Recherche avancée
visiter
17581
Date de mise à jour: 2011/11/13
Condensé de la question
Quels sont les rites que les parents (le père et la mère) devront respecter avant la naissance de l’enfant ?
Question
Pourriez-vous expliquer, s’il vous plaît, ce que l’Islam prescrit aux parents de faire avant la naissance de l’enfant ?
Résumé de la réponse

Certains actes et rites que les parents (le père et la mère) devront faire avant la naissance de l’enfant sont ainsi de suite : Accomplir les obligations religieuses, respecter les règles conjugales, manger de la nourriture halal (licite), et propre ainsi que divers fruits, effectuer des tests génétiques, prévenir les déceptions mentales, regarder de beaux paysages, respecter l’hygiène corporelle, faire du sport et…

Avec le respect de ces points, l’on peut avoir une famille réussite et dynamique ainsi qu’une société idéale.

Réponse détaillée

Les enfants sont les fleurs du jardin de la vie et sont les futurs bâtisseurs de la société. La religion de l’islam a prescrit des plus magnifiques ordres et décrets en cette matière que nous mentionnons certains d’entre eux ci-dessous :

1-             Le choix d’un conjoint convenable

Il n’y a aucune union qui est aussi importante que celle, établie entre la femme et l’homme ; et c’est à tel point que Dieu, le Tout-Puissant, la présente comme l’un de Ses signes. «  Il est de Ses signes d’avoir créé de vous, pour vous, des épouses, pour que vous habitiez près d’elles, et Il assigne entre vous, amour et miséricorde. Voilà bien là des signes, vraiment, pour les gens qui réfléchissent. »  1 [1]Comptent, également, parmi les droits de l’enfant, celui de bénéficier d’une santé corporelle et mentale dont une partie lui ai léguée, via l’héritage, par ses parents. L’islam recommande aux conjoints, ayant décidé de se marier, de veiller à leurs caractéristiques réciproques sur le plan mental et corporel afin de garantir ainsi la sante de leur enfant, fruit de leur union commune. Le noble prophète de l’islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) dit : «  Choisissez un bon endroit pour votre sperme, car les racines (des gènes), sont contagieuses. » 2[2] A une autre occasion, le prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) dit : «  Evitez les végétations et les plantes qui poussent dans les immondices et les broussailles sèches. «  Quelles sont ces végétations et ces plantes ? interrogèrent les gens le prophète. Et Ce dernier répondit : «  Une belle fille qui fut éduquée dans un environnement familial avilissant et corrompu ». 3[3] Or, il est indispensable de procéder à des tests génétiques pour prévenir des anomalies corporelles et mentales des enfants.

2-             Faire des prières et acquérir la disponibilité mentale nécessaire pour assumer la responsabilité de l’éducation et de la formation de l’enfant. Le vénéré imam Zein ol-Abedinn (béni soit-il), apprit à l’un de ses compagnons un Doua ( prière, invocation) et lui dit de la réciter 70 fois pour solliciter Dieu lui accorder un enfant convenable. «  O, Dieu, Tu es le meilleur héritier, ne me laisse pas seul, et accorde-moi de mon côté un protecteur qui soit mon héritier et qu’il implore pardon pour moi, après ma mort. O Dieu, place-lui comme mon successeur convenable et sain, et protège-lui contre la ruse de Satan. O Dieu, je T’implore pardon et je reviens vers Vous. » 4[4]

3-             Le respect des règles conjugales

Selon certains hadiths, il est déconseillé de faire le coït, dans certains jours et certaines heures :

1-             Pendant l’éclipse de soleil et de lune. 2. Au moment du crépuscule. 3. De l’aurore jusqu’au lever du soleil. 4- Dans la première nuit du mois (sauf le mois de Ramadan). 5- Dans la dernière nuit du mois. 6- Après l’éjaculation dans le sommeil. 7- Dans un endroit où il y a un enfant même s’il ne comprend rien. 8- Regarder la partie vaginale pendant le coït. 9- Etre nu. 10- A Ciel ouvert. 11- En direction de la Kibla ou derrière la Kibla. 12- Avoir le ventre plein. 5[5]. Abou Saïd Khedri citant le prophète ( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), dit que ce dernier s’adressant au vénéré Ali ( béni soit-il), lui avait dit : «  O Ali ! Evite de faire des rapports intimes avec ton épouse, au début, au milieu et à la fin du mois, car cela cause la folie, la lèpre, l’anomalie et l’insuffisance d’intelligence de ton épouse et de ton enfant ». 6[6] Il faut tenir au fait que l’on ne peut pas prouver l’authenticité de tous ces hadiths, mais, une série d’entre eux sont, suffisamment, crédibles, concordants et authentiques. Les chercheurs sont arrivés à la conclusion, comme la différence des nuits, claire de lune et obscur de lune, a un impact sur la crue et la décrue de la mer, cela peut laisser son effet sur le corps humain, au moment particulier du coït. 7 [7]

4-             Régime alimentaire approprié pendant la période de la grossesse

Le régime alimentaire approprié de la mère, pendant cette période, aboutit à la croissance de l’embryon au niveau de physique et d’intelligence. Par conséquent, 6 catégorises de produits alimentaires, contenant des protéines, des gras, des sucres, de l’eau, des vitamines, et des sels minéraux, devront être utilisés, durant la grossesse. 8[8] Le noble prophète ( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), dit : «  Faites nourrir de la dette, les femmes au mois où elles devront accoucher afin que leurs enfants soient patients et pieux ». 9 [9]

La datte est la source d’énergie. Plus la période de grosse progresse, plus le besoin en produits énergétiques augmente. D’une manière générale, aux trois premiers mois de la grossesse, la femme enceinte a besoin de 150 gramme de la substance énergétique par jour. Mais, cette quantité augmente à environ 250 grammes par jour, aux derniers mois de la grossesse, surtout, à partir du 5ème mois. 10[10] C’est pour cette raison que le noble prophète ( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), conseille de faire nourrir de la datte, les femmes enceintes, aux derniers mois de la grossesse. Le vénéré Imam Sadeq ( béni soit-il), dit : «  Faites nourrir les femmes enceintes, du coing, car le coing rend beau vos enfants ». 11[11] le prophète (S.A) dit : «  Toute femme enceinte qui mange le melon d’eau, son enfant sera beau et de bon caractère. 12 [12]Il conseille, aussi : «  Recommandez aux femmes enceintes de manger le coing afin que leurs enfants soient de bonne humeur. 13[13] Le vénéré Imam Reza (béni soit-il) dit : «  Manger le coing augmente le niveau d’intelligence ». 14 [14]le vénéré Imam dit, aussi : «  Fournissez aux enfants enceintes de l’encens pour que l’enfant, s’il est un garçon, devienne intelligent, sage et courageux et s’il est une fille, devienne de beau visage et de bon caractère. »15[15]

Ceci étant dit, les parents devront veiller à ne pas manger des aliments haram (illicite), et suspects. Le prophète de l’islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), dit : «  Si quiconque mange une seule bouchée illicite (haram), sa prière ne sera pas acceptée pendant 40 nuits et ses invocations ne sont pas exaucées, pendant 40 jours. Toute chair qui pousse de la bouchée illicite, mérite le feu de l’enfer ».16[16]

5-             Le respect de la santé mentale durant la grossesse

L’une des questions importantes qui devra prise en compte pendant la période de la grossesse, c’est la santé mentale de la mer qui laisse, directement, un impact sur la santé de l’embryon. Si la mère se sent être protégé et soutenu par son entourage, elle sera capable de supporter les difficultés dues à la période de la grossesse. Donc, elle pourra donner naissance à un enfant sain et sauf, du point de vue physique et mental. Dieu, le Très-haut rappelant les souffrances dues à la grossesse, invité l’homme à ne pas oublier, ses parents, surtout sa mère. «  Nous avons enjoint à l’home d’être bon (et bienveillant) , envers son père et sa mère. (Sa mère), l’a porté avec peine l’a mis au monde avec peine. Sa gestation et son sevrage durent trente mois. Lorsqu’il atteint sa maturité, à l’âge de quarante ans, il dit : «  Seigneur, permets-moi de te remercier du bienfait dont Tu nous comblés, moi, mon père et ma mère et de faire le bien que Tu agrées. Rends bonne ma descendance, qu’elle soit pieuse et saine. Je reviens repentant à Toi, je suis du nombre des soumis ».  17[17] Dans ce verset, nous voyons une sorte de protection mentale. Le Messager de Dieu aussi a parlé avec bonté de cette période. Il dit : «  Lorsque la femme devient enceinte, elle comme une personne qui observe le jeûne, pendant la journée et qui veille, toute la nuit, pour faire la prière et les invocations à Dieu. »18[18].

La dépression, pendant la période de la grossesse, peut jouer un rôle destructif. L’on dit que la dépression pendant la période de la grossesse est beaucoup plus fréquente que celle d’après l’accouchement. Donc, elle peut être autant dangereuse. La dépression d’après accouchement affecte environ 10% des femmes, ce qui porte préjudice, parfois, à leurs enfants. Tenir compte de ce qui est dit dans les versets et les hadiths permet de barrer la route à la dépression.

6-             L’accomplissement des obligations religieuses

Les recherches montrent que des gens croyants et religieux disposent d’une longévité beaucoup plus prolongée par rapport aux autres. La raison en réside dans le fait qu’ils accomplissent, régulièrement, la prière, ce qui réduit la tension artérielle. Les chercheurs ont mesuré la tension artérielle des Musulmans et se sont rendu compte que leur tension artérielle est inférieure à la limite moyenne. Ces gens ont de fortes convictions religieuses et accomplissent la prière, régulièrement. L’absence du contrôle de l’hypertension artérielle débouche sur la crise cardiaque ou au moins sur l’insuffisance cardiaque ou rénale. Or, s’acquitter des obligations religieuses, comme la prière, ainsi que les invocations, faites par le père et la mère, peuvent avoir un impact considérable sur l’esprit et l’âme de l’enfant, tout comme la récitation du coran, le rappel de Dieu qui apportent la sérénité et la quiétude dans le cœur de la mère et calment l’embryon. Dans le cadre des recommandations islamiques, les femmes enceintes sont, également, conseillées de contempler de beaux paysages 19[19], et de faire du sport. 20[20] Pour plus d’informations globales et complètent, vous pouvez vous référer aux livres qui portent sur ce sujet.



[1] Sourate 30, verset 21.

[2] Horr Amoli, Wasaël al-Shia’a, t.3; p. 60.

[3] Mahjat ul-Beiza, t.2; p. 52.

[4] Wasaël al-Shia’a, t. 15, p. 106.

[5] Wasaël al-Shia’a, t. 14, Bihar al-Anwar, t/ 103, p. 281. Javaher al-Kalam, t.29, p. 54.

[6] Idem.

[7] Le centre d’information de la representation du Guide suprême de la révolution auprès de l’université.

[8] “ Les soins des femmes et l’accouchement”; le Docteur Hossein Nourri ( l’alimentation pendant la grossesse).

[9] RF: Makarem al-Akhlaq, t. 1; P. 169.

[10] “ La croissance avant la naissance”, Dr, Mehrnaz Shar Araye, p. 49.

[11] Makarem al-Akhlaq, t.1; p. 372.

[12] Mostadrak, t. 2, p. 635.

[13] Idem, t.3, pp.113 et 116.

[14] Makarem al-Akhlaq, t.1,P. 196.

[15] Idem, t.1, pp. 192, 193; 196, 222.

[16] Bihar al-Anwar, t.63, p. 314.

[17] Sourate 46, verset 15.

[18] [18] Wasaël al-Shia’a, t.21,P. 451.

[19] Les scientifiques se sont rendus compte que lorsque les yeux d’une personne se fixent sur un point, le cerveau commence à fonctionner. C’est pourquoi, le coran conseille de regarder de beaux paysages.

[20] RF: La revue “ Le message de la femme”, n° 118.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire