Recherche avancée
visiter
4116
Date de mise à jour: 2013/03/30
Condensé de la question
Comment l’arrêt à Arafat peut-il conduire à la connaissance de soi.
Question
Comment l’arrêt à Arafat peut-il conduire à la connaissance de soi.
Résumé de la réponse
Arafat est le nom d’un territoire aux alentours de la Mecque où on doit obligatoirement s’arrêter le neuvième jour de Zoul Hijja pour la suite des rites du Hajj. Ce mot vient de « Araf » qui signifie connaissances. Cet endroit est un lieu qui regorge différentes formes de connaissances parmi lesquelles la connaissance de Dieu, la connaissance de soi. C’est pour cette raison qu’on désigne ce lieu par « Arafat ». Ici, l’homme prend conscience de ses besoins et de ses péchés, d’une part de la grandeur, de la clémence et des bienfaits de Dieu d’une autre part. Au bout, on confesse ses péchés et ses erreurs, puis on se repent. L’arrêt à Arafat ne peut contribuer à la connaissance de soi que dans le cas où cela est accompagné de méditation et des prises de conscience. Autrement dit, ce serait qu’une simple étape et un acte dépourvu de fondements et qui n’auront essentiellement qu’une valeur juridique. Celui qui y va cet esprit ne saura profiter de cette illumination et de ne réussira pas à se connaitre.
 
Réponse détaillée
Arafat est le nom d’une localité au Nord de la Mecque hors du cadre de la mosquée sacrée. Il est obligatoire pour ceux ont revêtus de l’Hiram du grand pèlerinage de marquer un arrêt dans ce territoire à partir de midi du neuvième de Zoul Hijja jusqu’au coucher du soleil. L’arrêt à Arafat revêt plusieurs vertus. L’imam Sadiq (as) dit étant à Arafat : «si le mois de Ramadan passe et que le péché de quelqu’une n’ont pas été pardonnés, et qu’il n’est pas sûr d’attendre le mois de Ramadan prochain pour être pardonné, qu’il s’arrêt à Arafat »
Arafat vient de «Ourouf » qui signifie connaissances. L’arrêt à Arafat se fait pour que l’homme prenne connaissance religieuses et saisisse les secrets du  système de la création. En effet, il existe une invocation appelée invocation d’Arafat prononcée par l’imam Hossein (as) et renfermant un ensemble d’élément complet sur la connaissance de l’homme et la connaissance de soi. Le pèlerin prend conscience à Arafat. Il repasse en vue sa situation, ses actes. S’il y trouve des erreurs, il se repent sincèrement. C’est l’un des moyens de se connaitre et qui permet d’évoluer vers la connaissance de Dieu. Arafat est le carrefour de la connaissance et de la connaissance de Dieu.
La philosophie d’arrêt à Arafat consiste à ce que le pèlerin se désolidarise de tous les biens du bas monde, sa femme, de ses enfants, de sa famille et de tous ses avoirs. Et habillé avec deux morceaux de tissu blanc, il reste dans ce territoire poussiéreux et réalise à quel point il est besogneux et pauvre et ce lieu peut l’enrichir. Ainsi, il se rappellera de la mort, de la tombe, du jour du jugement. Le pauvre qui prendra qui prendra conscience saura qu’il n’a personne d’autre que Dieu. Si en une journée l’homme prend conscience de tout cela et s’oriente vers Dieu, il gagnera un niveau de plus dans la connaissance de Dieu et demandant pardon par rapport à ses péchés, il se rapproche encore de l’essence divine. Raison pour laquelle marquer un arrêt à Arafat sans méditer et sans se dissocier de tous les biens de ce bas monde n’apparaitra que comme un rite externe et ne contribuera pas la connaissance de soi. Même malgré le fait que du point de juridique, on comptera qu’on a accompli un acte obligatoire. Cependant, une telle personne ne saura profiter de l’illumination et de la connaissance de soi dans le lieu.
Quant au fait de savoir pourquoi on a désigné cet endroit par Arafat, il y  a bien d‘autres propos  qui ne présentent aucune contradiction avec la signification que nous avons donné au début. On dit par exemple qu’Adam (as) et Awa après avoir été renvoyé sur terre avaient mutuellement prit conscience dans ce lieu.[1]ils confessaient leurs péchés à cet endroit[2]. L’un des disciples de l’imam Sadiq (as) lui avait demandé : «pourquoi est ce qu’on a donné le nom Arafat à ce lieu ? L’imam répondit : «Le jour d’Arafat, Jibril conduit Ibrahim (as) vers le désert d’Arafat et arrivé à cet endroit, il lui enseigna les différents rites du pèlerinage.[3]
 

[1] - Quelques aspects matinales  du pèlerinage, Abdoullah Jawad Amoli, page 147, 4ème impression, les éditions Mash’ar, Qom 1386.
[2] - Ousoul ul Kafi, Koleiny, vol 4, page 191, Darul Koutoub ul Islamiyya, 1365 hégire solaire.
[3] - id, page 207.
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire