Recherche avancée
visiter
28
Date de mise à jour: 2014/09/06
Condensé de la question
Que dit l’Islam sur la vie dans les autres planètes ?
Question
Que dit l’Islam sur la possibilité d’une forme de vie sur d’autres planètes ?
Résumé de la réponse
L’être humain s’est toujours posé la question de savoir s’il existe des formes organiques vivantes ou intelligentes dans une autre galaxie ou dans une autre planète ? Cependant, cette question n’a trouvé aucune réponse finale.
Les interprétations du Coran ont indiqué la possibilité de l’existence de créatures vivantes dans les cieux, comme :
  1. L’expression coranique : « Min Dabbah » : On voit parmi ses Signes la création des cieux, de la terre et des êtres vivants qu’il y a disséminés. Il possède le pouvoir de les réunir quand il le voudra.[1]
  2. L’expression « man fis samawat » : Tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre l’implore. Il crée chaque jour quelque chose de nouveau.[2]
Tout être vivant, dans les cieux et sur la terre, se prosterne devant Dieu ainsi que les Anges qui ne s’enorgueillissent pas.[3]
Les sept cieux, la terre et tout ce qui s’y trouve célèbrent ses louanges ;[4]
  1. Le terme « Mashriq wa Maghrib » : Non !... J’en jure par le Seigneur des Orients et des Occidents : nous possédons le pouvoir[5]
  2. Le terme « Al Alamin »[6] : Louange à Dieu, Seigneur des mondes[7]
 
Sur tous ces versets qui sont présentés, seul le premier verset[8] et les versets contenant l’expression « Al alamin » (Les mondes ou les univers) indiquent la probabilité d’une vie dans les autres planètes[9].
Dans les commentaires sur le premier verset, Allameh Tabataba’ie (Que Dieu préserve son âme !) a dit : « Le sens apparent de ce verset montre qu’il existe des créatures vivantes (Dawab) dans les cieux similaire à ceux de la terre…[10]
Dans le Tafsir Namuneh il est dit : « Ce verset indique l’existence de différentes formes d’êtres vivants dans les cieux. Bien que les scientifiques ne l’ont pas prouvé avec certitude, ils annoncent vaguement que la vie dans les autres planètes existe, le Coran lui explicite cette information : qu’il existe un nombre important de créatures vivantes dans le vaste univers. »[11]
Dans une tradition de l’Imam Ali (que la Paix soit sur lui) on trouve : « Ces étoiles qui sont dans le ciel, sont similaires à nos villes sur cette terre, chaque cité est reliée à une autre cité (chaque étoile est reliée à une autre étoile) par une colonne de lumière. »[12]
 
Concernant l’indication que les versets coraniques donnent sur la vie dans les autres planètes, quelques points doivent être cependant mentionnés :
  1. Les mots ‘Sama’ et ‘Samawat’ qui sont mentionnés dans le Saint Coran donnent des sens différents : au dessus (direction), planètes du ciel, atmosphère du la terre, etc.[13] L’implication d’une vie sur les autres planètes à partir de ce verset n’est correcte que si le terme ‘samawat’ dénote les ‘planètes du ciel’, mais il est possible que ce verset mentionné représente les différents niveaux d’atmosphère qui entourent la terre, et donc les ‘dabbah’ seraient alors les formes vivantes microscopiques (comme les bactéries etc.), ou des créatures plus grandes (comme les oiseaux) qui vivent dans cet atmosphère.
  2. En prenant en considération le fait que l’existence d’une vie sur les autres planètes n’a pas encore été prouvée, et que cette éventualité est vue comme une probabilité possible, en conséquence, aucune association concrète ne peut se faire entre ce qui est dit dans le Coran et l’existence d’une vie sur une autre planète.
 
En conclusion, il est fort possible que l’explication de ces versets ne soit qu’une sorte de mystère scientifique qui sera découvert dans le futur et dont les scientifiques modernes n’ont que des doutes.
 
 

 
 
 
 
 
[6] Ce terme apparaît 61 fois dans le Saint Coran.
߉ôJysø9$# ¬! Å_Uu‘ šúüÏJn=»yèø9$# ÇËÈ   [7] 1 : 2 = 
[8] Sourate 42, la délibération ; verset 29
[9] Pour plus d’information voir : « Recherche sur les miracles scientifiques du Coran » de Raza’ie Isfihani, vol.1, pp. 195-206.
[10] Al mizan, vol. 18, p.58.
[11] Tafsir Namuneh, vol.20, pp. 436-439.
[12] Safinatul Bahar : vol.2, p.574 – mot entré : Najm (rapporter du commentaire de Ali ibn Ibrahim) :
 هذه النجوم في السماء مدائن مثل المدائن التي في الارض مربوطة كل مدينة الى عمود من نور
[13] Tafsir Namuneh, vol.1, pp.165-166.
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

Liens