Recherche avancée
visiter
5478
Date de mise à jour: 2013/03/05
Condensé de la question
Est-ce que les chiites tels que les sunnites ont une série d’initiations Soufites et gnostiques ? Peut-on avoir un tel parcours gnostique dans le monde chiite d’aujourd’hui ? Et si c’est possible, par où commencer ? Peut –on suivre cette voie sans l’aide d’un éducateur et d’un vieux accompli ?
Question
Le but de mon message est de poser une question en ce qui concerne la gnose pratique. Est-ce que les chiites tels que les sunnites ont une série de pratiques Soufites et gnostique (Je fais allusion par exemple à la série des actes des Kadirites et des Nakchibandiya..) ? Personnellement, j’ai quelques informations sur les principes de base de la gnose pratique. Par exemple, l’homme a vraiment un cœur, l’un des buts ou le plus grand but des prophètes consiste à élever ce cœur ou cette âme. Réellement, une fois la clairvoyance interne acquise (le cœur), nous pouvons dire comme le premier imam des chiites : «je n’adore pas un Dieu que je ne vois pas » ou alors Nous dirons du moins : «Seigneur, favorise afin que je te vois avec mon cœur ». La clairvoyance de l’âme équivaut à l’unicité de l’illumination, et cela se consolide avec l’idée selon laquelle : «il n’y a personne dans la maison en dehors de lui… » Si selon les chiites, on peut dans ce monde réaliser un tel prodige, c’est que dans l’Ouzbékistan aussi, une telle évolution spirituelle chiite est possible. Nous les Ouzbek, pouvons en même temps que nous vivons dans la société (c’est-à-dire le où tout les actes qui sont mauvais s’accomplissent et tout ce qui est bien est abandonné, dans un monde où nos sens, nos oreilles, nos yeux sont notre peaux, nos os sont bourrés des choses interdites ». Est-ce que nous pouvons suivre un tel parcours spirituel ? Et si c’est possible, par où commencer ? Peut-on suivre cette initiation sans l’aide d’un éducateur ou d’un vieux accompli ?
Résumé de la réponse
Dans le monde du chiisme, il y a eu plusieurs gnostiques qui ont acquis leur enseignement à partir des ressources pures des imams. De manière générale, le fond de l’école du chiisme n’est rien d’autre que la connexion à la spiritualité, la connaissance de Dieu qu’on retrouve dans  le miroir de l’existence de l’imam.
Dans le monde d’aujourd’hui, non seulement l’initiation spirituelle gnostique est la purification de l’âme sont possible, elles font également partie des nécessités importantes, car l’acquisition de la piété interne dans un monde plein de technologies et bien d‘autres éléments apparents est quelque chose de difficile, mais cela n’empêche pas qu’on puisse atteindre le niveau d’élévation spirituelle. Et arriver à s’en sortir dans un tel contexte élève vers le niveau le plus élevé de l’illumination et qu’on ne puisse trouver que dans l’école chiite.
 
Réponse détaillée
LA GNOSE ET LE CHIISME
On peut avec plusieurs arguments et de différentes manières établir la relation étroite entre la vraie gnose et l’école chiite. Et même beaucoup de gnostique parlent de l’uniformité dans entre ces deux entités. Nous avons par exemple Sayyed Heidar Amoli l’un des illustres gnostiques islamiques qui dit à ce sujet : «la vision du chiisme et la gnose constituent une seule réalité et aboutit à une même vérité car la source et la référence de l’ensemble des sciences chiites conduisent à l’imam Ali (as) et après lui, ses enfants et les petits fils. Et de même, en ce qui concerne la vraie gnose (Al Soufiya). En effet, il n’attribue leurs connaissances et leurs illuminations qu’à lui et à ses enfants. Nous sommes sans ignorer que la base de la gnose et les suites gnostiques aboutissent soit à Koumeil ibn Ziyad Nakhi l’un des disciples particuliers de l’imam Ali (as) ou à Hassan Basri. Hassan Basri fait partie des grands disciples et des épris de l’imam Ali (as). D’autres se rattachent à l’imam Ja’far Sadiq (as) qui fait partie des petits enfants de l’imam Ali (as) et qui est l’imam investi par Dieu…Non seulement les imams chiites étaient les leaders de la législation, les guides de la voie et également les éducateurs et les initiateurs. »[1]
L’analyse de l’unicité réelle entre ces deux demande un cadre beaucoup plus élargie qu’on peut analyser aussi bien du point de vue historique que par rapport au contenu. Mais ce qui est sûr, c’est le pivot central de la gnose.  Que ce soit du point de vue théorique, que des facteurs externes, qui n’est rien d’autre que l’homme parfait, le reflet de Dieu vivant, les imams chiites indubitablement constituent les cas les vrais exemples de ce rang élevé. Et à l’époque de l’occultation c’est-à-dire l’époque de la fin du temps, l’imam du temps plus précisément le douzième imam est le maitre de tous les gnostiques. Christ et le Messie (les gnostiques vivants) sont les représentants et les disciples de l’imam du temps.
Donc, non seulement dans le chiisme on a beaucoup de gnostiques, nous avons plusieurs gnostiques qui tirent leurs enseignements de la source pure des imams. On peut dire de manière générale que la nature même de l’imamat et de la succession dans le chiisme n’est fondée que sur l’élévation spirituelle, la connaissance de Dieu qu’on trouve en l’imam. C’est ce qu’on appelle « Wilayat ul Takwiniya » ou encore l’autorité dans l’ordre universel. Dans la définition gnostique, l’imam signifie le cœur de l’univers. La cime du monde contingent qui est la manifestation de l’ensemble des attributs et des noms de Dieu.
LA SUITE DU SOUFISME
La question de l’acquisition et de la connexion dans la suite de l’itinéraire gnostique provient de la relation d’attachement et d’intégrité entre gnostiques complets et le maitre. En guise d’exemple, on peut parler de la relation entre Shams, Tabrizi et Molawi. Toutefois, tout épris qui établi une relation avec un gnostique n’atteint pas forcément le cadre le plus complet d’initiation. D’autre part, nous savons que plusieurs gnostiques par voie intérieure ont acquis la source d’illumination (certes, selon les chiites, cela provient de l’orientation interne de l’imamat ». Raison pour laquelle la plupart d’entre eux, malgré le fait qu’ils aient la permission de beaucoup de gnostiques, ils ne se rattachent pas à une personne particulière ou à une procédure déterminée par un contemporain en ce qui concerne leur acquisition de la vérité mystique. Nous avons par exemple Ibn Arabi qui présente Hizr comme son maitre.
Vu le contexte, après leurs morts, plusieurs gnostiques dans leur voie, leur illumination, on continuait à rattacher leur illumination à lui, malgré le fait que parfois certains ont été victime d’altération. Ce sujet parvenu à un point où une simple connexion à une série de pratiques mystiques ou une race et autres ne sauraient suffire pour exprimer l’appartenance à une école mystique originale.
Ce qui est sûr est qu’il a toujours existé parmi les gens des gnostiques complets et des hommes de Dieu et ils peuvent apparaitre dans n’importe quel costume à n’importe quel lieu. Et ils peuvent aider à l’initiation et l’éducation de ceux qui aspirent à élever leur âme. En effet, Dieu n’est pas avare et tout croyant véridique qui a besoin qu’on lui tienne la main verra arriver de la part de Dieu un gnostique authentique qui l’aidera à suivre le vrai chemin.
Raison pour laquelle, on ne saurait limiter la gnose dans un cadre relatif à une suite Soufite historique comme ils l’entendent. Au contraire, dans certains cas, la recherche gnostique n’a pas été un succès au sein des suites Soufites particulières de l’époque présente. On ne saurait considérer toute relation ou tout attachement d’une suite gnostique comme hérité de la vraie école divine qui exprime la nature même de la doctrine et de la législation des prophètes. Hafiz dit d’ailleurs : « la critique du Soufisme ne veut pas dire toute chose visible car la plupart des voies qu’on suit conduit en enfer.
Selon les gnostiques, le critère d’identification d’un vrai gnostique parmi les imposteurs et cet effet extraordinaire de l’amour divin qui illumine l’existence de la personne et cet effet se transmet dans la vie d’un vrai initié qui durant un bon bout de temps le ressent au fin fond de lui contrairement à celui qui prétend juste avec leurs bouches qu’ils sont des gnostiques et qui avec des propos et des affirmations prétendent suivre les propos des grands maitres de gnose. Une attitude qui aboutit à l’égarement des disciples qui viendront s’attacher à lui. Cela  a conduit à ce que beaucoup de gens aient une vision particulièrement négative sur la nature de la gnose elle-même.
GNOSE ISLAMIQUE DANS LE MONDE ACTUEL
La gnose islamique à une époque où la puissance de la technologie et ses effets ont envahi le monde ainsi que la corruption et la dépravation peut avoir plus de rôle pour sauver l’homme. La concrétisation d’une telle gnose est possible, elle fait également partie des nécessites car non seulement la piété de l’âme ne peut se consolider que dans la perception spirituelle et on ne peut pas juste se contenter de l’aspect apparent.
D’ailleurs, d’un point de vue, la compréhension de ces obstacles dans le monde moderne et le déploiement des différentes formes qui choses qui noient l’âme dans les turpitudes, l’athéisme et pousse à la toxicomanie et les suicides démontrent que plusieurs hommes sont entrée dans la gnose par contrainte à la fin du temps. Et ils présentent le plus de capacité à retourner totalement vers la spiritualité. Une spiritualité directe, effective que l’homme peut acquérir à travers la science et l’illumination. A partir de là, l’homme accèdera à la richesse de l’âme et manifestera une sorte de désintéressement total par rapport aux choses de ce bas monde et de la ruse qu’’elle présente c’est-à-dire les choses de ce bas monde.
Nous rappelons au début que la gnose n’est pas quelque chose qui se distingue de la religion et de la doctrine. Elle est même la vraie nature de la religion. Raison pour laquelle le programme de la gnose pratique dans le fond s’inspire de la législation divine. Avec la seule différence que la législation divine trouve un aspect beaucoup plus avec la lumière de la gnose est orienté vers un but beaucoup plus élevé. La législative en soi signifie la voie et la connaissance de Dieu. Et le but final de la gnose mène à cette même connaissance de Dieu. La législation islamique ne se limite pas essentiellement à une série de rites et de pratiques religieuses répandues aujourd’hui dans la société. Ce sont des directives pratiques, essentielles pour préserver la substance interne de l’homme et le propulser vers la propulsion, la connaissance de soi, et la connaissance de Dieu.
Si la législative et la piété sont observées selon les niveaux (qui le tout en fait constitue les dispositions morales de l’âme de l’homme), l’être développera en soi la capacité de recevoir la lumière spirituelle interne. On appelle cela « Carica » (la voie). Cette voie a n’abouti à rien d’autre que la vérité «Hakika ».
Le premier pas dans la voie de l’élévation de l’âme vers Dieu et  de l’initiation passe d’abord par le repenti et la décision absolue d’abandonner le péché, afin de remplir de manière générale les conditions nécessaires pour recevoir les directives divines. Ces directives peuvent se manifester à l’initié à différents moyens. L’opportunité de s’inspirer des hommes et d’élever ceux qui ont suivi une voie et qui sont devenus des modèles divins est un élément important pour obtenir les directives divines particulières. Bref, ce qui est important dans l’initiation est l’évolution dans la voie de la gnose et le fait de se faire tenir la main par un professeur accompli. L’homme le plus heureux est celui qui est en relation avec un tel homme complet.
Si le disciple de dans la voie de a gnose développe une volonté complète, quel que soit où il se trouve, Dieu le guidera. L’étude de la vie des grands gnostiques montre comment les gens de différentes ont été assistés par Dieu dans leurs vies. Et comme ils disent, certains ne s’attendaient même pas qu’un jour, ils allaient rencontrer des grands gnostiques. Raison pour laquelle, la puissance de Dieu pour guider les hommes ne se limite à aucun temps et cette puissance ne connait également aucune limite. De même, le niveau d’affection que les hommes de la vérité ont pour guider les autres hommes est au-delà de ce que les gens qui ont besoin d’être guidés développent en eux. Raison pour laquelle, la sincérité dans la sollicitation reçoit inévitablement une réponse positive de la part de Dieu. Ce qu’on voir rarement à notre époque, c’est l’engagement ferme d’abandonner totalement les choses du bas monde. Autrement dit, la guidance divine particulière attend tout serviteur.
Il convient également de rappeler que les grands gnostiques otn toujours existé dans le monde chiite. Et durant les derniers siècles, la plupart se sont livrés à l’orientation des jeunes initiés et ils ont éduqué beaucoup de disciples. Entre autres, nous avons l’exemple de l’Ayatollah Mirza Ali Agha Kazi, Molla Hossein Kali Hamdani, l’Ayatollah Ansari Hamdani et beaucoup d’autres qui se sont adonnés durant des années à éduquer et enseigner les disciples dans l’école chiite. Et aujourd’hui, plusieurs disciples ou ceux dont ignore l’identité sont en train d’éduquer d’autres initiés.
Pour conclure, nous vous demandons de consulter les articles de l’Ayatollah Mohammad Shouja’i pour avoir une idée générale en ce qui concerne la voie pour l’initiation de la gnose pratique, un ouvrage en trois volumes.[2] Dans cet ouvrage, les étapes de la gnose pratique sont développées avec beaucoup plus de détails : vice et de
1 - La captivation ou la concentration de la divinité.
2 – Le repenti et le retour vers le but principal.
3 – La purification interne ou se débarrasser de tout toutes mauvaises attitudes morales ;
4 – La sollicitation et la lutte.
5 – la première étape de la surveillance de soi.
2 – La deuxième étape de la surveillance de soi.
Pour en plus savoir plus à ce sujet, consultez la question 7709 du site 7855 ou la  question 9043 du site 9018.
 

[1] - Jami ul Asrar Wouo Manbah ul Anwar de Sayyed Heidar Amoli, page 4, les éditions Ilmi et Farhanghi, 1368.
[2] - vol 1, Les fondements théoriques de la purification de soi. Vol 2, la voie pratique de la purification (1), vol 3 les voies pratiques de la purification (2), cette œuvre a été publiée par les éditions Sourouch (les éditions de la télévision nationale).
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire