Recherche avancée
visiter
5218
Date de mise à jour: 2010/05/10
Condensé de la question
Comment peut-on concilier la religion et la science
Question
Dans la conception et les idées matérialistes dominant en Occident, la religion et la science sont deux voies divergentes. Que pense votre éminence de ce sujet?
Résumé de la réponse

Ceux qui pensent que la religion et la science forment deux voies contradictoires ont une mauvaise connaissance des religions divines, plus particulièrement l’Islam. En plus, ils n’ont pas réalisé que le domaine de l’influence de la religion et le domaine d’application de la science et des technologies sont complètement séparés. Mais cette différence de zone d’influence ne signifie pas que les deux sont contradictoires et incompatibles.

La religion prévoit un programme de vie reparti en trois parties ; Le rapport entre l’homme et Lui-même, le rapport entre l’homme et les autres (la nature et la société), le rapport entre l’homme et Dieu. En religion la plus complète, l’islam répond à tous les besoins susceptibles d’aider à la guidance de l’humanité, conformément à la méthode fondée par les AHL-UL-BAYT (as) qu’on désigne par l’IJTIHAD (réflexion et effort fournis pour déduire des jugements à partir des sources islamiques authentiques). Or la science et la technologie se contentent de découvrir les merveilles contenues dans le monde de la création, dans les limites de la matière et des sciences expérimentales.

Une fois qu’elles y ont accès, elles inventent alors des instruments destinés à un usage approprié des richesses divines. Certes, avec les progrès de la technologie, le programme de vie et le cadre de la législation religieuse s’étendent de plus en plus. Grâce aux efforts (IJTIHAD) et à la dextérité d’extraction des règles à partir des sources islamiques fournies, l’islam dégage des jugements et les règles pour les nouvelles questions qui se présentent.

Réponse détaillée

La mauvaise interprétation des religions divines plus particulièrement l’islam, est la principale raison pour laquelle certains pensent que la religion et la science sont deux voies incompatibles. Ils ne savent laquelle des religions ne s’opposent pas du tout à la science et la technologie.

La religion est une notion générale qui englobe toutes les religions, divines et non divines, altérées et inaltérées… Quelle que soit l’époque, les religions divines venant de la part de Dieu le Créateur pour guider les gens ont toujours répondu à tous les besoins des hommes selon les époques. Nous croyons qu’aujourd’hui (après l’apparition de l’Islam) que la seule religion dont l’application est efficace pour toutes les époques et dans tous les domaines reste l’Islam. D’autres religions n’ont pas cette capacité car l’Islam est le couronnement, la plus complète des religions révélées. Ceux qui croient qu’il existe une incompatibilité flagrante entre la religion, la science et la technologie doivent comprendre que ces concepts n’ont pas les mêmes domaines d’applications. La science et la technologie se limite au cadre de la matière et des sciences expérimentales dont le but est de découvrir les merveilles contenues dans le monde de la création grâce aux quelles elles inventent des instruments et des appareils afin de mieux exploiter les richesses divines. Mais l’existence de certaines choses dont l’homme ne peut y accéder par l’intelligence, les sens et l’expérience justifie les besoins de l’homme pour la religion.

En effet, la philosophie confirme rationnellement que les moyens par lesquels l’homme perçoit et comprend le monde sont limités et moins parfaits. Le saint Coran le signifie aussi: “… IL vous a enseigné ce dont vous n’aviez aucune connaissance”.[1] Ainsi, l’homme ne pourra jamais atteindre un degré où il n’aura plus besoin de la religion.

La religion a un planning pour l’homme en trois phases et cherche à améliorer trois formes de rapports:

A- L’homme et Soi-même.

B- L’homme et autrui (la nature et la société).

C- L’homme et Dieu.

A cet effet, la religion tient compte de la vie ici-bas et la vie dans l’au-delà en même temps. L’islam cherche à créer ici-bas un monde dans lequel la vie de l’homme dans l’au-delà sera garantie. Une telle ambition est au dessus du pouvoir des choses que les hommes inventent grâce à la science et la technologie dont la maitrise n’est même pas encore acquise.

L’Islam s’occupe à la fois de l’âme et de l’intellect. Comment la science peut-elle prétendre offrir un programme de vie global et garantir le bonheur de l’humanité alors que l’homme n’a même pas encore cerné tous ses contours? Quoique les sciences de l’homme soient utiles, elles nous aident seulement à bien s’organiser et demeurent incapables de soumettre une idéologie, une philosophie et un ordre. Or l’homme a d’abord besoin d’un ordre idéologie fiable et constructif avant la créativité de la science. Dans l’islam, la créativité et l’invention, ont été attribuée à l’homme, tandis que la religion s’occupe de ce que la science ne peut apporter toute seule.

Avec les progrès technologiques, le programme et le champ d’application des lois islamiques s’élargissent. Les nouvelles questions se posent et mettent à l’épreuve les juristes islamiques qui doivent naviguer dans les sources des lois islamiques pour extirper les réponses aux nouvelles questions. Avec l’IJTIHAD dans la culture islamique, il n’y aura aucun doute sur la nécessité d’orienter le droit islamique vers les exigences et les besoins de l’homme moderne. Donc, quel que soit le niveau de progrès et de percée de l’homme dans les sciences, l’homme aura toujours besoin de la religion et des enseignements des Prophètes (as). Par ailleurs, s’il est vraie que l’homme peut se passer de la religion grâce au progrès de la science, il aurait déjà manifesté cette autosuffisance après ces siècles depuis l’apparition de l’Islam et sa voie tracée suivant la voie de la raison.

L’histoire contemporaine est la meilleure preuve justifiant que tel n’a pas été le cas. Non seulement l’homme n’a pas eu le sentiment de pouvoir se passer de la religion, il réalise plutôt qu’il a besoin de la religion et aujourd’hui, il s’en rapproche d’avantage après la longue période d’errance engendrée par le vent de la renaissance qui a laissé des souvenirs amers à l’homme depuis qu’il s’est éloigné de la spiritualité.

REFERENCE POUR EN SAVOIR PLUS:

1- La science, la raison et la religion-le Coran et les sciences, question 111.

2- Comparaison entre la science et la religion, question 210.

3- La religion et la science, question 210.

4- Les secrets du parachèvement de la religion par l’islam, question 399.

5- La religion et les mutations, question 206.

6- L’islam et la nécessité d’une planification, question 253.

7- L’islam et les théories de la pensée moderne, question 217.

8- Mahdi Hadawi Tehrani, La gouvernance et la religion, page 56-13, centre culturel la maison de la sagesse.

9- Mahdi Hdawi Tehrani, Les croyances et les questions, ensemble d’ouvrages du centre culturel la maison de la sagesse.

10- Mahdi Hadawi Tehrani, Les fondements scolastiques de l’IJTIhad, ensembles de livre du centre culture la maison de la sagesse.



[1] Sourate Baqarah: 2:239.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire