Recherche avancée
visiter
5258
Date de mise à jour: 2011/12/31
Condensé de la question
Eu égard aux versets et les Riwayats, je vous prie d’expliquer, s’il vous plaît, à qui il faut donner la primauté et la prééminence, les Saints Imams ou le coran ?
Question
Eu égard aux versets et les Riwayats, je vous prie d’expliquer, s’il vous plaît, à qui il faut donner la primauté et la prééminence, les Saints Imams ou le coran ?
Résumé de la réponse

Dans divers hadiths, dont celui de Thaqlayn, les gens de la Demeure du prophète sont présentés comme ceux ayant le même rang que le noble coran. Ces hadiths indiquent que la descendance du noble prophète est associée au noble coran. Dans certains recueils de hadiths, tout comme ce qui fut précisé dans le hadith de Thaqlayn, le coran est présenté comme le Thaqal al-Akbar (le poids majeur) et Itrat al-Bayti (la descendance du prophète), sont considérés comme le Thaql al-Asghar (le poids mineur). Concernant le fait de savoir pourquoi les gens de la Demeure sont considérés comme le Thaqal al-Asghar et le coran comme le Thaqal al-Akbar, il faut dire : le coran est la parole de Dieu et sa crédibilité émane de son essence; il n’a pas besoin de l’approbation d’autrui, mais la crédibilité de la parole des autres a besoin de l’approbation d’une source concordante par nature  comme le noble coran. Cela veut dire que la crédibilité de la descendance du prophète (les Gens de la demeure prophétique), relève de la crédibilité du noble coran ; car c’est le coran qui authentifie la crédibilité de la parole du Messager de Dieu, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Le noble coran dit «  Ce que le messager vous apporte, prenez-le, et de ce dont il vous empêche, abstenez-vous ». Avec cette parole, le noble coran, donne de la crédibilité à la parole du Messager de Dieu (SAW), qui dit : « je vous laisse les Thaqalayn : le livre d'Allah et ma famille ». Or, l’îtrat (la descendance du prophète, les gens de la demeure), a le même rang et le niveau de crédibilité que le coran, quoique que la crédibilité de la parole du Messager de Dieu(SAW), est inhérente à l’affirmation et à l’approbation du coran. C’est pour cette raison que le coran est le Thaqal al-Akbar (le poids majeur, la charge la plus importante), et la descendance du prophète est le Thaqal al-Asghar (le poids mineur). Cependant une telle interprétation n’est pas incompatible avec l’homogénéité de la vérité du coran et celle de la descendance du prophète.

Réponse détaillée

En guise d’introduction, il faut dire que divers hadiths considèrent que la descendance du noble prophète(les Gens de la Demeure), possèdent le même rang que le coran et y sont associés. A ce propos, le noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et ses siens, dit : «  « je vous laisse les Thaqlayn : le livre d'Allah et ma famille ». 1 [1]

Dans l’une des Ziyârats du vénéré Imam Hussein ( béni soit-il), il est dit : «  Salut à toi, ô Amin al-Rahman ( Digne de confiance clément), salut à toi, ô Shârik al-Qur’an ( associé du Coran),  salut à toi, ô Amud al-Dinn ( Pilier de la religion),… 2[2] L’apparence de ces hadits indique que tous les deux( le coran et la descendance du prophète), représentent la même vérité et aucun d’entre eux n’a une prééminence sur l’autre. Ce alors que certains hadith présentent le noble coran comme le Thaqal al-Akbar(le poids majeur) et la descendance du prophète (les Gens de la Demeure) comme le Thaqal al-Asghar. On peut en mentionner comme exemple ce hadith du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), qui dit : « « Je suis sur le point d'être rappelé et de répondre [à ce rappel] ; je vous laisse les Thaqalayn : le livre d'Allah - il est puissant et glorifié - et ma famille. Le livre d'Allah, une corde tendue du ciel à la terre, et ma famille, les gens de ma maison. Celui Qui est Doux m'a informé qu'ils ne se sépareront pas jusqu'à ce qu'ils reviennent vers Moi auprès du Bassin. Regardez donc bien comment vous vous comporterez avec eux après moi. » 3 [3]

Le vénéré Imam Ali, que Dieu le bénisse, dit : «  J’ai pratiqué le Thaqal al-Akbar, c'est-à-dire le noble coran et je vous laisse le Thaqal al-Asghar ». 4[4] Ces interprétations ne montrent-elles la prééminence du noble coran par rapport aux Gens de la Demeure ? Des hadiths de ce genre sont-ils en contradiction avec l’homogénéité de la vérité du coran et des Gens de la demeure prophétique (que la paix et la bénédiction de Dieu soient avec eux) ?
En guise de réponse à cette question, certains savants estiment que quoique que l’imam «  le coran éloquent » a une priorité sur l’apparence du coran tel qu’il est entre les mains des gens comme des exemplaires, mais l’imam se résigne au Saint Coran réel(le vrai), la parole de Dieu. L’Imam l’enseigne et le propage et reste humble devant lui. Autrement dit, le coran réel, préservé dans la poitrine des Imams et dans les cœurs des croyants a une primauté sur les Gens de la Demeure prophétique (bénis soient-ils) ? Les Imams sont sacrifiés pour préserver et sauvegarder ce coran. Autrement, le coran s’applique à deux choses : l’exemplaire publié ou manuscrit qui se trouve entre les mains des gens, et ce qui fut révélé par l’intermédiaire de l’Archange Gabriel au noble prophète de l’islam, que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants. C’est pour la sauvegarde de ce coran que les Imams infaillibles ont sacrifié leur vie. C’est ce coran qui représente le Thaqal al-Akbar (le poids majeur). Et les Gens de la Demeure prophétique représentent le Thaqal al-Asghar. Il faut, certainement, savoir que l’Imam est le coran éloquent à qui il faut obéir et il ne faut, en aucune circonstance, lui désobéir, sous prétexte de respecter l’exemplaire du coran, ce qui se passa lors de la guerre de Siffin où Mu’awiya procéda à une ruse et fit mettre sur des lances de ses soldats des exemplaires du coran pour dissuader l’armée du vénéré Imam Ali de poursuivre la bataille et ce à un moment où cette dernière allait remporter la victoire définitive. 5 [5]

Certains sont d’avis que le coran est le Thaqal al-Akbar et que tous les prophètes et Proches amis de Dieu furent envoyés pour transmettre au peuple les messages de Dieu et d’appliquer les prescriptions. Donc, le coran est, impérativement, la preuve majeure. Dans un hadith, les Thaqalayn (les deux poids), sont assimilés à deux doigts ; ce qui veut dire qu’ils ne se sépareront jamais. 6[6] D’aucuns ont estimé que le coran sans les Gens de la Demeure prophétique et ces derniers sans le coran, ne peuvent mener l’homme à sa destination.  Le Coran et les Gens de la Demeure prophétique représentent la même vérité. Ils sont, tous les deux, la révélation et la parole de Dieu qui parlent aux gens, nuit et jour. Donc, la parole du coran et celle des Gens de la Demeure prophétique sont, d’une manière égale à égale, une preuve crédible. 7[7] Ils sont, tous les deux, un lien indissoluble, un chemin droit et un axe unificateur. 8 [8]Autrement dit, il ne s’agit pas d’expliquer la suprématie du coran sur les Gens de la Demeure, car ils sont, tous les deux, la source des connaissances divines.  Le coran est la parole de Dieu et sa crédibilité émane de son essence; il n’a pas besoin de l’approbation d’autrui, mais la crédibilité de la parole des autres a besoin de l’approbation d’une source concordante par nature  comme le noble coran. Cela veut dire que la crédibilité de la descendance du prophète (les Gens de la demeure prophétique), relève de la crédibilité du noble coran ; car c’est le coran qui authentifie la crédibilité de la parole du Messager de Dieu, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Le noble coran dit «  Ce que le messager vous apporte, prenez-le, et de ce dont il vous empêche, abstenez-vous ». 9[9] Avec cette parole, le noble coran, donne de la crédibilité à la parole du Messager de Dieu (SAW), qui dit : « je vous laisse les Thaqalayn : le livre d'Allah et ma famille ». Or, l’îtrat (la descendance du prophète, les gens de la demeure), a le même rang et le niveau de crédibilité que le coran, quoique que la crédibilité de la parole du Messager de Dieu(SAW), est inhérente à l’affirmation et à l’approbation du coran. C’est pour cette raison que le coran est le Thaqal al-Akbar (le poids majeur, la charge la plus importante), et la descendance du prophète est le Thaqal al-Asghar (le poids mineur). Cependant une telle interprétation n’est pas incompatible avec l’homogénéité de la vérité du coran et celle de la descendance du prophète. 10 [10]

Pour comprendre des hadiths sur ce sujet, il faut tenir compte de quelques points :

1-       Certes, la vérité du Coran et des Gens de la Demeure prophétique existent auprès de Dieu. Ils jouissent d’une sorte d’union. Cette vérité fut léguée au noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), et elle se manifeste, apparemment, sous deux formes différentes, dont l’une est revient au noble Coran et l’autre aux Gens de la Demeure prophétique.   Tous les deux, à savoir, le Coran et les Gens de la Demeure prophétique sont perçus comme l’héritage du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Selon certains hadiths, pour présenter les Thaqalayn, le prophète (SAW), dit : « « Je suis sur le point d'être rappelé [par Allah] et de répondre [à ce rappel]. Je vous laisse les Thaqalayn [les deux poids] : le Livre d'Allah et ma Famille, les Gens de ma maison. Celui Qui est Doux [Allah] m'a informé qu'ils ne se sépareront pas jusqu'à ce qu'ils reviennent vers moi près du bassin, comme mes deux doigts (Il a rapproché ses deux index). Je ne dits pas comme ces deux doigts (en montrant ses doigts, index et médium), pour l’un soit supérieur par rapport à l’autre. » 11[11]

2-       Quoique que certains hadiths ait, éventuellement, fait allusion au premier point, cependant, certains autres mettent en exergue le fait que le Coran représente le Thaqal al-Akbar (le poids majeur). Il existe des preuves et des indices qui montrent que là il n’est pas question   de faire une comparaison entre la vérité du coran et la vérité de l’homme parfait, c'est-à-dire la vérité de Wilayat, 12.[12] De même ce hadith n’a pas voulu faire une comparaison entre l’existence des Gens de la Demeure prophétique et l’existence écrite du coran tel qu’il existe sur le papier et se trouve entre les mains des gens ; car l’un d’entre eux n’a pas la prééminence sur l’autre. En outre, ce hadith veut présenter aux gens l’héritage du noble prophète de l’islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants). Quoique la vérité du Coran, la vérité de Wilayat, ainsi que le Coran et les Gens de la Demeure sont considérés comme l’héritage du noble prophète (SAW), mais, il est fort improbable que le noble prophète(SAW), voulait véhiculer ce sens profond aux gens qui étaient présents et à qui il s’adressait. Le noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens, voulut faire évoquer les points suivants :
A. Les gens de la Demeure prophétiques sont les exégètes des enseignements qui existent dans le coran littéral.

B. Il ne faut pas prendre distance avec les enseignements des Gens de la Demeure prophétique.

Il est évident que dans cette comparaison aussi, la parole du coran se situe au même niveau que celui des gens de la Demeure prophétique et il semble que ces deux paroles sont émises d’une même source. 13 [13]Les Gens de la Demeure sont présentés comme le Thaqal al-Asghar, car la crédibilité de leur parole émane du Coran, autrement dit, c’est le Coran qui présente les Infaillibles (bénis soient-ils) et fait de leur parole une preuve. En outre, c’est le coran qui est une source concordante des paroles des Infaillibles (bénis soient-ils). De ce point de vue, l’on peut considérer le coran comme le Thaqal al-Akbar.

3. Si l’on fait une comparaison entre coran littéral dont l’exemplaire se trouve entre les mains des gens et les Infaillibles, que la paix et la bénédiction de Dieu soient avec eux, ( en qualité du coran éloquent), dans ce cas, les Gens de la Demeure sont considérés comme le Thaqal al-Akbar et ont une primauté sur le coran exemplaire ou manuscrit ; car ce sont les Gens de la Demeure prophétique qui devront expliquer et interpréter les vérités cachées du coran écrit ou littéral, et sans eux, les réalités du coran ne seraient pas parvenus aux gens. Et c’est dans cela qui réside le secret de l’attitude du vénéré Imam Ali (béni soit-il), lors de la bataille de Siffin où les exemplaires du noble coran furent brandis sur des bouts de lances. 14[14]

 



[1] Saffar, Mohammad Ibn Foroukh, Basa’el al-Daradjat, p. 414, Publications de la bibliothèque de l’Aytaollah Mara’shi, Qom, 1404 de l’hégire lunaire.

[2]  RF: Ibn Tawouss, Iqbal al-amal, thèse de Jawad al-Qiyoumi al-Esfahani, t. 3, p. 341, Qom, Moharram 1416 de l’hégire lunaire.

[3] Majlissi, Mohammad Baqer, Bihâr al-Anwar, t. 23, p. 106, Institut al-Wafa, Beyrouth, Liban, 1404 de l’hégire lunaire.

[4] La Voie de l’Eloquence (Nahj-ul-Balâghah), sermon 87, p. 120.

[5] RF: Explication de l’Ayatollah Tabrizi sur le livre “ Sirat al-Nijat Fi Ajwabah al-Istifta’at », t. 2, pp. 566-567 ; Qom, 1417 de l’hégire lunaire. RF : La revue Intezar-e Mu’oud «  L’attente du Promois), n° 19, Mahdawiyat dans le Coran, éditorial.

[6] Sobhani, Ja’far, Ce qu’on entend de Thaqal al-Akbar et de Thaqal al-Asghar.

[7] “ Il ne s’exprime pas par la passion, [ ce qu’il dit], n’est pas qu’une Révélation[ qui lui est ] révélée » ; la sainte sourate 53, les versets 3 et 4.

[8]  Le Coran est le vrai et le faux n’y a aucune place. «  Le faux ne lui vient ni avant ni après lui. C’est un Livre descendu du sage signe de louange », la sainte sourate 41, le verset 42. Les gens de la Demeur prophétique aussi sont le vrai et le faux n’y viennent, absolument, pas. Majlissi, Mohammad Baqer, Bihâr al-Anwar, t. 28, p. 369. Idem, t. 29, p. 17. Voir aussi : Allamah Abdul al-Hussein, Al-Qadir Fi al-Kitab Wa al-Sunna Wa-Al-Adab, t. 3, p. 177, publié par le Centre Al-Qadir, Qom, 1416 de l’hégire lunaire.

[9] La sainte sourate 59, le verset 7.

[10] RF: Ahmadi, Habibullah, « Imam Ali ( béni soit-il), le modèle à suivre dans la vie », P. 73, Editions Fatimiya, Qom, 1999 .

[11] Bihâr al-Anwar, t. 23, p. 130.

[12] Concernant la vérité de l’homme parfait et la prise de conscience de cette vérité, RF: Tarkhan, Qassem, Publications Chelcheraq, 2010.

[13] Nous croyons que les Infaillibles reçoivent leur savoir et leur science de la part de Dieu. Autrement dit, ils sont dotés d’une science divine. Pour plus d’information : Tarkhan, Qassem, «  La personnalité et le soulèvement de l’Imam Hussein( béni soitt-il), p. 150, première publication, Editions Chelcheraq, 2009.

[14] Lors de la bataille de Siffin, lors que Mu’awiyah fit mettre les exemplaires du coran au bout des lances de ses soldats, le vénéré Imam Ali( béni soit-il), dit : «  Ils ne sont pas partisans du coran. Craignez Dieu, ouvrez vos yeux. Si vous ne prenez pas conscience, vous serez éparpillés et égarés. Vous le regretterez, mais ce regret ne vous sera pas utile ». Daylami, Cheikh Hassan, Irshad al-Qolube Ila al-Thavab, t. 2, p. 225, Editions Sharif-e Razi, Qom, 1412 de l’hégire lunaire.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire