Recherche avancée
visiter
3623
Date de mise à jour: 2010/09/06
Condensé de la question
les gens ordinaires peuvent-ils oui ou non, être infaillibles?
Question
les gens ordinaires peuvent-ils oui ou non, être infaillibles?
Résumé de la réponse

L’« Infaillibilité » signifie : être protégé et être immunisé. Elle empêche la désobéissance ainsi que l’amnésie ou l’oubli. L’infaillibilité possède des rangs et des degrés, dont le plus élevé appartient aux messagers divins et les héritiers de Dieu. De nombreux versets du noble Coran, de nombreux récits, la désignation et l’élection de ces messagers en tant que califes de Dieu (représentants de Dieu) pour guider l’humanité, viennent tous à l’appui de cette affirmation. A propos des autres, cette infaillibilité même si elle est identifiable et reconnaissable, toutefois elle n’a pas le même rang que celui des prophètes divins. Cette identification ne se fait pas par le biais de l’affirmation coranique ou l’élection, mais à partir des signes et des faisceaux d’indices, tels que l’accomplissement d’actes prodiges et la conscience des intentions d’autrui.

Réponse détaillée

L’être humain est une créature possédant le libre arbitre. Il a été créé de telle manière qu’en faisant le bon choix et ouvre bonne, ainsi qu’en épousant la foi et en évitant la désobéissance aux ordres divins, il pourrait entrer dans les rangs des « califes de Dieu ». Pour y parvenir il doit arriver à la totalité des perfections relatives à un « être humain » et il doit se détacher de la totalité des vices et des défauts du monde d’ici-bas. En outre il doit posséder « l’autorité (Vilayat) immanente » et « conquérir les cœurs ».[1]

Le bon choix de l’Homme se base sur sa connaissance et sa ferme volonté à suivre « l’intelligence, la nature primordiale et la religion ». Et plus sa connaissance est riche et plus sa volonté est ferme, mieux il se protégera des erreurs et des fautes. Et étant donné que l’indifférence, l’ignorance et la négligence sont à la base de l’oubli, il ne saurait commettre une erreur ou une faute, si les commandements et les interdits de Dieu lui étaient importants et si les gardaient toujours en mémoire. C’est ainsi qu’il ne commettrait pas d’erreur ou de faute par l’oubli. Cela est exactement le rang que l’on interprète comme « l’infaillibilité » et qui le conduit progressivement vers le degré de Vilayat et de calife de calife de Dieu. Etant donné que les prophètes et les héritiers de Dieu sont les dépositaires des révélations divines et qu’ils sont considérés comme imams et modèles de l’humanité, ils doivent être placés au rang élevé de l’infaillibilité pour:

1-      Que le message divin soit mis entièrement et correctement à la disposition de l’humanité.

2-      Que les gens puissent faire confiance en leurs paroles et en leurs actes.

3-      Que les gens prennent modèle sur leurs traditions, sur leurs comportements et sur leurs caractères en vue de se faire une éducation et de suivre le chemin de l’évolution et de celui menant au rang du calife de Dieu, pour ainsi pérenniser ce rang et atteindre l’objectif sublime et arriver à rencontrer Dieu Tout Puissant ; C’est la raison pour laquelle grâce à Dieu, ils pourraient être immunisés de toute désobéissance, de toute rébellion et de toute erreur, depuis l’enfance jusqu’à la fin de leur vie afin d’obtenir la pleine confiance des autres et de les encourager à suivre le même chemin.

Par conséquent, tout être humain peut suivre le chemin de l’infaillibilité et d’atteindre le rang du Vilayat et du Califat. Plus il fournit des efforts pour cet objectif, et plus il respecte la foi en Dieu, mieux sera l’attention portée par le Tout Puissant à son égard. Car le Seigneur a promis : « Craignez Dieu, et Dieu vous instruira. Dieu est omniscient ».[2] Ou encore : «  Ceux qui font un effort pour venir vers Nous, Nous les guiderons dans Nos chemins. Dieu est avec les bienfaiteurs ».[3] Il dit aussi : « Croyants, si vous craignez Dieu, il vous donnera un pouvoir de discernement, vous effacera vos méfaits et vous pardonnera. Dieu est détenteur d’une grâce immense ». [4]

Ey encore : « Quiconque, homme ou femme, qui, tout en étant croyant fait œuvre pie, Nous lui ferons vivre une vie pure et agréable et lui donnerons la récompense selon ce qu’il aura fait de mieux ».[5]

On lit également dans les Hadith Qudsi (ou Hadith Sacrés) que : « Si mon serviteur se concentre sur Moi, Je lui ferai une grâce immense. Il m’aime et Je l’aime autant et j’enlèverai les rideaux qui nous séparent. Par conséquent, lorsque les gens sont frappés d’oubli et d’erreur, il n’y sera pas (il ne commettra pas d’erreur ou d’oubli). Lorsqu’il s’adressera aux gens, ses paroles ressembleront à celles des prophètes qui sont réellement des exemples. Si J’impose un châtiment aux Terriens, Je me rappellerai d’eux et pour eux Je lèverai ce châtiment ».[6]

Ainsi, l’infaillibilité des prophètes et des imams (bénis soient-ils) d’ailleurs, prouvée par de nombreuses preuves rationnelles et traditionnelles apparaît comme nécessaire et indispensable.[7] Or, cette infaillibilité ne leur est pas exclusivement réservée. Toute personne dans les limites de son obéissance, foi, volonté et connaissance pourrait en être le bénéficiaire et en posséder la jouissance. En ce qui concerne les prophètes et les héritiers de Dieu, outre les signes de l’infaillibilité, il y a également pour preuves, la parole formelle du Tout Puissant et leur désignation et élection au rang de messager divin ou de Vilayat de la part de Dieu. Car sinon, cela sera incompatible avec la sagesse et la science divine, l’objectif de la mission prophétique, et le Vilayat des Imams immaculés (bénis soient-ils) dont la mission est de guider et d’éduquer l’Homme ainsi que la notification, l’application et la défense de la religion de Dieu. [8] Mais pour déterminer si l’infaillibilité existe chez les autres personnes, il faut avant tout en détecter les signes notamment :

1-     s’éloigner des péchés et ne pas en commettre, dans les conditions et dans un environnement où généralement la plupart des êtres humains commettent des erreurs et glissent. (Par exemple : poste, réputation, gloire personnelle, argent, etc.)

2-     faire des acte prodigieux (pouvoir surnaturel des Saints et des Amis de Dieu), tels que avoir conscience des intentions et des pensées d’autrui ; guérir les maladies, résoudre les problèmes d’autrui, des problèmes qui sont impossibles à résoudre par des gens ordinaires, etc.

3-     l’exaucement des prières et des imprécations.

4-     Pouvoir influer sur les coeurs dans le sens d’une évolution, un changement.

5-     Dilater le coeur, avoir la quiétude de l’âme et prendre une position appropriée à l’égard des problèmes auxquels sont confrontés les gens ou la société.

6-     Servir de relais à l’émanation divine. Ainsi les bienfaits et la prospérité arriveront et les maux et les fléaux disparaîtront.

Ceci étant dit, il faut remarquer ici que, le noble Prophète de l’Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) possède un rang impossible à atteindre par quiconque. Même parmi les prophètes divins il existe des rangs et des degrés et le vénéré Messager de l’Islam, le sceau des prophètes est au sommet de ce pyramide. Viennent ensuite, le seau des héritiers et les Imams immaculés (bénis soient-ils). Suivent enfin, les autres Prophètes (bénis soient-ils) et puis les autres. Autrement dit l’ascendance vers l’infaillibilité et le Califat de Dieu possède des étapes en long et en large qui ne sont pas toutes au même niveau. C’est le Tout Puissant et sa connaissance infinie qui en décident.[9]

 

Les sources et les références :

 

1-     Le noble Coran.

2-     Abdallah Javadi Amoli, « Tahrir Tamhid al-Qawaed » ; les éditions al-Zahra, 1ère édition, 1993, Téhran.

3-     Abdallah Javadi Amoli, « Le Vlayat dans le noble Coran » édition Asra, 1ère édition, 2000, Qom.

4-     Abdallah Javadi Amoli, « la philosophie des prières » , édition Asra, 2ème édition, 1990, Qom.

5-     Mohammad Hossein Hosseini Tehrani, « l’unicité scientifique et objective », édition Allameh Tabatabaï ; 2ème édition, 1417 de l’Hégire, Meched.

6-     L’Ayatollah Seyyed Mohammad Baqer Sadr, « le Califat de l’Homme et le témoignage des Prophètes » ; traduit par Rouzbeh Jamal-Moussavi, 1980, Téhéran, préparés par l’institut Ravaq Hekmat.

7-     Abulfazl Kiachemchaki, «  Le vilayat dans le mysticisme » Dar-al-Sadeqin » 8ème édition, 1990, Téhéran.

8-     Morteza Motahari, « le Vilayat et le Vali », Bureau des publications islamiques, Qom.

9-     Morteza Motahari, « L’homme et la Foi » édition Sadra, 8ème édition, 1993, Qom.

10-  Javad Maliki Tabrizi, « la thèse sur la rencontre avec Dieu », édition Torbat, 2ème édition, 2000, Téhéran.



[1] - Cf les index du site sur : être aimé par Dieu, le bonheur et la perfection de l’Home, proximité de Dieu,etc.

[2] - La sainte sourate “la vache” verset 282: la sainte sourate “la perte”, verset 11.

[3] - La sainte sourate “l’araignée” verset 69

[4] - La sainte sourate “le butin” verset29

[5] - La sainte sourate “les abeilles” verset 97

[6] - cité par Mohammad Hossein Hosseini Tehrani, : l’unicité scientifique et objective, p.337

[7] -Cf : Mohammad Taghi Mesbah-Yazdi: le chemin et la connaissance du chemin; p.147 et212.

[8] - Cf : Mohammad Taghi Mesbah-Yazdi: le chemin et la connaissance du chemin; p.147 et212.

[9] - Cf les index du site sur : l’infallibilité des prophètes du point de vue du noble Coran, l’infaillibilité et le péché chez les prophètes dans les apparences des versets.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire