Recherche avancée
visiter
8151
Date de mise à jour: 2012/03/05
Condensé de la question
Qu’est-ce que signifie l’Unicité dans la création ?
Question
Qu’est-ce que signifie l’Unicité dans la création ?
Résumé de la réponse

L’unicité dans la création signifie  que dans le monde de l’Univers, il  n’y aucun créateur que Dieu, Pureté et Gloire à lui. Les êtres possibles,  les œuvres et les actes des êtres vivants, y compris les humains, leurs inventions, innovations et découvertes, sont, sans aucune exagération, tous,  l’œuvre de Dieu. Tout ce qui existe dans le monde de l’Univers est la créature de n de Dieu, certaines choses le sont  sans intermédiaire et certaines autres avec l’intermédiaire.

Réponse détaillée

La signification de l’Unicité dans la création 

Le créateur est l’un des attributs de Dieu, le très-Haut. Cet attribut fait partie des preuves d’existence de Dieu, car Dieu est  l’Origine et la Première Cause des êtres vivants. Le débat porte sur le fait que Dieu n’a pas d’associé en matière de création.  Le Créateur n’est autre que Lui. Donc, l’une des filières de l’Unicité (Twhid),  est l’Unicité dans la création. 1[1] Pour mieux dire, l’Unicité dans la création signifie que dans le monde de l’Univers, il n’y a qu’un  seul  Créateur authentique et indépendant. La création des causes s’inscrit dans le prolongement de Sa Création et ne se fait qu’aves Son autorisation et sur Ses Ordres. 2[2]

L’Unicité dans la création, appelée, parfois, l’Unicité dans les actes, renvoie, dans son sens philosophique, au fait que tous les ordres, toutes les traditions, toutes les causes,  et tous les causés  sont l’œuvre de Dieu et émanent de Sa Volonté. Les êtres vivants de l’Univers n’ont une indépendance existentielle en matière de leur essence. Ils sont, également, dépourvus d’une indépendance en matière d’influençabilité et de causalité.   Donc, Dieu n’a d’associé dans Son Essence, Il n’a pas, non plus d’associé dans Son Action. L’Unicité des Actes  est l’exemple du louange à Dieu «  Il n’y  pas de force et de puissance, si ce n’est qu’en Dieu ».  En Philosophie, cette règle est exprimée sous la formule suivante «  Il n’y aucune chose efficace en matière d’existence que Dieu ». 3[3]

La raison accepte-elle l’Unicité dans la création ?

La raison atteste, clairement,  de l’Unicité du Créateur de l’Univers, car selon l’exigence des  preuves d’existence de Dieu, notamment en  ce qui concerne la possibilité et la nécessité, tous les êtres vivants, sont les causés et les créatures de l’Existence Nécessaire par Soi-même, à savoir, Dieu.  L’Existence Nécessaire par Soi-même est Unique, selon l’exigence des preuves d’existence.    Par conséquent, le Créateur de l’Univers n’est autre que Dieu. 4[4]

Quel est l’avis du noble coran sur ce sujet ?

De nombreux versets du noble coran insistent sur l’Unicité de Dieu dans la création de l’Univers. Dans le noble coran, nous lisons :  

  1. "Qui est le Seigneur des cieux et de la terre? " Dis : "Allah". Dis : "Et prendrez-vous en dehors de Lui, des maîtres qui ne détiennent pour eux-mêmes égales, les ténèbres et la lumière? Ou donnent-ils à Allah des associés qui créent comme Sa création au point que les deux créations se soient confondues à eux? Dis : "Allah est le Créateur de toute chose, et c'est Lui l'Unique, le Dominateur suprême". 5[5]
  2. « Allah est le Créateur de toute chose, et de toute chose Il est Garant » 6[6]
  3. «  Tel est votre Seigneur, Créateur de toute chose. Point de divinité à part Lui. Comment se fait-il que vous vous détourniez (du chemin droit)? ». 7[7]
  4. Ô hommes! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : existe-t-il en dehors d'Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance? Point de divinité à part Lui! Comment pouvez-vous vous détourner [de cette vérité]? 8[8]
  5. ."Notre Seigneur, dit Moïse, est celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis l'a dirigée". 9[9]

Les hadiths concernant l’Unicité dans la création 

Les hadiths aussi insistent sur l’unicité dans la Création. A ce propos, le vénéré Imam Ali (béni soit-il) dit : «  Dans la création de la fourmi  (et autres), personne n’a pas associé ni aidé Dieu ». 10[10] Et le vénéré Imam Ali, que la paix de Dieu soit sur lui,  poursuivit : «  Dieu n’a pas d’associé dans la création des merveilles du monde ». 11[11]  Il existe, également, de nombreux autres hadiths qui  mettent en exergue l’Unicité dans la Création.

L’Unicité dans la création signifie-t-elle le rejet de l’Ordre cause- causé et l’affirmation du déterminisme et du livre-arbitre ?

Il faut avouer, ici, que l’exclusivité de Dieu  dans la Création  ne signifie pas le rejet des traditions dans les phénomènes naturels, car l’ordre de la cause et du causé  dans les éléments constituant le monde matériel ne signifie pas l’indépendance des causes dans la causalité et la création. C’est Dieu, Lui-même, Qui a mis au point cette règle. Le soleil et l’air sont nécessaires pour la poussée des plantes, mais leur existence efficace et leur influençabilité sont soumises aux ordres de Dieu et elles constituent les manifestations des traditions divines dans l’univers. Donc, se trompent ceux qui estiment que l’Unicité dans la création signifie le rejet de l’ordre des causes et des rapports matériaux entre les éléments constituant le monde. C’est pour cette raison qu’ils prétendent que la religion est opposée à la science. 12[12] L’Unicité dans la création ne signifie pas la négation du déterminisme et du libre-arbitre.  Dieu est Créateur de tous les actes et notre volonté se trouve dans le prolongement de Sa Volonté.   

 


[1]  Rabbani, Golpaygani, Ali, Aqa’ed Istidlali, Site Andisheh( pensée),  Qom.

[2] Site Internent de l’école théologique de Qom.

[3] Asfar, t. 2, pp. 216-219, Nihayat ul-Hikmah, t.3, p. 677.

[4] Rabbani, Golpaygani, Ali, Aqa’ed Istidlali, Site Andisheh( pensée),  Qom

[5] La sourate 13, le verset 16.

[6] La sourate 39, le verset 62.

[7] La sourate 40, le verset 62.

[8] La sourate 35, le verset 3.

[9] La sourate 20, le verset 50.

[10] La Voie de l’Eloquene ( Nahj ul-Balaqa), sermon 185.

[11] Idem, sermon 91.

[12] Sobhani, Jaafar,  Traduit par Mohaddesi, Jawad, Simay-e Aqa’ed Shi’a «  le Visage des  croyances chiites), p. 56, Mash’ar.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire