Recherche avancée
visiter
3415
Date de mise à jour: 2012/03/15
Condensé de la question
Peut-on immoler une bête dont la corne est brisée le jour de la fête de sacrifice ?
Question
Si la corne de l’animal destiné au sacrifice est brisée, peut-on l’immoler pour l’agrément de Dieu le jour de la fête de sacrifice ?
Résumé de la réponse

Si vous entendez par sacrifice l’immolation qu’on accomplit lors des cérémonies du Hajj à Sinâ, la plus part des jurisconsultes déclarent que c’est suffisant si la bête destinée à l’immolation a des cornes à l’origine (même s’il n’a plus ou si c’est cassée)[1]. A moins que l’intérieur de la corne soit brisée ou fendu, là ça ne suffit pas. Il n’y a pas de problème si la corne est brisée de l’extérieur.[2] Et si c’est un acte accompli en dehors du Hajj, dans le but d’avoir les récompenses et le rapprochement de Dieu, il n’y a aucun problème si les cornes de la bête sont cassées et cela ne dérange rien dans la justesse de l’acte. Dans tous les cas, votre question a été soumise aux bureaux de certains guides religieux et voici les réponses obtenues :

- Ayatollah Khamenei, Sistani, Makarim Shirazi : il n’y a pas de problème.

- Ayatollah Safi Golpaygani : «Inchallah il peut être accepté auprès de Dieu ». Cette question n’a pas de réponse détaillée.

 


[1] - Parmi ceux qui partagent cet avis on peut citer l’Ayatollah Araki, l’Ayatollah Safi, l’Ayatollah Bahjat, l’Ayatollah Tabrizi, l’Ayatollah Sistani, Mahmoudi, Mohammad, Rites du Hajj, page 497.

[2] - Rites du Hajj, Sayyed Rohollah Moussavi Khomeiny, page 258.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire