Recherche avancée
visiter
7754
Date de mise à jour: 2009/02/15
Condensé de la question
Que voudrait dire le rassemblement des animaux dans le verset 5 de la sourate "L'obscurcissement": "Quand les animaux sauvages seront rassemblés" ? Les animaux seront-ils rassemblés et interrogés?
Question
Que voudrait dire le rassemblement des animaux dans le verset 5 de la sourate "L'obscurcissement": "Quand les animaux sauvages seront rassemblés" ? Les animaux seront-ils rassemblés et interrogés?
Résumé de la réponse

- Définition du mot rassemblement au sens propre et au sens figuré:

Le rassemblement au sens propre veut dire rassembler les choses dispersées et au sens figuré cela signifie rassembler les créatures au jour du Jugement dernier, par Dieu tout puissant qui les interrogera.

- Résurrection des animaux:

A ce propos, il y a deux grands points de vue:

1- Ceux qui estiment qu'il n'y a pas de résurrection pour les animaux, que  le rassemblement des animaux signifie leur mort, car les animaux n'ont pas d'obligations et que les interrogations du jour du Jugement dernier sont seulement, réservées à ceux qui ont des obligations.

2- Ceux qui pensent qu'à l'instar des humains il y a une résurrection pour les animaux qui seront rassemblés le jour du Jugement dernier, car, ajoutent-ils, tous les animaux possèdent ont une intelligence et un sens commun et ils seront donc interrogés proportionnellement à leur intelligence.

- L'intelligence et le sens commun des animaux:

Outre les versets du noble Coran et les nombreux récits qui prouvent l'intelligence et le sens commun des animaux, les expériences humaines et la science confirment cette affirmation. Parmi les versets du noble Coran, nous pouvons nous référer au conte sur la fuite des fourmis face à aux troupes de Salomon ou encore l'histoire du voyage d'une huppe dans la région de Saba au Yémen pour apporter des nouvelles chaudes à Salomon et la participation des oiseaux dans les manœuvres organisées par ce dernier, etc. Tous ses contes et histoires prouvent que les animaux ont une intelligence qui prime sur leur instinct. Par ailleurs, les récits font eux aussi, état de l'intelligence des animaux, car sinon l'octroi de rang n'aura pas de sens et de signification Comme le récit qui nous vient de l'Imam Sajjad (béni soit-il) qui a dit: " Un chameau capable de vivre dans le désert d'Arafeh, aura sa place parmi les animaux du Paradis". Sur le plan pratique et même scientifique nous pouvons observer le fait que les animaux, en général, sont conscients de ce qui est ou non dans leurs intérêts. Ils connaissent leurs amis et leurs ennemis. Ils sentent le danger et cherchent à l'éviter. Leur aptitude à apprendre et à exécuter des missions qui leurs sont confiées, ont se rend compte facilement que leur intelligence l'emporte sur leur instinct. Par conséquent, si l'intelligence, la compréhension et le discernement est un critère pour le jour du jugement dernier de l'être humain, ils le sont également pour le jour du jugement dernier des animaux. Ceux qui suivent ce raisonnement s'appuient sur le verset 5 de la sainte sourate "l'Obscurcissement" :"Quand les animaux seront rassemblés" et ils affirment que ce rassemblement des animaux est celui du jour du jugement dernier. Cette affirmation se renforce par le verset 38 de la sainte sourate "les Bestiaux" : " Pas une bête sur terre, pas un oiseau volant de ses ailes qui ne forment des communautés comme vous- Nous n'avons rien négligé dans le Livre- Et ils seront rassemblés vers le seigneur". Ce verset compare les animaux aux hommes (comme vous) et compte tenu de la suite du verset (ils seront rassemblés vers leur Seigneur), cela prouve que les animaux aussi meurent comme les hommes et après la mort, ils seront appelés et rassemblés autour du Seigneur. Cette définition est confirmée par les récits islamiques notamment ceux rapportés par les sunnites de la part du noble prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) qui pour le commentaire de ce verset a affirmé que Dieu appellera tous les êtres vivants au jour du jugement dernier. Il rendra justice selon la loi du talion et même à propos des animaux qui n'avaient pas de cornes et qui ont été sans raison victimes des coups de cornes de ceux d'entre eux qui en possédaient.

Réponse détaillée

La définition au sens propre et au sens figuré:

Le rassemblement au sens propre veut dire rassembler les choses dispersées[1] et dans le verset: "Le jour où la terre sera fendue d'au-dessus d'eux et d'un seul coup ce sera un rassemblement dont la réalisation nous est facile"[2] le rassemblement a la même définition. Dans le vocabulaire religieux, le rassemblement signifie, le rassemblement des créatures par le Créateur au jour du jugement dernier pour qu'elles rendent compte et qu'elles répondent aux questions qui leurs sont posées. "Soyez pieux envers Dieu et sachez que c'est vers Lui que vous serez rassemblés"[3] Et on oppose les animaux sauvages aux animaux domestiques.[4] Et les animaux qui ne côtoient pas les hommes sont des animaux sauvages.[5]

La résurrection des animaux:

Le sujet soulève des divergences chez les commentateurs et les exégètes. Certains estiment que les questions et les réponses sont réservées à ceux qui sont religieusement tenus et qui ont un devoir religieux. Etant donné que les animaux ne sont pas religieusement tenus, ajoutent-ils, il n'y a pas de résurrection réservée aux animaux. Ils estiment que le rassemblement de chaque animal est sa mort. A part les Djinns et les humains qui seront appelés au jour du jugement dernier. Cependant, la plupart des scientifiques et des savants affirment que tous les animaux jouissent de l'intelligence, qu'ils seront rassemblés le jour du jugement dernier et qu'ils seront interrogés par rapport à leur intelligence et leur discernement.

L'intelligence et le discernement des animaux:

De nombreux versets et récits prouvent que les animaux jouissent de l'intelligence et du discernement, d'autant plus que les expériences et la science contemporaine montrent la même chose. Parmi les versets du saint Coran, l'on peut rappeler celui qui évoque l'histoire de la fuite des fourmis face à l'armée de Salomon.[6] Ou encore  l'histoire du voyage d'une huppe dans la région de Saba au Yémen pour apporter des nouvelles chaudes à Salomon[7] et la participation des oiseaux dans les manœuvres organisées par ce dernier.[8] Il y a aussi le dialogue des oiseaux et la fierté de Salomon, parce que Dieu lui a appris la langue des oiseaux.[9] Tous ses contes et histoires prouvent que les animaux ont une intelligence qui prime sur leur instinct. Par ailleurs, le noble Coran affirme: " Les sept cieux et la terre et tous ceux qui s'y trouvent célèbrent sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre sa gloire et ses louanges. Mais vous ne saisissez pas leur glorification."[10] Du point de vue de l'Allameh Tabatabaï, ce verset est la meilleure preuve pour affirmer que "Les sept cieux et la terre et tous ceux qui s'y trouvent célèbrent sa gloire" signifie louer et glorifier le Tout puissant découlent de la conscience et il vient en allusion. Car, ajoute-t-il, s'il s'agissait d'un discours direct et qu'il s'agissait d'une preuve de l'existence du Créateur, il n'y aurait aucune raison d'affirmer: " Mais vous ne saisissez pas leur glorification." [11] Dans certains récits, on accorde même un rang à quelques animaux, comme le chameau qui fait trois fois le voyage de la Mecque, ira au Paradis.[12] Il y a aussi le récit qui nous vient de l'Imam Sajjad (béni soit-il) qui a dit: " Un chameau capable de vivre dans le désert d'Arafeh, aura sa place parmi les animaux du Paradis".[13] De tels récits prouvent l'intelligence et le discernement des animaux, car sinon il n'y aurait aucun sens de leur octroyer un rang. Sur le plan pratique et même scientifique nous pouvons observer le fait que les animaux, en général, sont conscients de ce qui est ou non dans leurs intérêts. Ils connaissent leurs amis et leurs ennemis. Ils sentent le danger et cherchent à l'éviter. Ils  possèdent une aptitude à apprendre et à exécuter des missions qui leurs sont confiées. Ils sont capables d'apprendre.

Le rassemblement des animaux et sa ressemblance avec celui des humains:

Les versets et les récits nous indiquent clairement que les animaux possèdent intelligence et discernement à l'instar des êtres humains, même si il s'agit d'un niveau inférieur. Pour cette raison, si les êtres humains sont destinés à se rassembler et retourner à Dieu, par conséquent, les animaux aussi, sont destinés au même rassemblement et au même retour. Parmi de nombreux versets qui existent sur ce sujet, on citer celui-ci: "Quand les animaux sauvages seront rassemblés"[14] qui fait justement référence au rassemblement des animaux au jour du jugement dernier. Même si certains disent que ce verset fait allusion au début de la résurrection et la fin du monde.[15] Toutefois, compte tenu de ce verset qui dit que: " Pas une bête sur terre, pas un oiseau volant de ses ailes qui ne forment des communautés comme vous- Nous n'avons rien négligé dans le Livre- Et ils seront rassemblés vers le seigneur",[16] de nombreux commentateurs et exégètes affirment que ce dernier renforce la thèse du rassemblement des animaux au jour du jugement dernier. Même si dans ce verset et au sujet de la comparaison entre les animaux et les êtres humains (comme vous), certains estiment que le verset voudrait que les animaux "comme vous les humains" sont des créatures de Dieu et chacun servent de preuve de la gloire, de la grandeur, de la science et de la sagesse du Seigneur.[17] D'autres commentateurs et exégètes disent que les animaux aussi "comme vous les humains" ont besoin de la sagesse Dieu pour qu'il leur montre le droit chemin, notamment en ce qui concerne l'alimentation, l'habillement, le sommeil, le réveil et la façon dont il faudra vivre.[18] Un nombre très important de commentateurs et d'exégètes se référent à la suite du verset " Et ils seront rassemblés vers le seigneur" affirmant que le verset signifie que les animaux aussi comme les humains meurent et après la mort, ils seront appelés et seront rassemblés devant le Seigneur.[19] Cette définition est confirmée par les récits islamiques notamment un rapporté par "Aboudhar" qui a raconté: " Nous étions chez le noble prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et soudain nous avons vu deux chèvres qui se donnaient des coups de cornes. Et le noble prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) a demandé si l'on savait pourquoi ces deux chèvres se donnaient ainsi des coups de cornes? Les gens qui y étaient présents ont répondu par la négative et alors le noble prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) a affirmé que Dieu le sait et bientôt il procédera à l'arbitrage entre ces deux chèvres".[20] (fin de citation) Dans un récit rapporté par les sunnites il est précisé que le noble prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) pour le commentaire de ce verset a affirmé que Dieu appellera tous les êtres vivants au jour du jugement dernier. Il rendra justice selon la loi du talion et même à propos des animaux qui n'avaient pas de cornes et qui ont été sans raison victimes des coups de cornes de ceux d'entre eux qui en possédaient. [21] [22]



[1] Ghoreyshi, Seyyed Ali Akbar, l'histoire du noble Coran; vol II, p. 145

[2] la sainte sourate "Qâf" 44

[3] la sainte sourate " La vache" 203

[4] l'histoire du noble Coran, vol.VII, p.189

[5] Mofradat Ragheb, réf: les animaux

[6] la sainte sourate "Les abeilles" 18

[7] la sainte sourate "Les abeilles" 21

[8] la sainte sourate "Les abeilles" 17

[9] la sainte sourate "Les abeilles" 16

[10] la sainte sourate "Le voyage nocturne" 44

[11] L'Allameh Tabatabaï, Mohammad Hossein; Tafsir al-Mizan, traduction Moussavi Hamedani, vol.II-17, p. 608; la fondation scientifique pour la pensée de l'Allameh Tabatabaï- 1984

[12] Al-Aroussi al-Howayzi, Tafsir Nour al-Thaghleyn; vol.I, p.715, hadith 68, l'institut de presse "Esmaïlian" éd. 1994

[13] Le même; hadith 70

[14] la sainte sourate "l'Obscurcissement" 5

[15] Makarem Shirazi, Nasser; exemple de commentaire, vol 26, p. 173 et 174

[16] la sainte sourate "Les bestiaux" 38

[17] Tabressi, Tafsir Majmaa al-Bayan, Dar al-Maarafa, 2è éd. 1408 Hégire, vol. III et IV, p.461 

[18] Le même

[19] Le même

[20] Le même; Tafsir Nour al-Thaghleyn; vol.I, p.715, hadith 69

[21] Mohamed Rachid Reza; Tafsir al-Manar; le même, vol. VII, p.326

[22] Pour plus d'informations cf: Bahar al-Anwar, p. 353 à p. 377

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire