Recherche avancée
visiter
8570
Date de mise à jour: 2012/05/08
Condensé de la question
Une personne qui est atteinte de la maladie du vitiligo (Brass en arabe), et dont les taches n’existent pas dans les parties manifestes de son corps, doit-elle en avertir son futur conjoint ? Si elle n’en dit rien à son conjoint, quel est sera le décret d’un tel mariage ?
Question
Bonjour ! Je voudrais savoir, s’il vous plait, si une personne qui est atteinte du vitiligo, une maladie qui se caractérise par des taches blanches sur la peau, mais qui n’a pas des taches blanches sur des parties manifestes de son corps, doit-elle en avertir son futur conjoint et si elle n’en dit rien à son conjoint, quel en sera le décret d’un tel mariage ?
Résumé de la réponse

Bureau de l’honorable Ayatollah ol-Ozma Khamenei (que Dieu étende son ombre) :

Ce n’est pas nécessaire, s’il n’est pas interrogé sur le sujet.

 Bureau de l’honorable Ayatollah ol-Ozma Makarem Shirazi (que Dieu étende son ombre) :

Si les deux parties ont posé la santé comme une condition au mariage, tout défaut donne le droit à invalider le mariage.

 Bureau de l’honorable Ayatollah Safi Golpayegani (que Dieu étende son ombre) :

Le Brass est une maladie de peau. Il incombe aux médecins de la diagnostiquer. Quant au mariage, si le conjoint se rend compte, après le mariage, que la conjointe était, déjà, atteinte du vitiligo, il peut résilier le contrat du mariage.

Réponse de l’honorable Ayatollah Mahdi Hadavi Tehrani (que Dieu lui accorde sa bénédiction) :

Il n’est pas obligatoire de mettre au courant son futur conjoint de sa maladie. mais s’il s’en aperçoit dans l’avenir, il aura le droit de résilier le mariage.

Lien vers le site d’Istifta’at (Code 1205).

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire