Recherche avancée
visiter
52785
Date de mise à jour: 2010/09/23
Condensé de la question
L’âme peut – elle arriver à percevoir les choses dans ce monde après la mort ?
Question
On dit que « l’esprit du mort est conscient dans l’autre monde » Qu’est – ce qu’on entend par là ? Comment perçoit –il ? Sont –ils en relation avec le monde par l’intermédiaire des anges ?
Résumé de la réponse

Les versets coraniques et les propos des Imams infaillibles (as) révèlent que l’esprit peut revenir dans ce monde après la mort et avoir les nouvelles de sa famille… et non seulement le rôle des anges en tant qu’intermédiaire dans ce phénomène est indéniable, il s’avère même qu’ils y participent. Il est mentionné dans certains hadiths :

1- « En réalité le croyant rend visite à sa famille. Elle voit ce qui lui fait plaisir et ce qui n’est pas appréciable lui est caché ».

2- « Dieu met un ange en sa compagnie afin de lui montrer les choses qui lui feront plaisir et… ».

Réponse détaillée

Il faut évoquer quelques points pour bien comprendre la question :

1- L’homme a deux dimensions : Le corps et l’âme. L’existence de l’âme ou l’esprit est une réalité que nul ne peut renier. L’âme est une substance virtuelle vivante, puissante, savante et libre (c’est la conscience ou le psychique)[1]. L’âme dans le corps est une réalité dispositionnelle, c’est – à – dire qu’elle est pourvue de vie à l’origine et le corps reste vivant aussi longtemps que l’âme y demeure. Dès qu’elle quitte le corps, celui – ci perd sa vitalité et se détériore progressivement, l’âme continue à vivre après avoir quitté le corps[2].

2- Les recherches rationnelles peuvent s’intéresser aux questions générales comme la pérennité de l’âme et la nécessité de la résurrection.  On ne peut avoir les détails sur la question de l’âme après la mort qu’à travers la révélation divine et les explications des Imams infaillibles (as).

3-Les versets coraniques et les propos des Imams infaillibles (a     s) révèlent que l’âme peut s’imprégner des choses de ce monde après la mort. Voici quelques exemples de hadiths :

1- Ishaq ibn Ammar demanda à l’Imam Kazim (as) : « Le croyant rend – il visite à sa famille ? Oui, répondit l’Imam. Combien de fois, repris – je ? L’Imam répondit : « C’est en fonction de leurs qualités et leurs vertus. Certains d’entre eux viennent chaque jours, d’autres tous les trois jours ». Ishaq Ibn Ammar dit : « J’ai retenu des propos de l’Imam qu’un petit groupe rend visite à leurs familles tous les vendredis ; Je demandai alors à quelles heures ils venaient rendre visite ? Lorsque le soleil disparaît ou quelque chose de ce genre, répondit l’Imam. Dieu le lâche avec un ange afin de lui montrer des choses qui le rendront joyeux et entendre de lui des choses qui vont le rendre triste »[3].

2- L’Imam Sadiq (as) dit : « En vérité, le croyant rend visite à sa famille. Il voit dont ce qui lui plait et voit couvert ce qui ne lui est pas agréable. Le mécréant rend aussi visite à sa famille. Elle voit se qui fait son malheur, mais il ne voit pas ce qui lui fait plaisir ». L’Imam dit : « Un petit groupe vient en visite tous les vendredis, et d’autres rendent visite en fonction de leurs actes »[4].

3- Etant donné que les anges sont placés dans la chaine verticale des causes et formes des instruments pour Dieu, il n’est pas exclue que les âmes reviennent dans ce monde par la volonté de Dieu et s’imprègnent des nouvelles de leurs familles… Il est possible que les anges jouent le rôle d’intermédiaire dans ce phénomène, tout comme on le voit dans les hadiths.



[1] - Si on parle du rapport entre l’âme et le corps et l’interaction entre les deux, on désignera cela par esprit. Et si on parle de l’âme séparée du corps on la désigne par l’âme.

[2] - Traduction Tafisr Al Mizan, vol 19, page 344

[3] - Behar Anouar, vol 6, page 268

[4] - Kafi, vol 3, page 230

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire