Recherche avancée
visiter
3578
Date de mise à jour: 2008/08/25
Condensé de la question
Pourquoi est ce que la personnalité du prophète (ç) change lorsqu’il acquiert du pouvoir ?
Question
Pourquoi est ce que la personnalité du prophète (ç) change lorsqu’il acquiert du pouvoir ?
Résumé de la réponse

Bien qu’il n’existe aucune source à partir de laquelle se fonde votre question, nous devons de toutes les manières savoir que tout changement de circonstances n’implique pas un changement de personnalité. Peut être dans plusieurs situations et dans certaines circonstances de temps et de lieu, le prophète a adopté des comportements un peu différent dans l’apparence. Mais nous ne pouvons considérer aucune de ces attitudes comme facteur de différence ou de changement de personnalité. Cela repose sur plusieurs autres raisons que nous allons énumérer ici séparément.

Réponse détaillée

Si on observe bien, cette question présente deux volets :

1- Est-ce que tout changement de circonstance est inacceptable et implique forcément un changement de personnalité ?

2 – A-t-on observé des changements négatifs dans la personnalité du prophète (ç) une fois qu’il  a vue son pouvoir s’augmenter ?

3 – Dans la première partie, nous devons dire que nous ne pouvons pas considérer un changement de circonstance comme un signe de changement dans la personnalité pour qu’on le considère comme blâmable. En guise d’exemple, nous allons citer quelques formes de changement aussi bien acceptable par la raison que la religion :

a- Il arrive parfois que quelqu’un entretienne des relations étroites avec des personnes et mets la majeure partie de son temps à leur disposition. Mais après, des changements de poste s’opère dans son bouleau et pour cette raison, il ne dispose plus d’assez d’opportunités pour continuer à fréquenter tous ses amis comme par le passé. Raison pour laquelle il continue à entretenir les relations par téléphone. Un tel changement de comportement ne peut pas être assimilé à un changement de personnalité et on ne peut pas blâmer cette personne. Mais si quelqu’un après avoir atteint un poste élevé ne répond plus au téléphone de ses amis ou alors renie ses amis d’avant, on peut conclure qu’il y a eu un changement négatif dans sa personnalité. On peut remarquer ce même comportement chez les parents vis-à-vis de leurs autres enfants après la venue au monde d’un nouveau né.

b- On peut avoir du respect pour quelqu’un parce qu’il est religieux et humble. Mais après que la même personne accède à un poste dans ce bas monde, il devient orgueilleux et abandonne la religion, une chose est sûre notre comportement ne sera plus le même vis-à-vis de lui. Ce n’est pas notre personnalité qui est la source de ce changement mais la personnalité de celui qui est en face.

c- Si celui qui est en face de nous est un mécréant, qui s’est engagé à combattre les musulmans, nous allons particulièrement être sévères et virulent vis-à-vis de lui au moment des affrontements. Mais si la même personne entreprend de mener des recherches sur l’islam, les commandements divins nous exhortent de garantir l’extrême sécurité pour lui.[1] Et même s’il ne prend pas une telle décision, s’il choisit seulement vivre près de nous  comme voisin, ou alors s’il est notre invité, les enseignements religieux nous exigent d’être respectueux vis-à-vis de lui.[2] Ces  genres de changements dans le comportement rationnellement et religieusement justifiable sont innombrables et c’est dans cette optique qu’il existe cette probabilité de voir un tel changement dans le cas du prophète c’est-à-dire remarquer une différence entre le comportement du prophète à un moment donné et le comportement qu’il avait avant.  Et cela dans la deuxième partie de votre question.

En guise d’exemple, il y un hadith dans lequel il est écris qu’un jour le prophète (ç) était revenue chez et sa mission était pleine d’invités l’un de ses compagnons nommé Jourey s’était assis dehors juste parce qu’il n’y a avait plus assez de place à l’intérieur. Lorsque le prophète réalisa cela, il prit un morceau d’étoffe qu’il plia et qu’il tendit à Jourey puis dit : « étale le et assois toi dessus » lorsque ce compagnon vit la marque de respect que le prophète avait exprimé à son égard, il fit si touché qu’au lieu d’étaler ce tissu pour s’asseoir dessus, il l’embrassa plutôt et posa son visage dessus »[3]

Observez bien : il était possible que le prophète ait de tels comportements avec un nombre limité de ses compagnons. Alors si le nombre de compagnons du prophète atteint des centaines des milliers, et que tous souhaiteraient s’entretenir ou s’asseoir près de lui, est t-il continuer à adopter une telle attitude ne risque t-il pas de bousculer la vie privé et sociale du prophète ?

C’est dans cette optique que Dieu dit aux croyants de ne pas entrer chez le prophète sans permission. Et n’attendent pas qu’on vienne leur servir à manger. Et s’ils sont e*invités, après avoir mangé qu’ils s’éparpillent et évitent de bavarder près du prophète (ç) car cela le perturbe et comme il a honte il ne peut pas l’exprimer.[4]

En comparant ces deux évènements historiques, nous ne pouvons pas déduire que le prophète a changé de personnalité et qu’il n’adopte plus les comportements précédents vis-à-vis de ses compagnons. Nous réaliseront que c’est les conditions qui ont changé et fait en sorte que le prophète ne soit plus à mesure d’accorder autant d’attention à tout le monde.

Si nous rencontrons des autres cas de changement d’attitude dans la vie prophète, nous devons nous employer à bien l’éplucher et en trouver la raison au lieu d’émettre un jugement rapide en disant que le prophète a changé de personnalité dès qu’il a accédé au pouvoir.

Etant que donné que vous n’avez cité par rapport à l’affirmation que vous avez faite, ne nous pouvons également pas procéder à une analyse plus précise de la chose que vous désirez. Et si vous le voulez prenez des exemples et envoyez les nous un par un pour que grâce à Dieu nous puissions procéder à des analyses.

Ce qui est certain est que la personnalité du prophète durant toute sa vie est restée inchangée. Il se montrait pas indigné ou dégoutté par rapport à certaines personnes qui ont subit des changements dans leurs personnalités une fois qu’ils aient atteint un nouveau statut. C’est dans ce sens qu’il dit à l’imam Ali (as) : «il est mieux si j’envois mes mains jusqu’au coude dans la gueule d’un serpent venimeux, cela est plus facile pour moi que de demander quelque chose aux gens nouvellement parvenus »[5]. Il existe bien de témoignages historiques relatifs à ce sujet nous nous contentons d’énumérer deux :

1 – L’imam Baqir (as) rapporte ceci du messager de Dieu qu’il a dit : « je n’abandonnerai jamais cinq choses jusqu’à ma mort : manger assis à terre en compagnie des serviteurs sans utiliser la natte, monter sur une monture sans trop de protocole, extraire de la chèvre de mes propres mains porter des vêtements faits en peau de mouton et saluer les petits enfants.  Je fais tout cela pour que les autres s’inspire de moi comme modèle et se comportent  de la même manière que moi »[6] et nous remarquons qu’il est resté ferme à son engagement et il gardé cet jusqu’à la fin de sa vie.

2 – Un des compagnons du prophète (ç) était venue : et il remarqua qu’il y avait des traces de pailles sur le corps du prophète et dit : si seulement vous aviez choisi un lit plus confortable pour vous ! Le prophète répondit : « qu’est ce que j’ai à faire avec le bas monde ? par rapport à l’exploitation du monde, je me comporte comme un voyageur qui passe quelques instant sous les arbres un jour d’été ensuite le quitte pour continuer son chemin »[7]

Le prophète (ç) considère tout ce qu’il y a dans le monde comme vouer à la disparition et ne considère que son Dieu comme éternel.[8]

Oui il existe de telles personnes qui ne s’intéressent pas du tout aux choses du bas monde alors que d’autres dès qu’ils ont un poste ici bas, ils adoptent des comportements plutôt pleins d’orgueils et font des choses plutôt contraires à ce que Dieu a ordonné. Nous souhaiterions suivre les pas du prophète (ç).

Certes comme il a été expliqué, il peut arriver que tous les hommes y compris le prophète (ç) au cours de leurs vies adoptent différentes attitudes en fonction des circonstances, on ne peut pas partir de là pour affirmer qu’il y a eu un changement dans leur personnalité.[9]

 


[1]  - Sourate  Fath : 29 et Sourate Tawba : 73.

[2]  - Sourate Tawba : 6.

[3]  - Jami ‘ul Al Akhbar de Tajouddine Sha’iri, page 84, Darul wara lil Nashr, Qom, 1405 hégire lunaire.

[4] - Behar ul anouar Mohammad Baqir Majelisi, vol 16, page 235, Mo’assassa Al Wafa, Beyrouth, 1404 hégire lunaire.

[5] - Sourate Ahzab : 53.

[6] - Wasa’il ul shia, Mohammad ibn Hassan Horr Amili, vol 9, page 440, hadith 12439, Mo’assassa Ahl-ul-bayt, Qom, 1409 hégire lunaire.

[7] - Behar ul anouar, Mohammad Baqir Majelisi, vol 16, page 214, hadith 2.

[8] - Behar ul anouar, Mohammad Baqir Majelisi, vol 16, page 249.

[9] - Sourate Kassas : 88.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire