Recherche avancée
visiter
3819
Date de mise à jour: 2008/05/18
Condensé de la question
Si nous considérons la question du Velayat-e Faghig dans le cadre de la théorie de désignation, que sera, donc, le rôle du peuple ?
Question
Si nous considérons la question du Velayat-e Faghig dans le cadre de la théorie de désignation, que sera, donc, le rôle du peuple ?
Résumé de la réponse

En dépit de l'acceptation de la théorie de désignation 1[i], si nous voulons élaborer une législation pour la société qui ne soit pas limitée dans le temps et un endroit particulier, nous n'avons d'autre choix que d'admettre le choix du peuple.

Pour l'élection d'un jurisconsulte ayant des conditions requises pour le Guide, il existe deux solutions :

1-       L'élection au suffrage direct.

2-       L'élection au suffrage indirect.

L'élection au suffrage indirect a une préférence sur l'élection au suffrage indirect.

En tout état de cause, même dans le cadre de la théorie de désignation, le peuple a un rôle axial à jouer pour la désignation du Guide. Quoique la légitimité de la gouvernance du jurisconsulte soit issue de la volonté du Législateur sacré et les imams infaillibles, et non pas de l'élection du peuple, cependant, le peuple joue un rôle majeur non seulement pour l'efficacité de l'Ordre et l'application des décrets du Guide, mais aussi dans " l'élection" au suffrage direct ou indirect du jurisconsulte ayant des conditions requises pour être Guide et prendre ainsi les rênes de la société. Or, il y cette possibilité pour le peuple pour s'atteler à cette mission.



[i] Index: Vélayat-e Faghih et désignation

Réponse détaillée

En dépit de l'acceptation de la théorie de désignation, nous voulons élaborer une législation pour la société qui ne soit pas limitée dans le temps et un endroit particulier, nous n'avons d'autre choix que d'admettre le choix du peuple. 2[1]

La désignation de tous les jurisconsultes ayant des conditions requises, en tant que source de référence ne pose pas problème dans le monde réel ou en la matière des dispositions de l'argument. Chacun peut, pour ses affaires religieuse, se référer au jurisconsulte qu'il considère comme un celui qui remplit des conditions requises, et lui demande secours. 3 [2] Mais, lorsque cela devient un devoir social dans le cadre de la gestion de la société, même si nous voulons légiférer, sur la base de " la théorie de désignation", qui est une théorie juste, n'avons d'autre choix qu'opter pour la méthode d'élection. Bien entendu, ici, l'élection se fait conformément à l'esprit de " la désignation du jurisconsulte" et non pas selon l'esprit de " la désignation du Dirigeant parmi les jurisconsultes ayant des conditions requises", ce qui est abordé dans la théorie de désignation. En d'autres termes, le peuple trouve et élit, un jurisconsulte ayant des conditions requises pour la direction de la société. Or, ici, il ne s'agit pas pour le peuple de élire le dirigeant parmi ceux qui ont des conditions requises.

Pour l'élection du jurisconsulte ayant les conditions requises pour le leadership, il y a deux solutions:

1-       L'élection au suffrage direct: Dans mode d'élection, des jurisconsultes qui, eux-mêmes, ou les autres, considèrent avoir des conditions requises se portent candidats à l'élection. Ensuite, un groupe d'experts décidera de l'éligibilité des candidats, en fonction des conditions nécessaires pour le Guide. Puis, le peuple élit l'un de ces candidats éligibles.

2-       L'élection au suffrage indirect: Dans cette méthode, le peuple élit, via le suffrage direct, un groupe d'experts, qui choisiront, ensuite, en qualité de ses représentants, le Guide.

Tout comme nous constatons, s'agissant des deux méthodes d'élection, il y a, nécessairement, un groupe qu confirme l'éligibilité des candidats devant remplir les conditions pour devenir Guide. Car, " la jurisprudence" est une spécialité et seuls les experts en la matière peuvent confirmer l'éligibilité de la personne apte à s'en occuper. A titre d'exemple, si quelqu'un se prévaut d'une prétention dans le domaine de la médecine, ce sont, naturellement, les médecins qui peuvent en confirmer ou infirmer l'authenticité.

La différence entre deux ces méthodes, c'est que dans première méthode, ce sont les experts et les élites qui approuvent le principe de l'existence des conditions requises pour les candidats au leadership. Certes, pour ce faire, ils tiendront compte au moins des conditions suffisantes. Cependant, dans la seconde méthode, ils choisissent celui qui est doté de toutes les conditions requises, au plus haut niveau. Or, la méthode d'élection indirecte, c'est-à-dire, l'élection des Experts par le peuple et l'élection du jurisconsulte ayant des conditions requises par ces derniers, a une préférence sur l'élection du jurisconsulte par le peuple au suffrage direct. Et c'est le point qui est inclus dans la Constitution de la République islamique d'Iran. En même temps, l'acceptation de la théorie de la désignation, a en juger par des négociations des experts constitutionnels4[3], confirme la méthode d'élection du Guide au suffrage indirect.

En état de cause, le peuple joue un rôle axial dans l'élection du Guide, que ce soit le suffrage direct ou indirect ou dans le cadre de la théorie de la désignation. Quoique la légitimité de la gouvernance du jurisconsulte soit issue de la volonté du Législateur sacré et les imams infaillibles, et non pas de l'élection du peuple, cependant, le peuple joue un rôle majeur non seulement pour l'efficacité de l'Ordre et l'application des décrets du Guide, mais aussi dans " l'élection" au suffrage direct ou indirect du jurisconsulte ayant des conditions requises pour être Guide et prendre ainsi les rênes de la société. Or, il y cette possibilité pour le peuple pour s'atteler à cette mission.

Pour plus d'informations :

1- Mahadi Hadavi Tehrani, Vélayat et Religiosité, l'institut culturel de Khaneh Kherad, Qom, deuxième édition, 2001.



[1] Par conséquent, les représentants constitutionnels ont accepté " la théorie de désignation" dans le cadre de la Constitution pour l'élection du peuple. Ils ont préféré le mode du suffrage indirect, plus compatible avec la théorie de désignation, au mode du suffrage direct.

[2] Une telle méthode a été toujours, en vigueur concernant les sources d'inspiration

[3] Certains ont parlé de l'acceptation de la " théorie d'élection" dans la Constitution, mais cela invalide leur prétention.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire