Recherche avancée
visiter
45467
Date de mise à jour: 2009/03/25
Condensé de la question
Comment faire l'aumône et qui peut en bénéficier? Quel en est le montant minimal?
Question
Comment doit-on faire l'aumône? (hors Khums et zakât). Qui peut bénéficier de l'aumône? Que doit-on donner? Quel en est le montant minimal?
Résumé de la réponse

En Islam, l'aumône recommandée, doit être faite pour la satisfaction divine et sans que le pauvre à qui on fait l'aumône, ne devienne votre obligé et en secret sans ruse ou tromperie, sachant que le bénéficiaire de l'aumône ne la dépensera pas pour commettre un pêché. Toutefois les membres de la famille sont prioritaires et il vaudrait mieux que l'aumône soit faite en secret. Elle doit émaner de biens halals et dûment gagnés. Sa quantité dépend du donateur de manière à ce qu'il n'y ait pas d'excès des deux côtés. Cela signifie que l'on ne doit ni négliger de faire l'aumône, ni donner tout ou une grande partie de ses biens devenant ainsi soi-même nécessiteux. La valeur minimale de l'aumône dépend des moyens financiers du donateur. Certains récits affirment: "Faites l'aumône, même si c'est une gorgée d'eau.

Réponse détaillée

Introduction:

La charia musulmane comporte de nombreuses recommandations sur la valeur et l'importance de l'aumône. Les versets coraniques et les récits aussi donnent des précisions sur la qualité et l'importance de celle-ci.

En Islam, il existe deux sortes d'aumônes; la première c'est l'aumône obligatoire qui n'est autre que la zakât (la dîme aumônière) dont la quantité et la destination ont été indiquée dans les versets coraniques et les récits.[1] Mais en l'espèce, nous nous contenterons d'apporter une réponse à la question posée au sujet de l'aumône recommandée.

 

A-      La place et l'importance de l'aumône

De nombreuses informations et récits parlent de la vertu et des bienfaits de l'aumône selon lesquels elle fructifie les biens, apportera abondance dans le pain quotidien, la guérison des maladies, la longévité de la vie, évitera ensuite le feu de l'enfer, 70 sortes d'infortunes et de malheurs, etc.[2]

 

B-      La qualité et les modalités de l'aumône

Dieu Tout Puissant, a fait l'éloge de l'aumône, mais deux sortes d'aumônes lui déplait; d'abord celle qui est faite dans le but de tromper, un acte qui est nul et non avenu dès le départ; ensuite celle qui après avoir faite, transforme son destinataire (bénéficiaire)  en l'obligé du donateur et qui enlève toute valeur et récompense divine à l'acte. La nullité de ces deux sortes d'aumônes, vient du fait qu'elles n'ont pas été accomplies pour la satisfaction divine ou même si elle a été accomplie dans un tel but, le donateur n'aura pas su préserver la pureté de son intention et aura lui-même scellé la nullité de son acte en faisant du destinataire (bénéficiaire) son obligé.[3]

Une autre remarque que l'on pourrait apporter au sujet de l'aumône c'est son caractère secret.

Dieu Tout Puissant évoque deux sortes d'aumônes, ostensible et occulte. Il fait l'éloge de toutes les deux, puisqu'elles ont chacune des effets et des résultats. Toutefois, l'aumône ostensible encourage et invite les fidèles à accomplir une œuvre bonne et elle soulage également le pauvre ou le miséreux qui voit une société dotée de l'affection s'intéressant au sort des pauvres et cherchant à répondre à leurs besoins en mettant des biens à leur disposition. Un tel acte permet aux pauvres et aux nécessiteux de ne pas plonger dans le désespoir et d'espérer des jours meilleurs. Ils sentent également que ceux qui disposent de l'argent ou qui font du commerce ne pensent pas uniquement à leurs intérêts personnels; ce qui produira de nombreux effets positifs. Quant à l'aumône occulte, elle évite à l'être humain la ruse et la sournoiserie. Elle permet au pauvre de garder sa dignité et de ne pas sentir l'humiliation et la faiblesse. Par conséquent, on peut dire que l'aumône ostensible produit plus d'effets et l'aumône occulte demeure plus pure. Etant donné que le fondement de la religion est basé sur la sincérité, plus l'acte est pur, plus sa vertu est grande. C'est la raison pour laquelle Dieu préfère l'aumône occulte à l'aumône ostensible. Le Seigneur dit: "Il vaut mieux faire secrètement l'aumône".[4]

On rapporte de l'Imam Sadegh (béni soit-il) que: " Ce que Dieu te prescrit, il vaudrait mieux l'accomplir ouvertement que secrètement. Et ce qu'il a recommandé, il vaudrait mieux le faire secrètement qu'ouvertement".[5]

Bien entendu, dans le cadre de l'aumône, le donateur doit respecter la modération. Autrement dit, il ne doit être ni avare ni excessif pour se créer des problèmes.[6]

 

C-      Les biens susceptibles d'être donnés en aumône

En ce qui concerne les biens susceptibles d'être donnés en aumône les versets coraniques et les récits affirment qu'il faut donner des choses pures et halales, c'est-à-dire des biens purs dûment gagnés. En outre l'aumône ne doit pas venir d'un bien sans valeur ou être d'une quantité infime. Car l'aumône est faite pour la satisfaction divine. D'un côté, il y a les pauvre et les miséreux et de l'autre Dieu. Et si les fidèles ne respectaient pas cet état de fait, il blasphémerait Dieu et humilieraient les pauvres et les nécessiteux.[7]

D-      Qui est le bénéficiaire de l'aumône?

"Amr Ibn Hammouj" était un très riche vieillard. Il a dit au noble Prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) : " Comment faire l'aumône et qui peut en bénéficier?". Un verset a, alors, été au noble Prophète: " Ils t'interrogent au sujet de ce qu'ils doivent dépenser sur le chemin de Dieu. Dis-leur: Ce que vous dépensez comme bien doit être pour le père et la mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs nécessiteux".[8]

Bien entendu, l'énumération de ces cas de figure est donnée en exemple. La liste n'est pas exhaustive. En fait les biens destinés à l'aumône et les bénéficiaires sont nombreux et le domaine reste vaste. Toutefois, dans ce domaine vaste, il existe des priorités. Les parents sont naturellement prioritaires. Ensuite viennent les proches ou les membres de la famille. Après eux, viennent les orphelins, les pauvres et les nécessiteux et même ce qui ne sont pas pauvres mais qui sont lourdement endettés à la suite d'un événement malheureux, comme par exemple un voyageur en détresse, etc.[9] Par conséquent, le montant minimal de l'aumône dépend des moyens financiers du donateur. Dans certains récits on parle même d'une gorgée d'eau.[10]

Conclusion:

 

Selon les versets coraniques et les récits, l'aumône recommandée, doit être faite pour la satisfaction divine et sans que le pauvre à qui on fait l'aumône, ne devienne votre obligé. Le montant de l'aumône dépend des moyens financiers du donateur dont les proches sont prioritaires pour en bénéficier.



[1] La sainte sourate "Le Repentir", verset 60

[2] Cheikh Hor Ameli, "Wasael al-Chiaa", vol.6, p.257, Institut Al al-Beit, Qom, l'an 1409 de l'Hégire.

[3] Tabatabaï, Seyyed Mohammad Hossein, "al-Mizan" traduction, Moussavi Hamedani, vol.2, p.601, l'Association des enseignants, Qom, 1995.

[4] Le même, vol.2, p.610.

[5] Koleyni, "Forou-e-Kafi" vol.1, p.7, Dar al-Kitab al-Eslamiyah, Téhéran, 1986.

[6] Makarem Shirazi, Nasser, "l'Interprétation modèle", vol.2, p.130, Dar al-Kitab al-Eslamiyah, Téhéran, 1995.

[7] Davar-Panah, Aboulfazl, "Anwar al-Erfan fi Tafsir al-Qoran", vol.4, p.500, édition Sadr, Téhéran, 1996.

[8] La sainte sourate "La vache", verset 215.

[9] L'Interprétation modèle, vol.2, p.104

[10] Tayyeb, Seyyed Abdul Hossein, "Tafsir a-Tayyeb al-Bayan", vol.1, p.230, edition Islam, Téhéran, 1999.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire