Recherche avancée
visiter
6739
Date de mise à jour: 2012/07/24
Condensé de la question
comment déterminer les différentes catégories d’hémorragies utérines anormales ? Peut-on toujours se servir de tissu hygiénique dans ces cas ? que signifie l’incrustation du sang dans le tissus hygiénique ?
Question
comment déterminer les différentes formes d’hémorragies utérines anormales (faible, moyenne et excessif) ? Est-ce les mêmes critères mentionnés dans les codes pratiques des guides religieux ? Quand on fait allusion au tissu s’agit-il du tissu hygiénique ? Que signifie l’incrustation du sang dans le tissu. Parfois la viscosité du sang l’empêche de pénétrer dans la serviette, mais sa quantité est considérable. N’existe-t-il pas un autre moyen pour définir dans quelle catégorie classer le sang.
Résumé de la réponse
 C’est à l’aide du tampon qu’on détermine la catégorie d’hémorragie utérine anormale ou istihadha.[i] Et quand on parle de tissu on fait allusion à la serviette qu’on plaçait auparavant sur ce tampon. Aujourd’hui on utilise les serviettes hygiéniques. Donc, si on place du tissu sur le tampon et on observe une hémorragie qui passe à travers le tampon, il est considéré comme les autres tissus. Et si le sang est trop épais pour ne pas traverser le tampon, on parlera d’hémorragie faible. Voici les critères pour déterminer les catégories d’hémorragies :
Hémorragie faible (istihadha qalila) : c’est quand le sang ne traverse pas le tampon que la femme porte avec elle, se contentant de salir le tampon seulement.
Hémorragie moyenne (isithadha motawassita) : c’est quand le sang pénètre dans le tampon même si c’est dans un coin de celui-ci sans atteindre le tissu ou la serviette hygiénique.
Hémorragie excessive (istihadha kathira) : c’est quand le sang pénètre dans le tampon, traverse et touche le tissu ou la serviette hygiénique.
Réponses des guides religieux[ii]
Ayatollah Ozma Sistani :
Isitihadha qalila, istihadha moutawassita, istihadha kathira
Istihadha qalila : le sang a juste souillé le tampon enfilé par la femme sans passer à travers.
Istihadha moutawassita : le sang a pénétré le tampon, même si c’est sur un côté, sans affecté le morceau de tissu que les femmes mettent souvent pour se protéger.
Istihadh kathira : le tampon absorbe le sang et atteint le tissu.
Pour l’istihadha qalila la femme doit faire l’ablution pour chaque prière et la précaution recommandée veut qu’elle nettoie le tampon ou le remplace. Elle doit également se laver la partie intime s’il y a du sang. Quant à l’isitihadha moutawassita, la précaution nécessaire exige que la femme fasse un bain rituel quotidien pour les prières du jour et une ablution à chaque prière. La précaution recommandée veut qu’elle nettoie le tampon ou le remplace et qu’elle lave la partie intime s’il y a du sang. Si volontaire ou par oubli elle ne fait pas le bain rituel de purification pour la prière du matin, elle doit accomplir ce bain pour les prière de Zouhr et Asr/ et si elle ne fait pas le bain rituel de purification pour les prières de Zouhr et Asr, elle doit veiller à l’accomplir avant les prières de Maghreb et Ishâa, peu importe s’il y a hémorragie ou non.
Istihadha kathira : la précaution obligatoire veut que la femme change de tampon et de tissu ou se nettoyer avec de l’eau. Un bain rituel de purification s’impose pour la prière de Sobh, un autre pour les prières de Zouhr et Asr et un dernier pour les prières de Maghgreb et Ishâa. Elle doit surtout veiller à ne pas laisser d’intervalle de temps entre les prières de Zouhr et Asr d’une part et les prières de Maghreb et Ishâa d’autre part. si elle laisse un intervalle de temps, elle sera contrainte de faire un bain rituel. Ceci au cas le sang passe du tampon au tissu de manière continue. Et si l’intervalle de contamination de sang du tampon vers le tissu permet à la femme d’accomplir plus d’une prière, la précaution nécessaire veut qu’elle change ou nettoie le tampon si le tissu est souillé par le sang et qu’elle fasse un bain rituel. Donc si par exemple la femme a accompli son bain rituel et fait la prière de Zouhr par exemple, et observe une hémorragie ayant affecté le tissu avant la prière d’Asr, elle doit faire un bain rituel aussi pour la prière d’Asr. Toutefois elle n’est pas obligée d’accomplir un autre bain si l’intervalle est du genre pouvant permettre à la femme de faire une prière ou plus d’une prière, (par exemple qu’elle arrive à faire les prières de Maghreb et Ishâa sans connaitre d’hémorragie entre temps susceptible de souiller le tissu. Dans tous les cas, le bain rituel de purification exempte de l’ablution dans l’istihadha kathira.
Ayatollah Ozma Makarim Shirazi :
Selon notre fatwa il existe deux sortes d’istihadha : qalila et kathira. Istihadha qalila est quand la femme enfile le tampon et qu’il est souillé par le sang sans passer de l’autre côté, peu importe si le sang pénètre le tampon ou non. L’istihadha kathira est quand le sang pénètre le tampon, le traverse et s’écoule.
Ayatollah Ozma Safi :
La catégorie d’hémorragie utérine anormale se détermine à l’aide d’un tampon spécial. Quand on parle de tissu il s’agit d’étoffe qu’on plaçait jadis sous le tampon. Aujourd’hui les serviettes hygiéniques on remplacé ce tissu. Donc, si on place le tissu su le tampon et que le sang passe à travers, on le considère comme les autres serviettes. Et si le sang est si visqueux pour ne pas traverser le tampon, on parlera d’isithadha qalila.
Ayatollah Ozma Nouri Hamdani :
Il faut placé un peu de coton entre les jambes afin de définir la catégorie d’hémorragie par l’incrustation du sang et conformément à ce qui est mentionné dans le code pratique. En cas de doute sur la catégorie d’isitihadha il faut considérer le strict minimum. Donc entre le mooutawassita et le qalila il faut opter pour le qalila. Et entre le moutawassita et le kathira il faut opter pour le moutawassita.
Thème similaire : caractéristiques du sang de l’isitihadha, question 14472
 

[i] - Thème similaire : caractéristiques du sang de l’isitihadha, question 14472
[ii] - Réponses données par les bureau des guides religieux: Ayatollah Sistani, Ayatollah Makarim Shirazi, Ayatollah Safi Golpaygani, Ayatollah Nouri Hamdani
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

  • Quelle est la nécessité d'avoir une théorie complète et élargie pour exprimer la pensée islamique ?
    5206 THÉOLOGIE ISLAMIQUE MODERNE
    Les jurisconsultes et les savants religieux ont adopte, jusqu'à présent, une méthode partielle et rationnelle envers le trésor des connaissances islamiques, pleines d'éléments universels et conjoncturels. En raison de l'adoption d'une telle approche, les débats islamiques ont manqué d'une vision globale et structurée et les éléments ...
  • Quels sont les avantages des écoles et des courants de pensée religieuse sur les écoles et les courants de pensée athée ?
    11749 کلیات
    Avant toute chose, il convient de rappeler ce point la principale ressemblance entre l’Islam et les autres religions, qui n’ont pas été altérées, consiste à instaurer l’Unicité et l’adoration de Dieu sur la terre et à en émanciper les habitants de la servitude et de la soumission ...
  • Quelle est la règle sur l’écoute d’une musique rap révolutionnaire moderne ?
    9712 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE
    Hazrat Ayatollah Khameney :Toute forme de musique mutrib qui entraine des rassemblements ripailles est interdite. Hazrat Ayatollah Fazel Lankarani :Toute forme de musique mutrib qui entraine des rassemblements ripailles est interdite. Excepté ce genre de musique, les autres sont autorisés, à condition que leur propagation ...
  • Pourquoi avons-nous peur de la mort ?
    15580 THÉOLOGIE ISLAMIQUE ANCIENNE
    La peur de la mort peut avoir divers facteurs et causes dont nous expliquons, ici, certains entre eux. De nombreux gens considèrent la mort comme le néant, l’anéantissement et la destruction. Il est évident que l’homme soit terrifié par l’anéantissent, le néant et l’inexistence. Si ...
  • Comment combattre le talisman et la sorcellerie
    12294 چشم زخم و طلسم
    Bien que le talisman et le fétichisme ne sont pas des superstition, il faut savoir que ce n’est pas le travail de n’importe qui. La plupart des personnes qui prétendent avoir des talismans mentent. Ils s’en servent comme moyen pour escroquer les autres et gagner de l’argent. ...
  • Si les compagnons se détestaient mutuellement, comment ont –ils réussi à réaliser autant de conquêtes ?
    5878 نقش شیعه در گسترش اسلام
    Tous les compagnons ne se détestaient pas et ne faisaient pas des efforts pour accéder au califat. Seul le petit nombre qui de n’importe quelle manière avait accédé au pouvoir se disputait mutuellement et ce ne sont pas uniquement les chiites qui tiennent ce genre de propos, ...
  • Pourquoi Dieu dit qu’il est la valeur du prix du sang de l’homme ?
    5898 انسان و خدا
    Cette déclaration divine est un passage d’un hadith célèbre sacré dans lequel il est écrit: «J’aime quiconque m’aime passionnément; je fais mourir martyr celui qui m’aime passionnément, et je prends avec moi le prix du sang de celui que je fais mourir martyr». en abordant spirituellement la ...
  • que dit l’islam à propos de la télépathie ?
    19317 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE
    Télépathie est un mot grec composé de « télé » qui signifie « loin » et « pathus » qui veut dire « sentiment ». On parle de télépathie lorsque quelqu’un décrypte ou ressent le sentiment des autres sans l’aide de ses sens. Les adeptes de la télépathie disent : « l’homme ordinaire connait souvent ...
  • Qu’est-ce que l’herméneutique et quel est son rapport avec le relativisme ?
    11970 THÉOLOGIE ISLAMIQUE MODERNE
    Le mot herméneutique comporte une définition générale et une définition propre.a- l’herméneutique au sens général du terme signifie l’art d’interpréter et d’expliquer les textes. Ainsi l’herméneutique couvre tous les sujets, y compris l’étude des mots de la science de ...
  • Quels sont les arguments des penseurs séculaires pour le sécularisme?
    5748 THÉOLOGIE ISLAMIQUE MODERNE
    Leurs arguments sur le rejet de la politique de religion, se divisent en deux catégories:a)       Les arguments auxquels peut avoir recours, tout séculaire qui se considère musulman, chrétien ...

populaire