Recherche avancée
visiter
6179
Date de mise à jour: 2012/01/16
Condensé de la question
Premièrement, tous les gens du paradis sont des jeunes et deuxièmement, pourquoi parmi les prophètes et les imams seules l’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as) sont présentés comme les maîtres des jeunes du paradis ?
Question
Étant donné que tous les gens du paradis sont des jeunes, pourquoi est-ce que parmi les prophètes et les imams on a choisi que l’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as) comme les maîtres des jeunes du paradis ?
Résumé de la réponse

L’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as), ces deux petits fils du prophète (ç) sont les maîtres de tous les habitants du paradis. Et bien que dans le paradis tout le monde apparaitra jeune, leur (imam Hassan (as) et imam Hossein (as)) prédomination sur les habitants du paradis se manifestera beaucoup plus parce qu’ils sont tombés martyrs ou alors ils ont quitté ce monde alors qu’ils étaient jeunes. Il n’y aura aucune contradiction entre eux tous et les maîtres des autres prophètes et guides de Dieu. Et lorsqu’on observe bien ce hadith, les indices y montrent que l’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as) sont les maîtres de l’ensemble des gens du paradis et non les maîtres des imams et des autres prophètes.

Réponse détaillée

Les prophètes et les guides de Dieu (dont l’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as) font partie des plus illustres sont tous des êtres qui jouissent d’une noblesse particulière par rapport aux autres habitants du paradis. À cet effet, on peut les considérer tous comme les maîtres et les grands du paradis. Mais parfois, certaines particularités leurs confèrent un certains rapprochement particulier ou spécial auprès de Dieu et fait en sorte qu’ils se distinguent encore plus des autres. Si on dit de Fatima Zahra (as) « Qu’elle est la maîtresse des femmes du paradis » et si le quatrième imam porte le nom « Maître des adorateurs » ou « Maître des prosternateurs » cela ne veut pas dire que Fatima Zahra (as) n’est pas considérée comme la maîtresse des hommes et l’imam Sadjad (as) par rapport à ceux qui ne sont pas les adorateurs et les prosternateurs. Au contraire, par rapport à certaines particularités du caractère féminin de Fatima Zahra (as) ou de l’adoration particulière du quatrième imam au moment où les ennemis rendaient très difficile l’accomplissement des activités sociales, ceux là méritent d’avoir de tels titres.

A cet effet, on ne peut pas soulever cette question selon laquelle l’imam Sadjad (as) serait la seule personne qui en prenant ce genre de surnom parait comme de tous les prosternateurs et de tous les adorateurs y compris son grand-père le prophète (ç) et l’imam Ali (as) qui serait privé d’un tel surnom ?

On peut expliquer le fait que l’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as) sont les maîtres des jeunes du paradis en partant de ce principe. Car ces deux imams sont nés dans les premières années de l’apparition de l’islam. Ils ont passés leur enfance et leur jeunesse au moment où l’islam évoluait et parmi les musulmans, aussi pendant que le prophète (ç) vivait et après sa mort, aucun enfant et aucun jeune ne jouit du respect que ces deux on pu avoir durant leur enfance tout comme la piété dont ils ont fait preuve dans leurs vies. Raison pour laquelle on leur a donné ce genre de surnom et Dieu a fait d’eux les maîtres des jeunes du paradis et aussi le maître des personnes âgées et des vieilles personnes.

Par rapport à ce qui a été expliqué, nous attirons l’attention sur deux hadiths :

1 – Aba Abdoullah dit : « Dépêchez-vous d’aller visiter la tombe de l’imam Hossein (as) et ne soyez pas injustes envers lui car il est le maître des jeunes du paradis pour tous les gens de l’univers et il est en même temps le maître des martyrs des jeunes »[1]. Si vous regardez bien ce hadith, vous remarquerez que en plus d’être le maître des martyrs, l’un des surnoms célèbre de l’imam Hossein (as), il est également désigné comme le maître des jeunes martyrs car il a été assassiné à la fleur de l’âge. En effet, cette appellation vient du mérite qu’il a en étant l’un des jeunes martyrs et le fait que ce grand imam avait une attention particulière vis-à-vis des jeunes.

2 – L’imam Ali (as) rapporte du prophète (ç) qu’il a dit : « Un ange était venu auprès de moi et me dit ö Mohammad…et ces eux enfants Hassan et Hossein seront de grandes personnes sur terre et très tôt, ils seront les maîtres des jeunes et de vieillards du paradis »[2]. Dans ce hadith, on fait allusion à la fois aux jeunes et aux vieux du paradis. Mais, étant donné qu’il y a un élément fondamental qui prouve que dans le paradis il n’y aura pas de vieux, on peut résumer le hadith en ces termes que ces deux petits fils du prophète (ç) sont les maîtres de tous les gens du paradis. Mais, cette position de maîtres et cette primauté par rapport aux groupes des gens du paradis qui sont morts étant jeunes, apparaitra beaucoup plus en ce qui les concerne. Ce genre d’explication ne présente aucune contradiction avec le fait d’être jeune pour les gens du paradis. Et l’allusion aux vieux des gens du paradis ne signifie que ceux qui sont décédés alors qu’ils étaient vieux et lorsqu’ils étaient encore sur terre. Une autre question qui peut venir à l’esprit en ce qui concerne ce sujet est qu’en partant de ces hadiths, est-ce que l’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as) sont aussi des maîtres des autres prophètes et des maîtres imams ? On peut résumer la réponse à cette question ainsi : Chaque déclaration peut avoir une exception que parfois ces exceptions sont comprises dans le texte lui-même ou alors pour des raisons d’éclaircissements ces exceptions n’apparaissent pas dans le texte. Raison pour laquelle c’est l’interlocuteur qui doit chercher les indices pour arriver à dégager l’exception. A cet effet, ce qui ressort surement de ces hadiths est que l’imam Hassan (as) et l’imam Hossein (as) sont les maîtres de l’ensemble des gens du paradis et non les maîtres des personnes telles que le prophète (ç), l’imam Ali (as) et la dame Fatima Zahra (as)… à cet effet, nous mentionnons un hadith similaire : « Un homme est venu auprès de l’imam Sadiq et lui dit : le prophète n’a-t-il pas dit au sujet d’Abouzar qu’il est le plus véridique des gens ? L’imam répondit oui. L’homme continua : ou sont alors le prophète et l’imam Ali ? De l’imam Hassan et l’imam Hossein ont les classent où ? En d’autres termes, est-ce que Abouzar est plus véridique qu’eux ? ». Après les propos du monsieur, l’imam Sadiq (as) dit : « Nous les Ahl-ul-bayt (as) ne faisons pas partie de cette comparaison. »[3]

C’est-à-dire qu’en se basant sur des indices, on peut bien comprendre que le fait Abouzar soit un homme véridique n’est comparable qu’avec les autres personnes ordinaires et non avec les Ahl-ul-bayt (as). Même malgré le fait qu’à l’intérieur du texte du hadith on ne remarque pas cet élément de manière évidente.

REFERENCE :



[1]- Sawab ul Amal, Sheikh Sadouq, page 97, les editions Sharif Razi, Qom, 1364 hégire solaire.

[2]- Sahifa al Reza, page 94, hadith 30, congrès universel de l’imam Reza, 1406 hégire lunaire.

[3]- Mahani Akhbar, Sheikh Sadouq, vol 1, page 179 les éditions Jami ul Moudarissine, Qom 1361 hégire solaire.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire