visiter
3384
Date de mise à jour: 2012/05/20
Condensé de la question
Comment ont été la méthode et la façon que le prophète (Que Dieu le bénisse, lui et les siens) et les Imams (bénis soient-ils), employaient pour souhaiter la bienvenue aux gens qui entraient dans une réunion, une assemblée ?
Question
J’ai lu un hadit de l’Imam Hassan (béni soit-il), selon lequel, un jour, lorsqu’il était en train de donner les cours, dans une mosquée, à un certain nombre de ses disciples, une personne étrangère entra. L’Imam se leva pour lui souhaiter la bienvenue. Est-ce un hadith authentique et exact ? Est-ce que le prophète et les Imams avaient une méthode pour souhaiter la bienvenue aux disciples et aux gens inconnus ?
Résumé de la réponse

Dans ce hadith authentique, il est rapporté que, pour discerner l’Imamat,   «  Hababah Waliyyah » possédait une petite pierre sous la forme d’un sceau que le vénéré Imam Ali (béni soit-il), lui avait donné. Sous l’Imamat de l’Imam Hassan (béni soit-il),  il vint auprès de lui. L’Imam Hasan, assis sur le siège de l’Emir des croyants (béni soit-il), était en train de répondre aux questions des gens.  En voyant «  Hababah Waliyyah », le vénéré Imam Hassan, l’appela et lui dit : «  Ô Hababah apporte ce que tu as sur toi ». Hababah offrit  la petite pierre à l’Imam (béni soit-il), pour le sceau de l’Imamat. Puis, sous l’Imamat de l’Imam Hussein (béni soit-il), Hababah se présenta un jour à la mosquée du prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens). L’Imam Hussain (béni soit-il) aussi se trouvait dans la mosquée. Il appela Hababah et lui souhaita la bienvenue. Ensuite, Hababah lui donna cette petite pierre pour le sceau de l’Imamat.

De nombreux hadiths, preuves et documents sont disponibles qui nous expliquent  l’attitude et les comportements que le prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) les Imams Infaillibles (bénis soient-il) réservaient aux  disciples et aux gens inconnus ; ce qui constitue un exemple parfait à suivre pour mettre de la morale dans les relations sociales. Le noble prophète de l’Islam, que Dieu le bénisse, lui et les siens, dit : «  Comportez-vous, avec douceur et gentillesse, vis-à-vis de celui à qui  vous apprenez (la science), ainsi que vis-à-vis de celui de qui vous apprenez ».

Pour vous donner un autre exemple, l’on peut vous citer celui d’Aban Ibn Taqlab. Ce dernier se rendit auprès de l’Imam Sadiq (béni soit-il). En le voyant, le vénéré vint, tout de suite, l’accueillir, et ils se serrèrent la main, l’Imam le prit dans son bras et lui souhaita la bienvenue.

Réponse détaillée

En guise de réponse, nous répartissons nos éléments de réponse en plusieurs parties

  1. Le texte et le document du hadith.

Dans les sources de hadith, il existe  un hadith, qualifié d’authentique et juste. Ce hadith est le suivant : «  Pour discerner l’Imamat,  «  Hababah Waliyyah » 1[1] possédait une petite pierre sous la forme d’un sceau que le vénéré Imam Ali (béni soit-il), lui avait donné. Sous l’Imamat de l’Imam Hassan (béni soit-il),  il vint auprès de lui. L’Imam Hassan, assis sur le siège de l’Emir des croyants (béni soit-il), était en train de répondre aux questions des gens.  En voyant «  Hababah Waliyyah », le vénéré Imam Hassan, l’appela et lui dit : «  Ô Hababah apporte ce que tu as sur toi ». Habaha offrit  la petite pierre à l’Imam (béni soit-il), pour le sceau de l’Imamat. Puis, sous l’Imamat de l’Imam Hussein (béni soit-il), Hababah se présenta un jour à la mosquée du prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens). L’Imam Hussain (béni soit-il) aussi se trouvait dans la mosquée. Il appela Hababah et lui souhaita la bienvenue. Ensuite, Hababah lui donna cette petite pierre pour le sceau de l’Imamat. 2[2]

  1. L’attitude et les comportements du prophète( que Dieu le bénisse, lui et les siens) et les Imams Infaillibles( que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur eux), vis-à-vis des disciples et des gens inconnus

 

De nombreux hadiths, preuves et documents sont disponibles qui nous expliquent  l’attitude et les comportements que le prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) les Imams Infaillibles (bénis soient-il) réservaient aux  disciples et aux gens inconnus ; ce qui constitue un exemple parfait à suivre pour mettre de la morale dans les relations sociales. Les cours et les prédications, donnés par le prophète(S.W.A) et les Imams infaillibles (bénis soient-ils), furent destinés à propager la science. Les gens se réunissaient autour d’eux pour apprendre la science et le hadith véridique. Ceci dit, l’Imamat des Imams Hassan et Hussein coïncidaient avec la domination oppressive de Mu’awiya et son fils, Yazid. L’étau se resserra autour d’eux. La situation s’améliora sous l’Imam Mohammad Baqir( béni soit-il) et l’Imam Jaafar Sadiq( béni soit-il). Ils organisèrent, à une grande échelle, des réunions de cours, de débats et de sermons. Donc, l’époque où vivaient les Imams Hassan et Hussein, bénis soient-ils, fut marquée par un climat d’intimidation et de répression. Seul, un groupe d’élites f fréquentait avec eux et leur posait, parfois, des questions sur les prescriptions islamiques. Donc, sont peu nombreux les hadiths qui rapportés de ces deux Imams dans les sources de hadith.

Maintenant, nous vous mentionnons quelques exemples sur la façon dont se comportaient les Infaillibles (bénis soient-ils), à l’égard disciples, des invités et des gens inconnus.

  1. Le noble prophète de l’Islam (que Dieu le bénisse, lui et les siens), dit : «  Comportez-vous, avec douceur et gentillesse, vis-à-vis de celui à qui  vous apprenez (la science), ainsi que vis-à-vis de celui de qui vous apprenez ». 3[3] « Les prophètes et les justes avaient comme habitude d’être de bonne humeur et de se serrer les mains, au moment d’une rencontre ». 4 [4]
  2. Pour vous donner un autre exemple, l’on vous vous citer celui d’Aban Ibn Taqlab. Ce dernier se rendit auprès de l’Imam Sadiq (béni soit-il). En le voyant, le vénéré vint, tout de suite, l’accueillir, et ils se serrèrent la main, l’Imam le prit dans son bras et lui souhaita la bienvenue. 5[5]
  3. L’un des jurisconsultes chiites (Faqih), a convaincu, lors d’un débat, preuve et document à l’appui, une personne Nasibi( ennemi de l’Imam Ali et de ses descendants). Un jour, ce jurisconsulte chiite se rendit auprès de l’Imam Hadi (béni soit-il). Y étaient présents, un certain nombre des Alaouites et Bani Hashim. Le vénéré Imam ( béni soit-il), afficha un grand respect à ce jurisconsulte chiite, ce qui n’a pas plu aux notables présents, à cette réunion. Les Alaouites n’ont rien dit, mais une personne appartenant aux Bani Hashim (la famille de Hashim), s’adressa au vénéré Imam et dit : «  Ô fils du messager de Dieu ! Préférez-vous une telle personne ordinaire aux descendants du prophète et des Imams, fils d’Abou Talib et de Hashim ? le vénéré Imam Hadi, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui, dit : «  Gardez-vous d’être au nombre des gens à propos de qui, Dieu dit : «    N'as-tu pas vu comment agissent ceux qui ont reçu une part du Livre, et qui sont maintenant invités au Livre d'Allah pour trancher leurs différends; comment un groupe des leurs tourne le dos et s'esquive? ». 6 [6] «  Soumettez-vous au verdict du coran » leur-dit l’Imam ? «  Oui » ! répondirent-ils.  Et le vénéré Imam de poursuivre : Dieu dit « Ô vous qui avez cru! Quand on vous dit : "Faites place [aux autres] dans les assemblées", alors faites place. Allah vous ménagera une place (au Paradis) Et quand on vous dit de vous lever, levez-vous. Allah élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est parfaitement Connaisseur de ce que vous faites ».  Et le vénéré Imam de préciser : «  Dieu  préfère le croyant à non croyant et préfère le croyant savant au croyant non savant ». Par conséquent, comment se fait-il que vous me reprochiez d’avoir une estime à l’égard de cet homme, alors que Dieu a élevé son degré ? … » 7[7]
  4. «  Sulami », La servante de l’Imam Mohammad Baqir( béni soit-il), dit : «  Chacun des frères ( en religion), qui venait chez l’Imam, il lui fournissait la nourriture, le vêtement et l’argent. Et il lui disait : «  la bienfaisance et la valeur du monde d’ici-bas consistent à venir en aide aux frères et amis ». 8 [8]
  5. L’Imam Hassan Askari( béni soit-il), dit : «  Un jour, deux croyants se sont invités, chez l’Emir des Croyants ( béni soit-il). Le vénéré se leva, les respecta et les faire asseoir en haut de l’assemblée. Il s’assoit,  lui-même, devant eux. L’imam ordonna de leur préparer un repas. Une fois préparé, l’on leur apporta le repas. Lorsqu’ils terminèrent leur repas, Ghabar, servant du vénéré Imam Ali apporte de l’eau pour que les invités se lavent les mains. Soudain, le vénéré Imam Ali se leva, prit le récipient de l’eau de Ghabar pour qu’il verse, lui-même, de l’eau sur les mains des invités. Très émus par ce geste de modestie du vénéré Imam Ali, l’invité dit : «  Ô mon Mwla (patron, maître), Dieu nous voit. Je ne peux pas me permettre que vous versiez de l’eau sur mes mains ». L’Imam insista et lui dit, de nouveau, avec grande modestie : «  Assoit ! lave vos mains. Dieu nous voit. Il n’y aucune différence entre ton frère en religion et toi ». Donc, l’Imam versa, avec une grande modestie, de l’eau et l’invité se lava les mains ». Puis, l’Imam Hassan Askari (béni soit-il) dit : «  Quiconque prend Ali comme exemple à suivre dans de telles œuvres, sera son vrai adepte ». 9 [9]

Pour avoir plus d’information sur la Sîrah( la biographie), du noble prophète( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et les Imams infaillibles( bénis soient-ils), vous pouvez étudier les index suivants :

  1. « La Sîrah morale de l’Imam Sajjad( béni soit-il) », question 18473 ( Site : fr18054).
  2. «   Les sources principales de l’histoire et de la Sîrah des Infaillibles », question 3639 (Site : 3900)
  3. « La biographie et la personnalité de l’Imam Hassan (béni soit-il) », question 15824 ( Site : fr15596).

 

 

 

 


[1] “ Hababah Waliyyah”, qui a vécu, sous plusieurs Imams Infaillibles(bénis soient-ils), est une source digne de foi. RF : Hilli, Hassan Ibn Ali Ibn Davoud, Rijal Ibn Daviud, p.98, Edition de l’université de Téhéran, 1383 de l’hégire lunaire, Ha’eri Mazandarani, Mohammad Ibn Ismaël, Muntaha al-Maqal Fi Ahval al-Rijal , t.7, pp. 461 et 462, Institut Ale Al-Bayt( bénis soient-ils), Qom, première publication, 1416 de l’hégire lunaire, Naraqi, Abulqassem Ibn Mohammad, Sh’ab al-Maqal Fi Darajat al-Rijal, enquête et  correction : Ahmadi, Mohsen, p.254, Congrès de la commémoration de Naraqi( que Dieu l’accueille dans son paradis), Qom, deuxième publication, 1422 de l’hégire lunaire.

[2] Kulayni, Mohammad Ibn Yaqoub, al-Kafi, t.1, pp.346 et 347, enquête et correction : Qaffari, Ali Akbar et Akhoudi, Mohammad, Dar ul-Kutub al-Islamiya, Téhéran, quatrième publication, 1407 de l’hégire lunaire.

[3] Shahid Thani, Zein al-Dinn Ben Ali, Maniyat al-Murid, enquête et correction : Mukhtari, Riza, p.193, Maktab al-‘Ilam Al-Islami, Qom, première publication, 1409 de l’hégire lunaire.

 

[4] Waram Ibn Abî Firâs, Massoud Ibn Issa, le Recueil de Waram, t.1, p.29, Maktab-e Faqhi, Qom, première publication, 1410 de l’hégire lunaire.

[5] Najashi, Ahmad Ibn Ali, Rijal al-Najashi, p.11, Institut des Publications Islamiques, Qom, sixième publication, 1986.

[6] La sainte sourate 3, le verset 23.

[7] Tabarssi, Ahmad Ibn Ali, Al-Ihtijaj Ala Ahl al-Jadj,  Enquête et correction : Khorassan, Mohammad Baqir, t.2, pp.454 et 455. Edition Morteza, Mashhad, première publication, 1403 de l’hégire lunaire.

[8] Majlissi, Mohammad Baqir, Bihar al-Anwar, t.46, pp.290 et 291, Dar al-Ihya Al-Tharath al-Arabi, Beyrouth, deuxième publication, 1403 de l’hégire lunaire.

[9] Idem, t.72, pp.117 et 118.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire