Recherche avancée
visiter
7683
Date de mise à jour: 2011/03/13
Condensé de la question
Qu’est-ce que c’est le livre de Fatima (as) ? Le prophète (ç) et les Ahl-ul-bayt (as) avaient-ils connaissance de l’existence de ce livre ?
Question
Koleiny rapport dans son livre (Kafi, vol 1, page 239) : « Un bon nombre de nos compagnons rapportent d’Ahmad ibn Mohammad, d’Abdoullah ibn Hajjâj, d’Ahmad ibn Oumar Halabi qui cite Abi Basir : Je me rendis auprès de l’imam Sadiq (as) et lui dit : maitre, j’aimerais vous demander quelque chose. Demande ce que tu veux, dit l’imam. il dit ensuite : que mon âme soit sacrifiée pour toi ! il se tut… il dit après un moment : Le livre de Fatima (as) est avec nous. Que savent les gens à propos de ce livre ? Il dit : « c’est quoi le livre de Fatima (as) ? C’est un livre qui fait trois fois le volume du saint Coran que vous détenez. Je jure par Allah qu’il n’y figure même pas un mot du coran. Il dit… Je dis : Par Dieu ! Le saint Coran est la science complète. Il dit : « ça aussi renferme la science, mais un science incomplète »
Le prophète (ç) et ses compagnons savaient-ils l’existence du coran de Fatima ? Si le prophète n’était pas au courant de l’existence de ce livre comment les Ahl-ul-bayt (as) connaissent qu’il existe alors que Mohammad est prophète ? Si le prophète était au courant de ce livre pourquoi l’a-t-il dissimulé à la communauté, or dieu dit : « ô messager ! Transmets intégralement ce qui (a été révélé par ton Seigneur et si tu ne le fais pas tu n’aurais pas accompli ta mission. »
Résumé de la réponse

Le livre de Fatima ou Mos’haf Fatima est livre contenant des données révélées par un ange particulier ou l’ange Gabriel et notées par l’imam Ali (as). Ce livre qui constitue le symbole de l’imam contient des événements mystérieux et les secrets de la famille de Mohammad (ç). Il se transmet d’un imam à l’autre et se trouve présentement entre les mains de l’imam Mahdi l’imam du temps. Comme il ressort de la plupart des hadiths que ce livre a été écrit après le prophète (ç), on comprend donc pourquoi il n’a pas fait allusion à propos. Cela ne veut pour autant par dire qu’il n’était pas au courant de son existence car nous croyons que les prophètes connaissent l’avenir par la volonté de Dieu. Le livre n’a pas été révélé au public parce qu’il appartient exclusivement aux imams et constitue le symbole de l’imamat.

Réponse détaillée

On désigne par Mos’haf tout document écrit compris entre deux couvertures. A ce titre, tout livre peut s’intituler « Mos’haf ». Le saint au coran au début de l’islam s’appelait Mos’haf.[1]Les sources islamiques révèlent que certains livres appartiennent aux imams et ils sont au courant de leur contenu, comme par exemple « Mos’hafu Ali », « le livre de Fatima »… Ce dernier est cité dans les sources islamiques sous le nom de « Mos’hafu Fatima », « Sahifatou Fatima » ou « Kitâbou Fatima »[2] Certains hadiths dans lesquels on parle de ce livre possèdent des sources de transmissions fiables, d’autres sont précédés des sources non authentiques qui ne permettent pas d’avoir la certitude sur l’existence du livre, quoiqu’il subsiste des divergences sur les détails.

COMMENT LE LIVRE DE FATIMA A ETE REDIGE ?

Fatima a été beaucoup affectée par la mort de son père et il était particulièrement difficile pour elle de supporte l’absence de celui-ci. Un hadith révèle que de la disparition du prophète jusqu’à la mort de Fatima (as), un ange envoyé par Dieu descendait la consoler. Certaines sources mentionnent qu’i s’agit de l’ange Gabriel.[3] Il informait la dame Fatima sur l’état de son père dans le Barzakh (monde intermédiaire) ainsi que sur les événements à venir. Nous lisons dans un hadith de l’imam Sadiq (as) : « Quand le prophète décéda, Fatima fut si affectée par la disparition de son père que seule Dieu comprenait le degré de son affliction. C’est pour cela que Dieu envoya un ange la consoler. Fatima (as) mettait Ali (as) au courant et il notait le contenu de leur entretien. C’est ainsi que le livre de Fatima vit jour. »[4] Ce hadith et bien d’autres laissent comprendre que ce livre a été rédigé après la mort du prophète et contient des informations que l’ange donnait à Fatima (as). Il ressort d’une autre série de hadiths moins nombreux que le livre a été écrit au temps du prophète (ç). Dans le souci de vouloir concilier les deux catégories de hadiths, Sayyed Mortadha Amili (un savant chiite contemporain spécialisé dans l’histoire) affirme : « la rédaction de ce livre remonte au temps du prophète (ç), une partie a été rédigée de son vivant et l’autre après sa mort »[5] L’entretien de l’ange Gabriel avec la dame Fatima (as) n’est pas quelque chose d’extraordinaire car le saint Coran nous renseigne que les anges dirent à Marie (as) : « ô Marie, Dieu t’a élue, purifiée et élevée au dessus des femmes du monde »[6] Pourtant elle n’était que la maitresse des femmes de son époque alors que la dame Fatima est la maitresse des femmes du monde depuis la création jusqu’à la fin.

LE CONTENU DU LIVRE DE FATIMA

Les thèmes suivants ressortent du livre de Fatima (as) conformément à ce qui apparait dans les hadiths :

1 – Prédilection sur les événements à venir.[7]

2 – Le testament de Fatima (as)[8]

3 – Les noms de tous les gouverneurs qui viendront au pouvoir avant le jour du jugement.[9]

4 – Prédilection sur la progéniture de Fatima (as)[10]

5 – Description sur le prophète (ç) et sa place après la mort.[11]

En guise d’exemple nous citons un hadith. L’imam Sadiq (as) dit : « Fatima a vécu 75 jour après la mort de son père. Elle fut très affectée par le départ de celui-ci. Durant cette période, l’ange Gabriel descendait lui présenter ses condoléances pour la mort de son père et la consoler. Il l’informait également sur l’état de son père et lui faisait des prédilections sur l’avenir de ses enfants. Ali (as) écrivait tout cela et cela a donné le livre de Fatima (as) »[12]

PRECISIONS DES IMAMS SUR LA DISTINCTION ENTRE LE SAINT CORAN ET LE LIVRE DE FATIMA

Selon certains hadiths, il parait que les sunnites sont au courant de l’existence du livre de Fatima. Ils disent alors que les chiites croient qu’une partie du saint Coran altérée et supprimée figure dans ce livre. Les imams démentent formellement l’existence d’un verset coranique dans le livre de Fatima (as).[13] Allamah Askari écrit : « Certains écrivains sunnites avancent des propos calomnieux sur les défenseurs de l’école Ahl-ul-bayt (as). Ils disent que les chiites ont un autre coran appelé Mos’haf Fatima car le livre de Fatima est intitulé Mos’haf, or Mos’haf est un nom que les musulmans ont donné au Saint Coran dans l’histoire de l’islam »[14]

Nous lisons par ailleurs dans un hadith de l’imam Sadiq (as) : « Je jure par Dieu que le Mos’haf de Fatima est auprès de nous et il n’y figure même pas un verset coranique »[15]

EMBLEME DE L’IMAMAT

L’imam Reza (as) énumère les emblèmes de l’imamat dans un long hadith : « Le Mos’haf de Fatima à notre disposition est l’un des emblèmes de l’imamat »[16]

L’imam Sadiq (as) dit aussi : « l’imam Baqir m’a montré le livre de Fatima avant de mourir »[17] Ce livre se transmet de main en main entre les imams et il est actuellement entre les mains de l’imam du temps.

LE PROPHETE ETAIT-IL AU COURANT DE CE LIVRE ?

Selon plusieurs sources, le livre de Fatima a été rédigé après le prophète, raison pour laquelle aucune allusion est faite à ce propos dans les parole du prophète (as). Cela ne signifie pas qu’il n’en avait pas connaissance car croyons que le prophète connait l’avenir par la volonté de Dieu. Et selon certains versets il voit tout ce qui se passe à présent. Ce livre est exclusivement réservé aux imams et représentent l’emblème de l’imamat.

Comme nous l’avons déjà évoqué, si noua admettons selon certaines sources que ce livre à été rédigé au temps du prophète (ç) qui l’aurait dicté, cela signifie qu’il était effectivement au courant de son existence. Ajoutons que le livre de Fatima (as) n’est pas une partie du coran pour que le prophète soit obligé de le communiquer. Il y a beaucoup de chose que le prophète n’a pas eu l’occasion de communiquer à la communauté, mais il l’a confié cela aux membres purifiés de sa famille.[18]Ne pas avoir communiqué cela ne veut pas dire qu’il ne connaissait pas.



[1] - Lisan ul Arab, vol 9, page 186

[2] - Al imama wa tabsira d’Ibn Babeveh Qomi, page 12

[3] - Kafi, vol 1, page 141

[4] - Kafi, vol 1, page 238

[5] - Kitab ma’sa Zahra, Sayyed Ja’far Amili, vol 6, page 57 - 58

[6] - Sourate Ali Imrane: 42

[7] - Al ihtijâj, vol 2, page 134

[8] - id, vol 1, page 241

[9] - id, vol 2, page 134

[10] - Kafi, vol 1, page 241

[11] - id

[12] - id

[13] - Al siyasaa fi mizane de Mohammad JAvad Moughnieh, page 61

[14] - Ma’alim ul madrasatein; vol 2, page32

[15] - Kafi, vol 1, page 238

[16] - Kitab Man lâ yahdhuruhu faqih, vol 4, page 419

[17] - Behar ul anouar, vol 26, page 47

[18] - Wasa’il ul shia, vol 27, page 33

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire