ?
Question
qu’est-ce que c’est la religion finale?
Résumé de la réponse
la religion finale c’est la dernière religion envoyée. C'est-à-dire, après l’apparition de cette religion, il ne reste plus d’opportunité pour envoyer un autre prophète et une religion nouvelle.
Réponse détaillée
la religion finale c’est la dernière religion envoyée. C'est-à-dire, après l’apparition de cette religion, il ne reste plus d’opportunité pour envoyer un autre prophète et une religion nouvelle. Alors, la religion finale, ou autrement dit, la dernière religion envoyée dont le messager c’est le plus haut des prophètes et les interlocuteurs sont tout le monde de l’époque de la descente jusqu’au jour dernier, doit être le plus parfait des religions. Elle doit aussi contenir tout ce qu’il faut être exprimé de la religion nafs-ol-amri par les voies de la révélation et la narration. S’il en reste quelque chose qu’elle n’est pas encore exprimée, elle doit être d’une sorte que le bon sens la comprend. Alors, la perfection de la religion n’est pas à ce sens que la religion a une réponse pour chaque question. Par conséquence, si nous n’avons pas trouvé chez la religion, une réponse pour notre question scientifique, ce n’est pas un argument pour l’imperfection de la religion. Ainsi, tout ce qu’il devait arriver à l’homme par la révélation, se trouve dans la religion finale et en envoyant une telle religion, la voie se ferme sur toute autre religion envoyée et se termine la chaîne de ces religions.
La perfection de la religion c’est une des conditions pour la finalité. Une autre condition c’est l’immunité de la religion finale de falsification. Cette immunité dans l’islam a été produite par deux moyens :
  1. la source principale pour connaître les enseignement religieux, c'est-à-dire le Coran, c’est l’immun de falsification(1).
  2. le critère de cette source c’est l’école commentaire de la famille et des successeurs du prophète de l’Islam que s’est transmis jusqu’aujourd’hui. A l’aide de leurs élèves à travers des générations différents. Ce critère s’est apparaît à la forme d’ijtihad traditionnelle et le fiqh Javaheri(2).
L’objet de ce critère c’est une méthode pour l’estimation des autres méthodes. Ainsi, l’école commentaire de la famille et des successeurs du prophète de l’Islam présent les règles stables qui se sont évoluées dans le passage d’histoire en adoptant des exigences du temps et ce procès sera continué encore mais le principe des règles n’est pas changé ne changera pas aussi.
 
 
Pour plus d’information :
« velayat va dyanat » de Mahdi hadavi Téhérani, l’institut culturelle de la maison sagesse, Qom, seconde edition, 1380.
 
  1. voir aussi : « La base verbale d’Ijtihad » de Mahdi Hadavi Téhérani, p.61-63
  2. voir aussi : « les croyances et les questions » (recherche dans la nouvelle parole) de Mahdi Hadavi Téhérani, première parole, chapitre de la religion finale.
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire