Recherche avancée
visiter
16881
Date de mise à jour: 2012/07/09
Condensé de la question
Des personnes qui sont en phase d’initiation et d’élévation gnostique affirment qu’en répétant le Zikr l’homme peut atteindre statut de purifier par nature et pour cette raison il n’a plus de faire l’ablution ou de faire le bain rituel donc (il peut prier sans ablution ni bain rituel) est ce que ce genre de chose est fondée ?
Question
Des personnes qui sont en phase d’initiation et d’élévation gnostique affirment qu’en répétant le Zikr l’homme peut atteindre statut de purifier par nature et pour cette raison il n’a plus de faire l’ablution ou de faire le bain rituel donc (il peut prier sans ablution ni bain rituel) est ce que ce genre de chose est fondée ?
Résumé de la réponse

Atteindre le statut le plus élevé dans l’initiation gnostique ne constitue pas une raison pour délaisser les actes d’adoration apparents. Nous ne voyons aucunement dans la vie du prophète (ç) ou des imams ce genre de chose or ne peut prétendre être supérieur à eux dans le domaine. En effet, ils (le prophète et les imams) représentent l’expression même de  la haute symbolique d’adoration et ils recommandaient toujours de faire des ablutions et le bain rituel y compris même les actes surérogatoires.

Réponse détaillée

Pour compléter vos propos, il faut dire : « de la même manière que certaines personnes affirment que la prière sans ablution est valable, d’autres prétendent que si on atteint un niveau d’initiation gnostique élevé, on a même presque plus besoin de prier que ce soit avec l’ablution ou sans ablution. Avant d’aborder la réponse à la question, nous renvoyons deux questions proposées.

1 – Est-ce que le prophète (ç) et les imams avaient atteint ce statut de purifiés[1] que vous  évoquez ou non ?

2 – Avez-vous une preuve absolue prouvant dans la vie de ces grandes personnalités quelque part qu’ils aient abandonnés les actes d’adoration apparents tels que l’ablution ou le bain rituel ?

En supposant que celui qui répond à cette question soit un musulman croyant au coran et aux hadiths, alors la réponse juste qu’il donnera à la première question sera affirmative et celle qu’il donnera à la deuxième question sera négative. Donc tout musulman qui affirme le contraire devrait présenter un argument solide provenant des sources islamiques fiables. Et ici, nous demandons au cas il trouverait de tels arguments qu’il le mette également à notre disposition.

Pour apporter davantage d’explication à ce sujet, il faut dire ceci : bien qu’il soit clair pour les musulmans que le prophète (ç) a atteint le niveau le plus élevé, la question suivante nous vient à l’esprit à savoir : est –il possible que quelqu’un n’ait pas atteint ce statut mais en même temps Dieu l’ait présenté comme le meilleur exemple[2] et exigé aux croyants de se soumettre sans aucune condition à ses ordres et ses interdits ?[3] Par ailleurs, nous savons que les individus qui balancent de telles affirmations quelle que soit la raison (dont l’une peut par exemple être le fait qu’il craigne la réaction de leurs adeptes) ne prétendent pas être au dessus des prophètes et des imams. Mais ils montrent seulement qu’ils ont atteint certains points sensibles que d’autres n’ont pas pu atteindre.

Il est bien d’évoquer le point selon lequel pour des raisons d’adoration sincères Dieu ait élevé certaines personnes parmi ses serviteurs et leur a attribué des pouvoirs particuliers mais comme seul Dieu sait qui est vraiment égaré et qui est vraiment sur le droit chemin,[4] nous devons comparer les propos de certaines personnes avec le coran et la sunna au cas où ces choses sont contraire à ces deux sources, nous ne devons pas admettre ces affirmations.

En effet, nous devons rappeler que tout au long de l’histoire, les gens ont compris la religion de manière erronée et la source de ces mauvaises compréhensions relève très souvent de l’interprétation personnelle des enseignements religieux de la part de certaines personnes qui dès qu’ils émettent une théorie ils se débrouillent pour leur donner des fondements solides en fouillant dans le coran et la sunna en vue de compléter leurs idées avec. Ces genres de déviations se manifestent parfois dans le domaine des actes d’adoration (comme dans le cas de la question posée) et parfois cela se manifeste également dans le domaine économique et bien d‘autres domaines.

Mais en ce qui concerne le fait que l’obligation de l’ablution et du bain rituel s’annule dès qu’on atteint le niveau de purifié, nous devons dire en nous appuyant sur les sources que l’obligation de ces deux actes est une certitude pour nous et dans l’affirmation évoquée, nous ne voyons qui exprime que cela est à rejetée.

A présent que quelqu’un évoque pour nous une situation selon laquelle dans certaines conditions particulières comme par exemple après avoir atteint un niveau élevé de purification, nous pouvons abandonner l’ablution, nous devons demander à la personne des arguments et d’en parler aux spécialistes en religion. Afin que nous puissions confirmer sa véracité et son caractère pertinent. Dans la question que vous évoqué, seule l’affirmation de ces personnes apparait sans aucune preuve. A présent,  nous allons étudier cette affirmation en nous référant brièvement aux sources islamiques. Nous devons savoir que la purification extérieure d’un individu a des répercussions directes sur sa purification interne. Comme nous le remarquons sur le verset 11 de la sourate Anfaal révélé au sujet de la guerre de Bad : « Dieu a envoyé de l’eau afin de vous purifier avec (purification externe) et éloigner de vous les tentations de Satan (purification interne) » d’une part, nous devons dire selon ce qui ressort des versets et des hadiths : tout homme croyant qui atteint le degré de purification spirituelle et que rien n’est évoqué en tant que : « niveau de pureté » qui fait en sorte que certains devoirs s’annulent.

Donc tout homme croyant ne représente pas une impureté qu’on dise que l’ablution vient nettoyer cette impureté interne. Et comme le dit l’imam Baqir (as) : « l’ablution est l’un des devoirs de Dieu par lequel on distingue les gens soumis et les désobéissants. Et rien ne peut rendre impur un être croyant »[5] observez bien ce hadith l’imam dit que rien ne rend pur un croyant or nous savons que dans beaucoup de cas le corps des croyants entrent en contact avec des impuretés externes. Dont l’imam fait allusion dans ce hadith à l’impureté interne c’est-à-dire tout croyant qui en faisant signe de foi atteint un niveau de purification spirituelle. Raison pour laquelle l’ablution n’est pas alors décrété pour nettoyer l’impureté spirituelle mais plutôt un devoir à part destiné à soumettre les êtres humains à l’épreuve et allant dans le sens de la consécration de l’obligation de et ordre. Donc cela n’a aucun lien avec la purification spirituelle des hommes. C’est peut être à cause de cette zone d’ombre que quelqu’un nomme Hassan ibn Oubeid avait écris à l’imam Sadiq (as) lui demandant que comme le prince des croyants avaient lavé la dépouille du prophète (ç), est ce qu’après il avait aussi pris le bain rituel pour avoir touché une dépouille ? Ayant bien saisi ce à quoi celui qui posait la question faisait allusion, l’imam répondit ainsi : « le noble prophète est en même temps pur et constitue un purificateur pour les autres. Mais malgré tous cela, l’imam Ali (as) à lavé sa dépouille mortuaire et la sunna du prophète (ç) est devenue applicable à travers ce même bain rituel ».[6]

Donc nous voyons clairement que le messager de Dieu et le prince des croyants qui occupent le niveau de pureté le plus élevé mais pour obéir à son seigneur, le maitre des pieux a donné un bain rituel à la dépouille du prophète (ç) et lui aussi après cela  a pris un bain rituel. Il n’a jamais prétendu qu’étant donné que tous les deux ont atteint un niveau supérieur ils n’ont plus besoin de bain rituel. Dans les livres de hadiths, et d’histoires des musulmans que ce soient les sunnites ou les chiites, nous retrouvons beaucoup de situations où on fait allusion à l’ablution, au bain rituel et au tayyammum du prophète (ç), des infaillibles et de leurs compagnons. Nous ne pouvons énumérer tous cela dans cette réponse concise, nous n’avons même pas rencontré un seul cas où l’une de ces personnes ait abandonnés ces actes.

Mais peut de temps à part  cela, avez-vous  réfléchi dans cette déclaration (qui peut être n’est peut puiser dans les propos des infaillibles) dans cette déclaration qu’est ce qui est caché particulier qui  à base de cela fera en sorte que les gens se détournent de manière évidente des ordres de Dieu, du messager de Dieu, du coran et des hadiths ?

Ainsi, on peut conclure que mettre en application les préceptes islamiques est une obligation pour tout le monde et on ne peut pas accepter les affirmations du genre évoqué dans la question. Et si quelqu’un balancent de telles affirmations vous présente un quelconque argument, nous vous prions de l’envoyer à ce site pour que nous les soumettons aux spécialistes religieux.

Pour avoir plus d’informations sur certaines caractéristiques de la gnose islamique, vous pouvez consulter les questions 10055 (site fr10014) et 239 (site 1780) du même site.

 


[1] - Ce rang pour les gnostiques s’appelle  « Soukr » et s’adresse à ceux qui parlent de « Sawe » le respect scrupuleux de la législation divine ».

[2] - Sourate Ahzab : 21.

[3] - Sourate Ashr : 7

[4] - Sourate Najm : 30.

[5] - Wasa’il ul shia, Mohammad ibn Hassan Horr Amili, vol 1, page 483, hadith 1282, Mo’assassa Ahl-ul-bayt, Qom 1409.

[6] - Id, vol 3, page 291, hadith 3677.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire