Recherche avancée
visiter
44505
Date de mise à jour: 2008/10/03
Condensé de la question
Que dit l'Islam à propos du pari dans les compétitions islamiques?
Question
Je voudrais savoir que dit l'Islam à propos du pari? Miser avec mon propre argent dans les compétitions sportives (course hippique, football, tennis, etc) est-il autorisé?
Résumé de la réponse

Le pari dans les compétitions, dans le sens où les parties en compétition conviennent que si une personne perdait le jeu, elle devrait donner quelque chose au gagnant ou faire quelque chose pour lui, est interdit (Haram). Il en est de même, lorsque les spectateurs font le même pari. Bien entendu, cette interdiction comporte une exception pour les compétitions hippiques et les concours de tir.[1] L'exception intervient dans les cas où le gouvernement, un organisme, une association ou un tiers offre un bien, un prix ou un cadeau au gagnant. Dans les cas précités, miser et parier n'est pas interdit. Mais si dès le départ une somme d'argent est réclamée aux parties en compétition pour les frais et dont une partie est destinée au prix, étant donné que ce prix est obtenu des biens du perdant, cela est considéré comme un pari et c'est interdit.[2] Certaines sources d'imitation, ne font pas de distinction entre le pari matériel et moral. Elles estiment que même si le pari exige du perdant de faire la lecture du noble Coran pour le gagnant, il s'agira d'une clause illicite.[3] Mais d'autres pensent que le pari moral ne pose pas de problème.[4] Si les parties au jeu ou en compétition ne sont pas sérieuses dans le pari et ne fixe pas une mise en pariant pour le loisir et par plaisanterie, sans engager d'obligation, cela ne posera pas de problème non plus.



[1] Cf Towzih al-Massael (Guide pratique du Musulman) de l'Imam Khomeiny, vol.2, p.962, Insititut de la publication islamique, al-Tabaa al-Thameneh, Qom, 1424 de l'Hégire lunaire; Seyyed Mohsen Mahmoudi, "de nouveaux problèmes dans l'optique des Oulémas et des sources d'imitation", vol.1, p.107, les éditions scientifiques et culturelles de Saheb al-Zaman, 14ème édition, 2004; Cf les sites web des sources d'imitation concernant les consultations sur les questions religieuses; L'Ayatollah Sistani: http: // www.sistani.org

[2] Cf le site web de l'Ayatollah Bahjat concernant les consultations sur les questions religieuses: htt:// www.mt-bahjat.com

[3] Cf le site web de l'Ayatollah Makarem Shirazi concernant les consultations sur les questions religieuses: http: // www.makaremshirazi.org

[4] Cf le site web de l'Ayatollah Sistani concernant les consultations sur les questions religieuses: http: // www.sistani.org

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire