Recherche avancée
visiter
6048
Date de mise à jour: 2011/01/04
Condensé de la question
Deviendrons-nous impure, si nous touchons une chose impure et devrions-nous, en ce cas, procéder à un bain rituel ?
Question
Deviendrons-nous impure, si nous touchons une chose impure et devrions-nous, en ce cas, procéder à un bain rituel ?
Résumé de la réponse

Toute chose pure devient impure, si elle prend contact avec une chose impure, et si l’une d’entre elles est mouillée et dont l’humidité peut se transmettre à l’autre. 1[1] Pour enlever la chose impure, il suffit de la nettoyer, une seule fois, avec l’eau de Kor (c'est l'eau qui remplit un récipient de trois et demi empans cubes (3,5 empans de long, de large et de hauteur), ou son poids est de 384 kg (384 Litre), ou l’eau courante ou l’eau Qalil ( l’eau dont la quantité est moins que celle de l’eau de Kor, ou pour mieux dire l’eau stagnante en quantité insuffisante pour purifier),  si bien entendu l’impureté n’est pas due à l’urine. Si l’impureté est provoquée par l’urine, et si on fait l’usage de l’eau Qalil, il faut verser, une fois , de l’eau sur la chose impure , et en cas de l’élimination de la chose, il faut verser, une seconde fois, de l’eau, sur l’endroit devenu impur, pour le nettoyer, pleinement. S’agissant des vêtements et des tapis, il faut, à chaque fois, les essorer, cette opération permettant de débarrasser, entièrement l’eau du vêtement et du tapis. Autrement, il s’agit de débarrasser l’eau du linge après lavage par torsion ou compression. Or, par la précaution obligatoire, il faut procéder à la torsion et à la compression du tapis et du vêtement pour les nettoyer, s’ils sont devenus impurs par l’urine. 2[2]En tout état de cause, il n’est pas permis de procéder au bain rituel, à moins l’on ne touche le cadavre du défunt et avant que la grande ablution au défunt ne soit terminée, sinon  l’endroit du corps qui a touché le cadavre du défunt doit être lavé et l’on doit, également, faire Le ghousl de mayitte « défunt » ( grande ablution pratiquée après le contact d’un cadavre humain).3[3] Ceci étant dit, si une chose pure prend contact avec une chose impure, elle ne deviendra pas impure si tous les deux sont sèches et si l’humidité est d’une quantité insignifiante qui ne se saurait se transmettre à la chose pure. 4[4]

Les index portant sur le même sujet :

1-     Question 1035(Site : 1097), le nettoyage du sperme avec le lavage.

2-     Question 648 (Site : 710), index : Comment deviendront-elles impures les choses pures ?



[1] Tozihol Massael, sources d’imitations, tome 1, p. 88, question 125.

[2]Idem, p. 105, questions 159 et 160.

[3] Idem, p. 306, questions 531 et 522.

[4] Selon les décrets émis par l’Ayatollah Bahjat et l’Ayatollah Makarem Chirazi, si l’on touche par la main le cadavre d’un défunt à qui on n’a pas fait encore la grande ablution, il faut, par précaution, se laver la main, même si le cadavre du défunt était sec. Idem, p. 88, question 125.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire