Recherche avancée
visiter
6330
Date de mise à jour: 2011/05/22
Condensé de la question
Est-il interdit de manger le pain béni ? J’ai lu dans les ouvrages qu’il n’est pas licite de consommer les nourritures sur lesquelles le nom de Dieu n’a pas été évoqué ? Est-ce vrai ?
Question
Est-il interdit de manger le pain béni ? J’ai lu dans les ouvrages qu’il n’est pas licite de consommer les nourritures sur lesquelles le nom de Dieu n’a pas été évoqué ? Est-ce vrai ?
Résumé de la réponse

1 – Certains jurisconsultes contemporains se sont prononcés ainsi sur la question, l’eau et la nourriture des impies parmi les gens du ivres sont impur et illicites à la consommation si cela a touché leurs mains ou leurs corps. Certains guides religieux (marajé) tels que l’Ayatollah Tabrizi, L’Ayatollah Fâdhel Lankarani, l’Ayatollah Vahid Khorasani[1]… déclarent :

Les adeptes des religions célestes (juifs, chrétiens) sont intrinsèquement purs. En dehors de la viande des bêtes qu’ils ont eux-mêmes égorgé, toutes les autres nourritures qu’ils ont sont jugées pures, à moins qu’elles aient été souillées par les autres impuretés comme le sans ou une boisson alcoolique.[2]

2 – Manger «le pain béni » repose en principe sur le jugement que nous avons déjà exposé, a moins que d’autres problèmes de second ordre se présentent. Comme par exemple, prendre le pain béni des mains d’un prêtre, une manière de diffuser et confirmer une innovation futile, ébranler les convictions d’un musulman avec des rites et tradition chrétiennes. Manger le pain béni devient illicite dans ce cas.[3]

3 – ce qui ressort du verset 19 de la sourate An’am[4]concerne les animaux immolés et n’englobe pas toutes les nourritures. En d’autres termes, si vous voulez manger la viande de bœuf ou de mouton, veillez en sorte qu’ils aient été immolés selon les normes islamiques. L’une des normes islamiques consiste à invoquer le nom de Dieu lors de l’immolation. Hormis la viande, les autres nourritures ne présentent aucun problème.[5]



[1]  - Tawzil ul masa’el marajé, chapitre les purificateurs, les impuretés, Ahkam wadreh, Ayatollah Lankarani, page 95 ; Masa’el mounta Khaba de l’ayatollah Sistani, page 93

[2]  - le pain béni est en quelque sorte mélange avec une boisson alcoolique

[3]  - Il est recommandé dans les textes islamiques de s’éloigner des innovateurs, Man lâ yahdourouh faqih, vol 3, page 572

[4]  - Sourate An’am : 18-19

[5]  - consultez Tahrir wasa’el pour connaitre les conditions de l’immolation

Réponse détaillée
Cette question n'a pas une réponse détaillée.
Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire