Recherche avancée
visiter
5802
Date de mise à jour: 2012/03/15
Condensé de la question
: Si la religion est venue pour l’édification du bas monde et de l’au-delà de l’homme, pourquoi est-ce que certaines sociétés non religieuses sont plus édifiées ?
Question
Vous dites que la religion est venue pour édifier et construire la vie dans le monde et de l’au-delà, or nous voyons que certaines sociétés non religieuses et athées ont une vie du bas monde plus construite et édifiée alors comment peut-on concilier les deux ?
Résumé de la réponse

L’islam est venu pour régulariser les relations entre les hommes. La citée du prophète (ç) ou Médine est un exemple d’une société fondée sur les lois et dans laquelle tous les hommes vivent sous l’ombre d’une législation. Comme le dit Shahid Sadr, l’islam a placé deux garanties pour concrétiser ces notions. L’une des garanties consiste vient de l’extérieur et il s’agit d’un système coordonné basé sur l’application des lois. L’autre garantie est d’ordre interne, il s’agit d’un ensemble de motivations et de valeurs qui impose à l’être humain certaines attitudes. Malheureusement, les sociétés islamiques se sont éloignés de cette réalité religieuse et le véritable de ces notions. Les sociétés islamiques ne considèrent pas la société religieuse comme une société basée sur une législation. Mais à l’inverse, cela s’est produit en occident c’est-à-dire les occidentaux sont partis du principe d’une société basée sur des lois et cela a fait en sorte qu’ils arrivent à bâtir une civilisation.

Réponse détaillée

En ce concerne ce sujet, il y a un point très essentiel qu’il faut retenir : «  L’islam est venu pour régulariser à travers une législation les rapports entre les hommes. Médine ou la cité du prophète (ç) est un exemple d’une société fondée sur les lois et que l’ensemble des relations humaines s’organise sous l’ombre d’une législation ». Comme le dit Shahid Sadr : « L’islam a instauré deux garanties pour concrétiser ces notions. L’une des garanties est d’ordre externe et il s’agit d’un système et d’un ensemble chargé de supervisé l’application des lois. La deuxième garantie est d’ordre interne et il s’agit des motivations et des valeurs qui font en sorte l’homme se pli aux exigences de cette loi. Pour des raisons qu’il n’est pas approprié d’évoquer ici, les sociétés islamiques se sont éloignées de cette réalité de la religion et du véritable sens de ces notions religieuses. La société religieuse n’a pas été reconnue comme une société basée sur la loi. Mais dans le sens inverse, il s’est produit quelque chose en occident : « A l’époque de la renaissance (bien avant cela il y avait les guerres de croisades et des années où les musulmans et les chrétiens étaient tous les jours en conflit et en guerre sanglante) les occidentaux qui avaient connu la culture islamique et l’évolution de l’islam à l’époque ils se sont la question de savoir ce qui a fait en sorte qu’une telle civilisation ait vu le jour. Alors c’est à partir de cet instant qu’en occident l’idée de fonder une société civile est apparue. A présent, ce dont il est question c’est l’ensemble de ce qui c’est passé en occident après l’époque de la renaissance jusqu’à nous jours. Et il s’agit des efforts pour donner à la société un fondement basé sur la loi. Il faut retenir que les sociétés non religieuses se fondent essentiellement sur les garanties externes c’est-à-dire que vous regardez seulement les aspects apparents. Dans une société occidentale non religieuse, les gens respectent la loi et la raison pour laquelle les gens respectent la loi est que ceux qui chargés de veiller sur la loi et de garantir sa protection sont très rigoureux en ce qui concerne son application. Et chaque fois que pour une raison on constate que quelque part cette rigueur dans la loi diminue nous remarquons subitement la loi se détruit. C’est-à-dire par exemple il courant entre nous de dire que les occidentaux sont très rigoureux en ce qui concerne le respect du code de la route or nous n’accordons pas tellement d’importance à cela. Et ça c’est vrai. La raison est qu’ils sont très rigoureux en ce qui concerne le respect du code de la route et cette rigueur techniquement se transforme en une forme de supervision générale. En guise d’exemple, dans certains pays, nous voyons qu’il n’y a absolument pas de camera de surveillance ni de police mais, les gens respectent le code de la route mais lorsque pose la question à savoir pourquoi est-ce qu’il respecte le code de la route, ils disent la raison en est que si vous violez un feu rouge ou si vous adoptez une attitude au code de la route, dire des personnes qui sont  dans les alentours ici allant bien du propriétaire du magasin aux piétons, ils vont passer un coup de fil à la police et leur donner le numéro de votre plaque d’immatriculation en leur précisant que vous avez violé tel élément du code de la route, et il s’en suivra une très lourde amande. Comme la loi dit cela et que si quelque tient des propos véridiques à moins que le contraire ne soit prouvé, on se base sur ça pour appliquer la loi. Celui qui passe le coup de fil et dit qu’une voiture a violé le feu la contravention est écrite à moins que la personne arrive à prouver le contraire. Et généralement on ne parvient pas à prouver qu’on n’a pas violé le feu, après un bout de temps ; la contravention s’accentue et se retrouve en train de doubler. Dans un tel cadre, la population ressent le besoin de respecter la loi. Mais cette façon de respecter la loi n’a vraiment pas en réalité une garantie interne car les calculs sur lesquels il se base sont des calculs d’ordre mondain par exemple, si vous avez déjà fait le voyage vers l’Europe en hivers, il vous ait peut déjà arrivé de vous retrouver face à une scène où la neige à causée l’embouteillage et vous remarquez que tout le monde est sagement aligné derrière le feu rouge et que tous ont respecté la ligne après un moment, le retard commence à s’imposer et tout le monde regarde sur sa montre en se disant qu’ils risquent arriver tard au bureau c’est alors que vous voyez ces mêmes gens qui respectent la loi subitement se mettent à transgresser la loi. Pourquoi parce qu’ils font leur calcul à base du fait que s’ils violent le feu, ils ne seront amandé que de 50 dollars mais par contre s’il arrive à travail en retard c’est plutôt 100 dollars qu’il va perdre. Donc en réalité, ils parviennent à cette conclusion que c’est à leur avantage s’ils violent le feu pour arriver à l’heure au travail. En d’autres termes, leurs calculs sont basés sur les profits et les pertes matériels. Ce que l’islam a voulu que les gens fassent et que malheureusement dans les sociétés islamiques nous avons très peu réussi, c’est que nous fondons notre société sur le respect de la loi c’est-à-dire les hommes respectent le règlement en vigueur non seulement pour la raison selon laquelle la police est là pour veiller sur la loi, et que la justice est là pour juger ceux qui manqueront à l’application de cette loi, mais pour des raisons beaucoup plus élevées que cela c’est-à-dire pour des raisons que Dieu nous regarde tous et raisons pour laquelle nous devons fonder nos comportement en fonction du fait que Dieu nous regarde tous. Si on arrive à se comporter ainsi, nous retrouverons encore l’image du progrès et de l’épanouissement de l’islam que nous avons vécu avant. Nous voyons par exemple qu’à l’époque du prophète (ç) la société était encore une société très primitive  et qu’en l’espace de dix ans avec les prêches du prophète (ç), la cité de Médine est apparue et s’est beaucoup développée à vous de voir quel genre de circonstance et quel genre de personnalité sont nés dans l’espace de Médine.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire