Recherche avancée
visiter
2835
Date de mise à jour: 2011/08/24
Condensé de la question
En dehors des infaillibles peut-on utiliser l’appellation de califat ul Allah sur quelqu’un d’autre ?
Question
En dehors des infaillibles peut-on utiliser l’appellation de califat ul Allah sur quelqu’un d’autre ?
Résumé de la réponse

 Avant d’aborder les personnes sur qui Califat ul Allah peut s’appliquer, nous allons d’abord définir Califat ul Allah et les gens qui portent ce qualificatif. Le mot « califat » ou « successeur » renferme ce sens dans lequel se dégage celui qui est investi par quelqu’un comme successeur. Le calife ou le successeur est celui dont la personnalité est reliée à celui qu’il représente. Et dissocier à lui, cela n’a plus de signification pour lui. Il ne sera plus digne d’être successeur s’il montre un signe ou fait quelque chose qui est contraire aux actes de la personne qu’il représente. Le califat qui parait dans la déclaration « je fais de toi mon représentant… »[i]  ne concerne pas seulement Adam. Il traduit le statut de l’homme en général. Etant donné que la représentation de dieu implique la connaissance de tous les noms et que le savoir se classe par niveau, le califat (représentation de Dieu) se classe aussi selon les niveaux. Chacun représente Dieu proportionnellement à la manifestation des noms de Dieu en lui.

Les personnes sur s’applique Califat ul Allah

Selon ce qu’on a dit, les infaillibles sont les plus complets représentants de Dieu car un hadith présente le prophète (ç) comme la 1ère expression de Dieu : « Ma lumière est la 1ère chose que Dieu a créée ».[ii] Un hadith de l’imam Ali (as) révèle : « Il n’y a pas un signe supérieur à moi »[iii], le contenu de la Ziarat Jami’oul Kabira et bien d’autres traditions et les attributs des Ahl-ul-bayt les placent au 1er rang des représentants de Dieu

Après les 14 infaillibles, les envoyés et es messagers de Dieu viennent ensuite les ascétiques, certains hommes pieux dotés de connaissances et versés dans les bonnes œuvres.



[i]- Sourate Baqarah : 30

[ii]- Behar ul anouar, vol 15, page 24

[iii]- Behar ul anouar, vol 23, page 206

Réponse détaillée

 Nous répondrons à cette question à deux volets ; qui est le calife de Dieu et quelles sont ses qualités ? Qui peuvent prendre ce titre ?

I- Qui est le Califat ul Allah ?

Le mot « califat » ou « successeur » renferme ce sens dans lequel se dégage celui qui est investi par quelqu’un comme successeur. Le calife ou le successeur est celui dont la personnalité est reliée à celui qu’il représente. » Premièrement, Dieu a attribué à l’homme la capacité de devenir son représentant en insufflant son esprit en lui. Nous remarquons par exemple les versets « j’y ai insufflé mon esprit »[i] et «je fais de toi mon calife »[ii] que le discours traduit une certaine idée de constance de la représentation. L’interprétation suivie de ces versets[iii] laissent comprendre que le prophète Adam n’est pas l’unique représentant de Dieu. Le titre s’étend à tous les hommes.

Deuxièmement, le voie pour y accéder a été tracée dans les saintes écritures pour serviteurs pieux et droits, les parfaits intermédiaire pour ce poste c’est-à-dire les prophètes et les messagers.

Le critère de la représentation de Dieu passe par la connaissance des noms. Et le savoir a des niveaux. La représentation aussi a des niveaux et est proportionnelle à l’expression des noms de Dieu en chacun. Cependant, les versets qui parlent de l’instauration du représentant[iv] (et exposent la connaissance de « tous les noms ») désignent le califat du calife complet et accompli. On peut alors developper ainsi les niveaux du califat :

a- certains se sont égarés de ce chemin et ont pris le chemin de Satan : ce sont les représentants et les califes de Satan.

b- celui-ci exprime en lui les noms de Dieu, même faiblement, est en soi un représentant de Dieu.

c-les hommes en qui les noms de Dieu se manifestent faiblement ou moyennement et expriment cette qualité en eux par moment ou constamment sont les représentants de Dieu en fonction de leur situation.

d- certains ont développé en eux les noms et les attributs de dieu bien au-delà d’une simple habitude, de manière à ce que cela est pratiquement devenu inné. Ils ne s’en séparent jamais. Car il est difficile de dissocier ce qui s’est encré dans l’essence de l’être et forme désormais une même entité avec lui. Le califat de telle personne est associé à on essence et ne le quittera jamais ;

Le dernier niveau concerne les hommes accomplis. Quant à d’autres niveaux on y retrouve des hommes moyens et faibles. Chaque niveau a aussi des subdivisions.[v]

Par rapport au fait que le représentant doit refléter l’image de celui qu’il représente, le 1er à apparaitre est le 1er calife de Dieu. Comme il est philosophiquement établi que l’essence divine est unique et absolue, il ne peut en résulter qu’une chose. Un élément unique n’a pas de paire pourqu’on suppose l’apparition d’une autre paire. La perfection absolue se manifeste alors dans tous ses aspects.et son 1er produit sera une créature complète et parfaite. Cette créature n’est rien d’autre que l’homme parfait et le représentant direct qui est aussi doté de qualités et de perfection unique. Il est le reflet de l’absoluité  et la perfection de Dieu. Tout autre représentant de Dieu ne l’est que par son biais. Il est en réalité le calife est sous la forme verticale et non horizontale. Ce qui veut dire que si deux personnes ont le titre de calife en même temps, l’un est le supérieur de l’autre. Comme l’imam Ali (as) qui secondait le prophète à son époque ou les imams Hassan (as) et Hossein (as) qui venaient après l’imam Ali (as)…

Le califat) 2 extrémités d’un côté Dieu qu’on a déjà démontré jusqu’ici, l’autre côté qui est la représentation dans le monde. Le calife complet est présent dans tout l’univers. Il est l’intermédiaire par qui vient toute la providence. Il est le gérant et l’organisateur de l’ordre du système universel. Il représente en même temps la science, la puissance, la vie, la richesse la guidance de bien et il est celui par qui passe la science, la puissance, la vie, la richesse… Pour atteindre les autres créatures. Comme ce hadith qui dit : « par vous Dieu ouvre, par vous il clôture. Par vous il efficace ce qu’il veut et fait descendre la providence… »[vi] et bien d’autres hadiths.

II- Sur qui s’applique le titre, de Califat ul Allah

Par rapport à ce qu’on a déjà démontré jusqu’ici, les 14 infaillibles sont au 1er rang des plus parfaits et accomplis des représentants de Dieu, selon ce qui se dégage des hadiths qui présente comme la 1ère lumière créée, par Dieu : «Ma lumière est la 1ère chose que dieu a créée »[vii] L’imam Ali (as) dit : « Il n’y a pas un signe de Dieu supérieur à moi ».[viii] Le contenu de la Ziarat Jami’oul Kabir et bien d’autres textes présentent les infaillibles comme les plus parfait et accomplis des califes de Dieu.

Les envoyés et les messagers, en dehors de la 1ère catégorie, sont des représentants de Dieu, tel qu’il est mentionné dans le verset sur Adam ou des hadiths dans lesquels le mot calife est utilisé.[ix]

Certains actes de Dieu sont attribués au prophète (ç) dans des versets et des hadiths. Comme par exemple Moise qui fend la mer, la femme qui se transforme en jardin paisible pour Abraham, la soumission du vent et autres au prophète Souleymane, la guérison des aveugles et la résurrection des morts par Jésus. Tous ces exemples et bien d’autres gestes incompatibles avec la causalité dans la nature montrent que ces personnes sont bel et bien les califes et les représentants de Dieu.

Après le niveau de 14 infaillibles, des prophètes, des messagers et des envoyés vient la catégorie des califes de Dieu où on trouve certains pieux ascètes, bienfaiteurs, savants sur qui se voit l’expression des noms de Dieu. On voit dans le coran comment dieu se substitue aux combattants : « vous ne les avez pas tué mais c’est plutôt Allah qui les a tué »[x] et « combattez *-les, Dieu les punira par vos mains… »[xi] Beaucoup de gestes provenant des mains des combattants dans ces versets sont attribués à Dieu ? dans les hadiths, certains compagnons tels que Salman[xii] , Abouzar, fiddha… sont présentés comme faisant partie des Ahl-ul-bayt, une forme de représentation directe de la famille du prophète (ç). Au sens large de l’existence de chacun. Ils sont par conséquent les représentants et les califes indirects de Dieu. On peut aussi citer les gnostiques accomplis et certains prodiges comme les califes de Dieu. Voici une brève bibliographie pour acroitre ses connaissances sur le sujet :

1- Tafsir al Mizan, verset 30à 34 de la sourate Baqarah

2- Tafsir Nasim, Javad Amoli, Abdollah, vol 3, page 17- 321



[i]- Sourate Hijr: 29

[ii]- Sourate Baqarah: 30

[iii]- Tafsir tasnim, vol 3, page 41et 293

[iv]- Sourate Baqarah: 30-33

[v]- Tafsir tasnim, vol 3, page 53-54 et 94-99

[vi]- Mafatih jinan

[vii]- Behar ul anouar, vol 15, page 24

[viii]- Behar ul anouar, vol 23, page 206

[ix]- Behar ul anouar, vol 36, page 417

[x]- Sourate Anfaal: 17

[xi]- Sourate Tawba: 14

[xii]-Behar ul anouar, vol 17, page 170

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

Liens