Recherche avancée
visiter
4393
Date de mise à jour: 2011/05/22
Condensé de la question
Jurer au nom du Prophète et des imams annule-t-il le jeûne dans le mois de Ramadan ?
Question
A ce que je sache le jeûne s’annule si on jure au nom du prophète et des imams pendant le mois de Ramadan. Lire les invocations dans lesquelles on jure sur ces cas annule t-il le jeûne ?
Résumé de la réponse

Jurer n’est pas un facteur annulatif pour le jeûne, à moins qu’on fasse volontairement un faux serment pour quelque chose au nom de Dieu, le prophète et les successeurs du prophète. Car cela fait partie des cas de mensonge au nom de Dieu, le prophète et ses successeurs. Les serments qui figurent dans les invocations ne sont pas de faux serments. Ils sont en quelque sorte une manière d’insister et de souhaiter vivement que Dieu exauce la prière. Donc ils n’annulent pas le jeûne ;

Réponse détaillée

Nous énumérons ces quelques éléments pour vous permettre de connaitre les actes annulatifs pour le jeûne. Il est écrit dans le code pratique du musulman que : «Neuf actes annulent le jeûne »

1 – boire et manger ne fusse qu’une ou une miette.

2 – accomplir l’acte sexuel

3 – entreprendre personnellement tout ce qui provoque l’éjaculation

4 – Mentir volontairement à propos de Dieu

5 - laisser volontairement passer la poussière dans la gorge

6 - plonger volontairement toute la tête dans l’eau

7 – Demeurer en état de janabah (éjaculation non suivie de bain rituel)ou rester sans se purifier des menstrues et lochies(immédiatement à termes) jusqu’à l’aube

8 - Procéder à une purge intestinale (ingestion d’un liquide par voie rectale dans le gros intestin).

9 – Provoquer volontairement le vomissement.[1]

Il est mentionné au sujet du 4ème point «  celui qui profère verbalement, par écrit ou par simple geste un mensonge sur Dieu, le prophète et ses successeurs, son jeûne s’annule même s’il le reconnait immédiatement ou se repentit.

La dame Zahra, les autres prophètes et leurs successeurs sont également compris dans ce jugement.[2]

Donc faire un serment n’annule pas le jeûne sauf si cela s’accompagne volontairement d’un blasphème sur Dieu, son prophète et les successeurs. Les serments dans les invocations n’ont rien d’invraisemblable. Ils servent en fait à produire l’effet et de persistence dans le désir ardent de voir la prière exaucée par Dieu.



[1]  - Tawzih ul masa’el, vol 1, page 891

[2] - Tawzih ul masa’el, vol 1, page 900

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire