visiter
4892
Date de mise à jour: 2010/12/21
Condensé de la question
la formule du mariage temporaire doit-elle être prononcée, obligatoirement, en langue arabe ?
Question
I l est dit que l’On peut, procéder à un mariage temporaire avec des femmes non musulmanes appartenant à des gens du Livre et la formule de ce mariage doit, insiste-on, être formulée en langue arabe. Si une femme musulmane ne connaît pas l’Arabe, comment peut-elle prononcer la formule du mariage temporaire en cette langue ? Le consentement des deux parties ne se suffit pas à lui seul ?
Résumé de la réponse

Toutes les sources d’imitations actuelles et contemporaines (grands dignitaires religieux) considèrent comme étant permis le mariage des hommes musulmans avec des femmes des gens du Livre. 1[1] Pour le mariage temporaire, Certaines conditions devront être réunies dont :

1-     La formule du mariage doit être prononcée (le consentement de chacun des deux parties, femme et homme, ne se suffit pas à lui seul, la formule du mariage doit être prononcée).

2-     La précaution obligatoire veut que la formule du mariage soit prononcée en arabe. Si l’homme et la femme ne sont pas en mesure de prononcer, la formule du mariage, en Arabe et avec une juste prononciation, il n’est pas nécessaire de prendre un mandataire ou un représentant, car si cela n’est pas possible, cette formule peut être prononcée dans une autre langue tout en viellant à ce que le sens des termes « Zawwajtuka » ( je me suis mariée) et «  Qabiltu» ( j’ai accepté) soient bien clarifié et compris. 2[2]

Pour plus d’informations, référez-vous à l’index : le mariage temporaire et ses conditions, question 627



[1] Tozih ol-Massael ( Imam Khomeiny, t. 2, p. 468, question 2397. Pour plus d’informations sur points de vue des anciens jurisconsultes, CF : Al-Figh Ala al-Mazaheb al-Khamsat, Mohammad Javad Moughnieh, t. 2, PP. 47-49

[2] Ce qui été dit, c’est l’avis de l’Imam Khomeiny (que sa demeure soit au paradis). Pour se renseigner des décrets religieux d’autres sources d’imitations, CF : Tozihol Massael Maraje’, t. 2, PP 449-460, Tahrir ol-Wasilah, t. 2, p.p 701-707 et également, pp. 734-736

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire